Ézéchiel

Ézéchiel 33:21-33

Jérusalem est frappée

21 Et il arriva, dans la douzième année1 de notre déportation, au dixième [mois], le cinquième [jour] du mois, qu'un rescapé de Jérusalem arriva vers moi, en disant : « La ville a été frappée. »
1 date : 588 av. J.-C.

22 Or la main de l'Éternel avait été sur moi le soir avant que vienne le rescapé, et l'Éternel1 m'avait ouvert la bouche lorsqu'il était venu à moi le matin. [C'est] ainsi [que] ma bouche fut ouverte, et je n'ai plus été muet.
1 littéralement : il.

Raisons de la prise de Jérusalem

23 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

24 « Fils d'homme, les habitants de ces lieux dévastés, sur la terre d'Israël, parlent, en disant : "Abraham était tout seul, et il a hérité1 le pays. Mais nous, nous sommes nombreux, [et] le pays nous a été donné en héritage1."
1 hériter, héritage, ailleurs : posséder, possession ; comme en Jér. 49:1, 2.

25 C'est pourquoi dis-leur : "Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Vous mangez [vos aliments] avec le sang, et vous levez les yeux vers vos idoles, et vous versez le sang. Et vous hériteriez le pays ?

26 Vous vous appuyez sur votre épée, vous commettez des abominations, et vous rendez impure, chacun de vous, la femme de son prochain. Et vous hériteriez le pays ?"

27 Tu leur diras ceci : "Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : [Aussi vrai que] je suis vivant, ceux qui sont dans les lieux dévastés tomberont certainement par l'épée. Et je livrerai certainement aux bêtes celui qui est dans les champs, afin qu'elles le dévorent. Et ceux qui sont dans les endroits escarpés et dans les cavernes mourront certainement de la peste !1
1 littéralement (hébraïsme) : si ceux qui sont dans les lieux dévastés ne tombent par l'épée. Et si je ne livre aux bêtes celui qui est dans les champs, afin qu'elles le dévorent. Et si ceux qui sont dans les endroits escarpés et dans les cavernes ne meurent de la peste !

28 Et je ferai du pays un lieu dévasté et un désert ; et l'orgueil de sa force cessera. Et les montagnes d'Israël seront dévastées, de sorte que personne n'y passera."

29 Alors ils sauront que je suis l'Éternel, quand j'aurai fait du pays un lieu dévasté et un désert, à cause de toutes les abominations qu'ils ont commises.

30 « Et toi, fils d'homme, les fils de ton peuple parlent contre toi le long des murs et aux portes des maisons, et ils parlent l'un avec l'autre, chacun avec son frère, en disant : "Venez écouter, je vous prie, quelle est la parole qui vient de1 l'Éternel !"
1 littéralement : qui sort d'auprès de.

31 Et ils viennent à toi en masse1, et ils s'assoient devant toi [comme étant] mon peuple. Et ils entendent tes paroles, mais ils ne les mettent pas en pratique. Car de leur bouche ils disent des choses agréables, [mais] leur cœur va après leur gain malhonnête.
1 littéralement : comme un flux de peuple.

32 Et voici, tu es pour eux comme un chant agréable, une belle voix, et quelqu'un qui joue bien. Et ils entendent tes paroles, mais ils ne les mettent nullement en pratique.

33 Or quand la chose arrivera — la voici qui arrive ! — alors ils sauront qu'il y a eu un prophète au milieu d'eux. »

Ézéchiel reçoit la nouvelle de la prise de Jérusalem. L’Éternel lui avait précisé dès le premier jour du siège de quelle manière il en serait averti (comp. v. 21, 22 avec ch. 24 v. 25 à 27ez 24.25-27 ). Et Il va maintenant réduire le pays en désert à cause de l’orgueil de ceux qui restent en Judée.

La fin du chapitre (v. 30 à 33) est bien solennelle. Elle nous montre que les paroles d’Ézéchiel étaient appréciées: un chant agréable, une belle voix! Malheureusement on ne les pratiquait nullement. Et sans doute est-ce pour ce motif que le prophète avait été rendu muet pendant un temps (v. 22); c’était un jugement sur le peuple et non sur lui. Car la trompette d’une sentinelle ne résonne pas pour qu’on jouisse de sa mélodie. Il s’agit d’un signal d’alerte. Malheur à ceux qui n’en tiennent pas compte!

N’en est-il pas de même aujourd’hui? Certains soi-disant chrétiens paraissent entendre avec plaisir les prédications… mais ne sont nullement disposés à mettre en pratique ce qui leur est enseigné. D’où cela vient-il? D’un manque de droiture! L’apparence qu’on se donne ne correspond pas à l’état véritable du cœur (fin du v. 31). Le Seigneur dira d’Israël: «Ce peuple-ci m’honore des lèvres, mais leur cœur est fort éloigné de moi» (És. 29:13 es 29.13-14; Marc 7:6 mc 7.1-8).