Ézéchiel

Ézéchiel 34:17-31

17 « Mais vous, mon troupeau, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Voici, je juge entre brebis et brebis, entre béliers et boucs.

18 Ne vous suffit-il pas de paître dans un bon pâturage ? Faut-il encore que vous fouliez aux pieds ce qui reste du pâturage ? [Ne vous suffit-il pas] de boire une eau limpide1 ? Faut-il que vous troubliez le reste avec vos pieds ?
1 littéralement : eau d'étang [profond].

19 Et mes brebis paissent ce que vos pieds ont foulé, et elles boivent ce que vos pieds ont troublé.

20 C'est pourquoi, ainsi leur dit le Seigneur, l'Éternel : Me voici, moi, et je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre.

21 Parce que vous poussez avec le côté et avec l'épaule, et que vous frappez avec vos cornes toutes les [brebis] faibles, jusqu'à ce que vous les ayez dispersées au-dehors,

22 eh bien ! je sauverai mes brebis, et elles ne seront plus une proie. Et je jugerai entre brebis et brebis."

23 « Alors j'établirai sur eux1 un seul berger qui les fera paître, mon serviteur David. Lui les fera paître, et lui sera leur berger.
1 littéralement: je ferai lever sur eux.

24 Et moi, l'Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'eux. Moi, l'Éternel, j'ai parlé.

25 Et je ferai avec eux une alliance de paix et je mettrai fin aux bêtes féroces dans le pays. Et ils habiteront dans le désert en sécurité, et dormiront dans les forêts.

26 Et je ferai d'eux et des environs de ma colline une bénédiction. Et je ferai tomber la pluie en son temps ; ce seront des pluies de bénédiction.

27 Et l'arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses récoltes. Et ils seront en sécurité sur leur terre, et sauront que je suis l'Éternel quand j'aurai brisé les liens1 de leur joug, et que je les aurai délivrés2 de la main de ceux qui les tenaient asservis.
1 ou : barres ; de même en Lév. 26:13. 2 littéralement : arrachés.

28 Et ils ne seront plus une proie pour les nations, et les bêtes de la terre ne les dévoreront plus. Mais ils habiteront en sécurité, et il n'y aura personne qui les effraie.

29 Et je ferai croître1 pour eux une plantation2 de renom. Et ils ne seront plus emportés par la famine dans le pays, et ils ne porteront plus la honte des nations.
1 littéralement : lever. 2 ou : un plant.

30 Alors ils sauront que moi, l'Éternel leur Dieu, je suis avec eux, et qu'eux, la maison d'Israël, ils sont mon peuple, déclare le Seigneur, l'Éternel.

31 Et vous, mon troupeau, le troupeau de mon pâturage, vous êtes des hommes. Moi, je suis votre Dieu, déclare le Seigneur, l'Éternel. »

L’Éternel dénonce sévèrement l’égoïsme des brebis fortes et grasses et promet qu’il redressera les torts faits à celles qui sont maigres et faibles. Puis Il désigne, nous comprenons avec quelle satisfaction et quel amour, le berger qu’Il va susciter: son serviteur David. À travers celui-ci, fidèle berger du troupeau de son père, puis de celui d’Israël (1 Sam. 17:34, 35 1s 17.31-37; 2 Sam. 5:2 2s 5.1-5) Dieu veut nous parler de son Bien-aimé. «Moi je suis le bon Berger», dit Jésus, en contraste avec tous les mauvais bergers dont nous a parlé le début de ce chapitre. Il était ému de compassion envers les foules d’Israël lasses et dispersées comme des brebis qui n’ont pas de berger (Matt. 9:36 mt 9.35-38). Or ce qui caractérise le bon Berger, c’est qu’il donne sa vie pour les brebis (Jean 10:11 j 10.11-15). Telle est bien la preuve suprême de sa bonté, dépassant tous les soins énumérés dans ce chapitre. «Je connais les miens et je suis connu des miens» ajoute le Seigneur, parole que nous pouvons rapprocher des v. 30 et 31! Écoutons encore cette touchante expression: «mon troupeau, le troupeau de mon pâturage» (comp. Ps. 100:3 ps 100.1-5). Au ch. 36 v. 38 ez 36.37-38 nous en trouverons d’autres: «un troupeau d’hommes… un troupeau saint… un troupeau de Jérusalem».