Ézéchiel

Ézéchiel 42:1-20

Les dépendances du Temple

42 Et il me fit sortir vers le parvis extérieur par le chemin qui va vers le nord. Et il m'amena aux cellules qui étaient en face de la place séparée, et qui étaient en face du bâtiment, vers le nord,

2 devant le grand côté qui était de 100 coudées. L'entrée était au nord, et la largeur était de 50 coudées,

3 en face des 20 [coudées] qu'avait le parvis intérieur, et en face du pavement du parvis extérieur. Une galerie1 faisait face à une autre galerie, au troisième [étage].
1 le sens du mot hébreu est incertain.

4 Et devant les cellules, [il y avait] un passage de 10 coudées de largeur, [et,] vers l'intérieur, un chemin de 100 coudées1. Et leurs entrées étaient au nord.
1 selon les Septante et les critiques modernes ; selon d'autres : une coudée.

5 Et les cellules supérieures étaient plus étroites que les [cellules] inférieures et que celles du milieu du bâtiment, parce que les galeries empiétaient sur elles.

6 Car elles étaient à 3 étages, mais n'avaient pas de colonnes comme les colonnes des parvis. C'est pourquoi [le 3e étage] était en retrait, par rapport aux [cellules] inférieures et à celles du milieu, depuis le sol.

7 Et le mur1 qui était à l'extérieur, le long des cellules, du côté du parvis extérieur, en face des cellules, avait une longueur de 50 coudées.
1 ou : la clôture ; ici et versets 10, 12.

8 Car la longueur des cellules qui [aboutissaient] au parvis extérieur était de 50 coudées. Mais voici, en face du Temple, elle était de 100 coudées.

9 Et au-dessous de ces cellules était l'entrée du côté est, lorsqu'on y arrivait depuis le parvis extérieur.

10 Dans la largeur du mur du parvis, du côté sud1, en face de la place séparée et en face du bâtiment, il y avait des cellules
1 « sud » selon les Septante et d'autres textes ; voir verset 12. Le texte hébreu a « est », mais l'est n'avait rien à faire avec la place séparée, puisque le Temple se trouvait entre les deux.

11 — avec un passage devant elles — de la même forme que celle des cellules qui étaient du côté nord : même longueur, même largeur. Et il en était de même pour toutes leurs sorties, et leurs dispositions, et leurs portes d'entrée.

12 Et comme les entrées des cellules qui étaient du côté sud, il y avait une entrée au départ du chemin, [du] chemin [qui était] en face du mur correspondant, chemin venant de l'est, quand on allait vers les [cellules].

13 Alors il me dit : « Les cellules du nord [et] les cellules du sud, qui sont en face de la place séparée, ce sont des cellules saintes où les sacrificateurs qui s'approchent de l'Éternel mangeront les choses très saintes. Ils déposeront là les choses très saintes : l'offrande de gâteau, et le sacrifice pour le péché, et le sacrifice pour le délit, car le lieu est saint.

14 Quand les sacrificateurs seront entrés, alors ils ne sortiront pas du lieu saint vers le parvis extérieur. Mais ils déposeront là leurs vêtements avec lesquels ils font le service, car ils sont saints. Et ils revêtiront d'autres vêtements, et s'approcheront de l'endroit qui est pour le peuple. »

15 Et quand il eut achevé de mesurer la Maison intérieure, il me fit sortir par le chemin de la porte qui était tournée vers l'est, et il mesura l'enceinte1 tout autour.
1 littéralement : Il la mesura.

16 Il mesura le côté est avec la canne à mesurer, [soit] 500 cannes1, d'après la canne à mesurer, tout autour.
1 1 canne = 3,11 m environ.

17 Il mesura le côté nord, [soit] 500 cannes, avec la canne à mesurer, tout autour.

18 Il mesura le côté sud, [soit] 500 cannes, avec la canne à mesurer.

19 Il se tourna vers le côté ouest, [et] mesura 500 cannes avec la canne à mesurer.

20 Il mesura l'enceinte1 sur les quatre côtés. Elle avait un mur tout autour. La longueur [était de] 500 [cannes] et la largeur de 500 [cannes], pour faire séparation entre ce qui était saint et ce qui était profane.
1 littéralement : Il la mesura.

En plus des loges qui, comme dans le premier temple, entourent la maison sur trois étages (ch. 41 v. 6… ez 41.5-7 comp. 1 Rois 6:5 1r 6.1-6) les sacrificateurs disposent d’un grand nombre de cellules donnant sur le parvis. C’est là qu’ils doivent manger les choses très saintes, les entreposer, et aussi changer de vêtements pour exercer leurs fonctions.

Nous pensons de nouveau par contraste à la position céleste des rachetés du Seigneur Jésus qui tous ont part à «un édifice de la part de Dieu, une maison qui n’est pas faite de mains, éternelle dans les cieux» (2 Cor. 5:1 2cr 5.1-4).

Le Seigneur pouvait révéler aux disciples que dans la maison de son Père, il y a de nombreuses demeures (c’est-à-dire place pour tous; Jean 14:2 j 14.1-4). En les quittant, Il allait leur préparer des places dans ce céleste sanctuaire où bientôt tous les croyants seront reçus.

Remarquons que les cellules sont saintes (v. 13), que les sacrificateurs sont saints (v. 14), que les sacrifices sont très saints. L’Éternel se souvient de la souillure introduite autrefois dans son temple par des rois impies (ch. 43 v. 8 ez 43.7-12). Dorénavant un vaste mur de 500 cannes de côté circonscrira le sanctuaire et ses dépendances pour séparer ce qui est saint de ce qui est profane (v. 20 fin).