Ézéchiel

Ézéchiel 34:1-16

Prophétie sur les conducteurs d'Israël, bergers infidèles – Promesses et consolations

34 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Fils d'homme, prophétise contre les bergers d'Israël ! Prophétise et dis-leur, à ces bergers : "Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Malheur aux bergers d'Israël, qui se font paître eux-mêmes ! Les bergers ne doivent-ils pas faire paître le troupeau ?

3 Vous mangez la graisse et vous vous habillez de laine ; vous sacrifiez la bête grasse ; vous ne faites pas paître le troupeau.

4 Vous n'avez pas fortifié les [brebis] faibles, et vous n'avez pas guéri celle qui était malade, et vous n'avez pas pansé celle qui était blessée, et vous n'avez pas ramené celle qui s'était égarée1, et vous n'avez pas recherché celle qui était perdue. Mais vous les avez gouvernées avec violence et dureté.
1 littéralement : était chassée.

5 Et elles se sont dispersées, faute de berger, et elles sont devenues la nourriture de toutes les bêtes des champs, et elles se sont dispersées.

6 Mes brebis ont erré sur toutes les montagnes et sur toute haute colline, et mes brebis ont été dispersées sur toute la surface du pays, et il n'y a eu personne qui les ait cherchées, personne qui soit parti à leur recherche.

7 « C'est pourquoi, bergers, écoutez la parole de l'Éternel !

8 [Aussi vrai que] je suis vivant, déclare le Seigneur, l'Éternel, j'affirme [ceci] : parce que mes brebis ont été une proie, et que mes brebis sont devenues la nourriture de toutes les bêtes des champs, faute de berger, et parce que mes bergers ne se sont pas occupés de mes brebis, mais que les bergers se faisaient paître eux-mêmes, et ne faisaient pas paître mes brebis,

9 à cause de cela, bergers, écoutez la parole de l'Éternel !

10 Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Voici, je suis contre ces bergers, et je réclamerai mes brebis de leur main. Je ne les laisserai plus faire paître le troupeau, et les bergers ne se feront plus paître eux-mêmes. Et je délivrerai1 mes brebis de leur bouche, et elles ne deviendront plus leur nourriture.
1 littéralement : j'arracherai.

11 « Car ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Me voici, moi, et je chercherai mes brebis, et j'en prendrai soin.

12 Comme un berger prend soin de son troupeau le jour où il est au milieu de ses brebis dispersées, ainsi, je prendrai soin de mes brebis, et je les délivrerai1 de tous les lieux où elles ont été dispersées un jour de nuée et d'obscurité profonde.
1 littéralement : arracherai.

13 Et je les ferai sortir d'entre les peuples, et je les rassemblerai des pays, et je les ramènerai sur leur terre. Et je les ferai paître sur les montagnes d'Israël, auprès des ruisseaux1 et dans tous les lieux habités du pays.
1 ou : dans les ravins.

14 Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur parc sera sur les hautes montagnes d'Israël. Elles seront là, couchées dans un bon parc, et elles paîtront dans un gras pâturage, sur les montagnes d'Israël.

15 Moi, je ferai paître mes brebis, et moi, je les ferai reposer, déclare le Seigneur, l'Éternel.

16 Celle qui est perdue, je la rechercherai, et celle qui s'est égarée, je la ramènerai, et celle qui est blessée, je la panserai, et celle qui est malade, je la fortifierai. Mais je détruirai celle qui est grasse et forte. Je les ferai paître selon le droit1.
1 ou : avec jugement.

Ce chapitre condamne de la manière la plus sévère les mauvais bergers(rois, princes et chefs du peuple). Non seulement ils n’ont pas pris soin des brebis faibles, malades ou égarées, mais ils se sont eux-mêmes engraissés aux dépens du troupeau d’Israël. Sans crainte de Dieu et sans amour pour le peuple, ils ont agi comme si ce dernier leur appartenait, «dominant sur des héritages» au lieu d’être «les modèles du troupeau» (lire 1 Pier. 5:2-4 1p 5.1-7). Devant cette complète défaillance, l’Éternel décide de s’occuper Lui-même de ses brebis. «Me voici, moi», déclare-t-Il. Et nous reconnaissons l’amour merveilleux du «Berger d’Israël» (Ps. 80:2 ps 80.1-4), souligné par le contraste avec la méchanceté des mauvais bergers. Il promet de se tenir au milieu de ses brebis, de les sauver, de les rassembler, de les amener «auprès des ruisseaux», dans de «gras pâturages», de les faire reposer dans un bon parc (comp. Ps. 23 ps 23.1-6). La perdue sera cherchée, l’égarée ramenée à la bergerie; la blessée sera soignée et la malade fortifiée. Il s’agit du rassemblement final et de la bénédiction d’Israël. Mais quelle image précieuse des tendres soins du Seigneur envers chacun de ses rachetés (lire 1 Pier. 5:7 1p 5.1-7)!