Ézéchiel

Ézéchiel 44:15-31

15 « Mais les sacrificateurs, les Lévites, fils de Tsadok, qui se sont acquittés de la charge de mon sanctuaire, quand les fils d'Israël se sont égarés loin de moi, eux s'approcheront de moi pour faire mon service, et ils se tiendront devant moi pour me présenter la graisse et le sang, déclare le Seigneur, l'Éternel.

16 Eux entreront dans mon sanctuaire, et eux s'approcheront de ma table pour faire mon service, et ils s'acquitteront de la charge que je leur confie.

17 « Et il arrivera, quand ils entreront par les portes du parvis intérieur, qu'ils se revêtiront de vêtements de lin. Mais ils ne porteront pas de laine sur eux pendant leur service aux portes du parvis intérieur et dans la Maison.

18 Ils auront des turbans de lin sur leur tête, et des caleçons de lin sur leurs reins. Ils ne mettront pas de ceinture qui fait transpirer.

19 Et quand ils sortiront dans le parvis extérieur, dans le parvis extérieur, vers le peuple, ils enlèveront leurs vêtements avec lesquels ils auront fait le service, et ils les déposeront dans les cellules saintes. Puis ils revêtiront d'autres vêtements, afin de ne pas sanctifier le peuple par leurs vêtements.

20 Et ils ne se raseront pas la tête, et ne laisseront pas pousser librement leurs cheveux. Ils auront soin de couper les cheveux de leurs têtes.

21 Et aucun sacrificateur ne boira de vin quand il entrera dans le parvis intérieur.

22 Et ils ne prendront pas pour femme une veuve ni une femme répudiée. Mais ils prendront une vierge de la descendance de la maison d'Israël, ou une veuve qui sera veuve d'un sacrificateur.

23 Et ils enseigneront à mon peuple [à distinguer] ce qui est saint de ce qui est profane, et ils lui feront connaître [la différence] entre ce qui est impur et ce qui est pur.

24 Et en cas de litige, ils se tiendront là pour juger. Ils jugeront selon mes jugements, et ils garderont mes lois et mes statuts dans toutes mes fêtes solennelles, et ils sanctifieront mes sabbats.

25 Et ils n'entreront pas chez un homme mort, pour se rendre impurs. C'est seulement pour un père, ou pour une mère, ou pour un fils, ou pour une fille, pour un frère ou une sœur qui n'a pas été mariée, qu'ils se rendront impurs.

26 Et après qu'il1 se sera purifié, on lui comptera sept jours.
1 c.-à-d. : celui qui s'est rendu impur.

27 Et le jour où il entrera dans le lieu saint, dans le parvis intérieur, pour faire le service dans le lieu saint, il présentera son sacrifice pour le péché, déclare le Seigneur, l'Éternel.

28 « Et quant à ce qui sera leur héritage, je suis leur héritage. Et vous ne leur donnerez pas de possession en Israël, [car] je suis leur possession.

29 Ils mangeront l'offrande de gâteau, et le sacrifice pour le péché, et le sacrifice pour le délit. Et tout ce qui est voué [à Dieu] en Israël sera pour eux.

30 Et les prémices de tous les premiers fruits de toute [espèce], et toute offrande élevée de toute [espèce], parmi toutes vos offrandes élevées, appartiendront aux sacrificateurs. Et vous donnerez au sacrificateur les prémices de votre pâte1 — afin qu'une bénédiction repose sur ta maison.
1 peut-être : gruau ; voir Nombres 15:20-21 et la note à Néh. 10:38.

31 Les sacrificateurs ne mangeront d'aucune bête morte d'elle-même ou déchiquetée, que ce soit d'un oiseau ou d'un animal.

Éléazar et Ithamar, fils d’Aaron, s’étaient partagé la sacrificature après la mort de leurs frères Nadab et Abihu (Nomb. 3:4 nb 3.1-4). Plus tard la branche issue d’Ithamar perdit ses droits à cause de la corruption des fils d’Éli et de la trahison d’Abiathar (1 Sam. 3:12, 13 1s 3.11-14; 1 Rois 1:7, 8 1r 1.5-10; 2:27 1r 2.26-28). Aussi est-il précisé que les sacrificateurs sont fils de Tsadok, de la famille d’Éléazar (1 Chron. 6:35-38 1ch 6.35-38). Pas plus qu’autrefois cette charge ne s’obtiendra par des capacités personnelles, mais exclusivement par droit de naissance (Ps. 87:5 ps 87.1-7). Et il en est de même aujourd’hui des rachetés du Seigneur. En vertu de la nouvelle naissance, tous ont droit au beau titre de sacrificateur.

Mais, comme tout privilège, celui-ci entraîne également des devoirs. Les instructions données aux sacrificateurs sont très précises tant pour l’accomplissement de leur service que pour leur vie familiale (comp. Lév. 21 lv 21.1-24). Ils devront veiller spécialement à la pureté, et c’est aussi notre responsabilité de nous tenir à l’abri de la souillure, nous qui sommes par grâce «une sainte sacrificature pour offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ» (1 Pier. 2:5 1p 2.1-5; voir aussi 1 Thess. 4:4 1th 4.3-8).