Ézéchiel

Ézéchiel 43:13-27

L'autel et les sacrifices

13 Et voici les mesures de l'autel, en coudées (la coudée vaut une coudée et une paume) : le socle avait une coudée [en hauteur], et une coudée en largeur, et le rebord qui l'entourait, tout autour, [était d']un empan1. Et c'était la base2 de l'autel.
1 1 empan = 22,22 cm environ. 2 littéralement : le dos.

14 Et depuis le socle sur le sol1 jusqu'à l'encadrement inférieur, il y avait 2 coudées, et une coudée en largeur. Et depuis le petit encadrement jusqu'au grand encadrement2, [il y avait] 4 coudées, et une coudée en largeur.
1 ou : en argile ; c.-à-d. dont la masse intérieure était en argile. 2 la base tout entière de « la montagne de °Dieu » (hébreu : Harel) était divisée en 2 parties, dont la plus haute était en retrait sur l'inférieure.

15 Et le sommet de l'autel1 était à 4 coudées, et au-dessus du foyer2, [il y avait] les 4 cornes.
1 littéralement : la montagne de °Dieu. 2 hébreu : ariel ; c.-à-d. : lion de °Dieu.

16 Et le foyer avait 12 [coudées] de longueur et 12 [coudées] de largeur ; [il formait] un carré par ses 4 côtés.

17 Et l'encadrement [avait] 14 [coudées] de longueur, et 14 [coudées] de largeur, pour ses 4 côtés. Et le rebord qui l'entourait [avait] une demi-coudée, et son socle, une coudée tout autour. Et ses marches étaient tournées vers l'est.

18 Puis il me dit : « Fils d'homme, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Voici les ordonnances de l'autel, le jour où il sera fait, pour y offrir des holocaustes et pour faire l'aspersion du sang sur lui.

19 Et aux sacrificateurs, aux Lévites — ceux qui sont de la descendance de Tsadok, qui s'approchent de moi pour faire mon service, déclare le Seigneur, l'Éternel — tu donneras un jeune taureau comme sacrifice pour le péché.

20 Et tu prendras de son sang, et tu le mettras sur les 4 cornes de l'autel1, et sur les 4 angles de l'encadrement, et sur le rebord, tout autour. Et tu le purifieras2, et tu feras propitiation pour lui.
1 littéralement : ses 4 cornes. 2 proprement : purifier du péché.

21 Puis tu prendras le taureau du sacrifice pour le péché, et on le brûlera dans un endroit déterminé de la Maison, en dehors du sanctuaire.

22 Et le 2e jour, tu présenteras un bouc sans défaut1, comme sacrifice pour le péché. Et l'on purifiera2 l'autel comme on l'avait purifié avec le taureau.
1 littéralement : parfait ; ainsi partout. 2 proprement : purifier du péché.

23 Quand tu auras achevé de purifier1 [l'autel], tu présenteras un jeune taureau, sans défaut, et un bélier du petit bétail, sans défaut.
1 proprement : purifier du péché.

24 Et tu les présenteras devant l'Éternel, et les sacrificateurs jetteront du sel sur eux, et les offriront en holocauste à l'Éternel.

25 Pendant 7 jours, tu offriras un bouc en sacrifice pour le péché, chaque jour. Et l'on offrira un jeune taureau et un bélier du petit bétail, sans défaut.

26 Pendant 7 jours, on fera propitiation pour l'autel, et on le purifiera, et on le consacrera.

27 Et quand les jours seront accomplis, il arrivera, le 8e jour et les suivants, que les sacrificateurs offriront sur l'autel vos holocaustes et vos sacrifices de prospérité. Et je vous serai favorable, déclare le Seigneur, l'Éternel. »

Le ch. 41 mentionnait l’autel de bois placé à l’intérieur de la maison. Il s’agit maintenant de l’autel des sacrifices au milieu du parvis intérieur: sa description, ses mesures, enfin les instructions concernant son service.

Beaucoup se sont étonnés de retrouver des sacrifices dans le temple futur, croyant y voir une contradiction avec la pleine suffisance de l’œuvre de Christ. En effet, l’épître aux Hébreux affirme qu’il est impossible que le sang de taureaux et de boucs ôte les péchés. C’est pourquoi Jésus s’est présenté, offrant «une fois pour toutesun seul sacrifice pour les péchés» (Héb. 10:1… hb 10.1-7). Mais il ne s’agit pas ici d’un retour en arrière; l’œuvre parfaite du Seigneur à la croix sera la base de la bénédiction d’Israël, comme elle assure celle de l’Église (Ps. 22:24… ps 22.23-32). On peut donc comprendre qu’au lieu d’être «un acte qui remet en mémoire les péchés» (Héb. 10:3 hb 10.1-7) comme ceux d’autrefois, les sacrifices brûlés sur cet autel serviront à rappeler celui de Christ à la croix. Souvenir visible, nécessaire au cœur oublieux de l’homme, ils seront en quelque mesure pour l’Israël de Dieu et le peuple qui naîtra ce que la cène est aujourd’hui pour les chrétiens (Ps. 22:32 ps 22.23-32).