Ézéchiel

Ézéchiel 33:1-20

Responsabilité du prophète comme sentinelle

33 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Fils d'homme, parle aux fils de ton peuple, et dis-leur : "Quand je fais venir l'épée sur un pays, et que le peuple du pays prendra un homme, un parmi les siens, et se l'établira comme sentinelle ;

3 et s'il voit venir l'épée sur le pays, et sonne de la trompette, et avertit le peuple ;

4 alors, si quelqu'un entend bien le son de la trompette, mais ne reçoit pas l'avertissement, de sorte que l'épée vienne et l'emporte, son sang sera sur sa tête.

5 Il a entendu le son de la trompette, mais n'a pas reçu l'avertissement : son sang est sur lui. Car s'il avait reçu l'avertissement, il aurait délivré son âme.

6 Mais si la sentinelle voit venir l'épée, et ne sonne pas de la trompette, et que le peuple ne soit pas averti ; et si l'épée vient et emporte quelqu'un1 parmi eux, lui sera emporté dans son iniquité, mais je redemanderai son sang de la main de la sentinelle."
1 littéralement : une âme.

7 « Or toi, fils d'homme, je t'ai établi sentinelle pour la maison d'Israël, et tu entendras la parole de ma bouche, et tu les avertiras de ma part.

8 Si je dis au méchant qu'il mourra certainement, mais que tu ne parles pas pour avertir le méchant à l'égard de sa voie, lui, le méchant, mourra dans son iniquité, mais je redemanderai son sang de ta main.

9 Mais toi, si tu avertis le méchant à l'égard de sa voie, pour qu'il s'en détourne, et qu'il ne se détourne pas de sa voie, il mourra, lui, dans son iniquité, mais toi, tu auras délivré ton âme.

10 « Et toi, fils d'homme, dis à la maison d'Israël : "Vous avez parlé ainsi, en disant : Assurément, nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et nous dépérissons à cause d'eux ; et comment pourrions-nous vivre ?"

11 Dis-leur : "[Aussi vrai que] je suis vivant, déclare le Seigneur, l'Éternel, je ne prends certainement pas plaisir à la mort du méchant1, mais [plutôt] à ce que le méchant se détourne de sa voie et qu'il vive ! Détournez-vous, détournez-vous de vos mauvaises voies ! Et pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ?"
1 littéralement (hébraïsme) : si je prends plaisir à la mort du méchant.

12 « Et toi, fils d'homme, dis aux fils de ton peuple : "La justice du juste ne le délivrera pas le jour de sa transgression ; et la méchanceté du méchant ne le fera pas tomber le jour où il se détournera de sa méchanceté ; et le juste ne pourra pas vivre par sa justice1 le jour où il péchera."
1 littéralement : par elle.

13 Si je dis au juste qu'il vivra certainement, mais qu'il mette, lui, sa confiance dans sa justice, et commette l'iniquité, de tous ses actes justes, aucun ne sera retenu, mais il mourra à cause de l'iniquité qu'il a commise.

14 Mais si je dis au méchant qu'il mourra certainement, et qu'il se détourne de son péché, et pratique le droit1 et la justice,
1 ou : jugement.

15 si le méchant rend le gage, restitue ce qu'il a volé, marche dans les statuts de la vie, en ne commettant pas l'iniquité, il vivra certainement, il ne mourra pas.

16 Car de tous ses péchés qu'il a commis, aucun ne sera retenu contre lui. Il a pratiqué le droit1 et la justice, il vivra certainement.
1 ou : jugement.

17 « Or les fils de ton peuple disent : "La voie du Seigneur n'est pas droite." Mais ce sont eux dont la voie n'est pas droite.

18 Quand le juste se détournera de sa justice et pratiquera l'iniquité, alors il mourra à cause de cela.

19 Et quand le méchant se détournera de sa méchanceté et pratiquera le droit1 et la justice, il vivra, lui, à cause de cela.
1 ou : jugement.

20 Mais vous dites : "La voie du Seigneur n'est pas droite." Je vous jugerai, chacun selon ses voies, maison d'Israël ! »

Au début de cette nouvelle division, l’Éternel rappelle au prophète ses consignes de sentinelle (voir ch. 3 v. 16… ez 3.16-19): avertir le méchant, l’exhorter à se détourner de sa voie d’iniquité. C’est aussi le service de chaque racheté du Seigneur, car il connaît par la Parole le sérieux du temps actuel. Si ma trompette rend un son confus (1 Cor. 14:8 1cr 14.6-11)… ou reste muette, Dieu se pourvoira d’une autre sentinelle, mais j’aurai manqué à ma responsabilité et il m’en sera demandé compte. L’apôtre Paul avait fidèlement rempli ce service à Éphèse, et il peut dire aux anciens de cette ville: «Je suis net du sang de tous;… je n’ai cessé d’avertir chacun de vous avec larmes» (Act. 20:26, 27, 31 ac 20.26-32).

Le v. 10 peut s’appliquer à tous ceux qui ont conscience du poids de leurs péchés sans connaître encore le Dieu qui pardonne. En réponse à ces exercices, l’Éternel répète sa précieuse déclaration du ch. 18 v. 23 ez 18.21-24: «Je suis vivant… si je prends plaisir à la mort du méchant… mais plutôt à ce que le méchant se détourne de sa voie et qu’il vive» (v. 11)! «Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3:16 j 3.14-18).