Ézéchiel

Ézéchiel 26:1-21; 27:1-36

Prophéties sur Tyr

26 Et il arriva, dans la onzième année,1 au premier [jour] du mois, que la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :
1 date : 589 av. J.-C.

2 « Fils d'homme, parce que Tyr a dit, au sujet de Jérusalem : "Ah ! ah ! la porte des peuples est brisée ; elle est tournée vers moi ; je serai comblée1, [maintenant qu']elle a été dévastée",
1 littéralement : remplie.

3 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Voici, je suis contre toi, Tyr, et je ferai monter contre toi des nations nombreuses, comme la mer soulève ses déferlantes.

4 Et elles détruiront les murailles de Tyr et renverseront ses tours. Et je balaierai sa poussière loin d'elle, et je ferai d'elle un rocher nu.

5 Elle sera un lieu pour étendre les filets, au milieu de la mer. Car moi, j'ai parlé, déclare le Seigneur, l'Éternel, et elle deviendra la proie des nations.

6 Et les villages qui en dépendent1, qui sont dans la campagne, seront détruits par l'épée. Alors ils sauront que je suis l'Éternel.
1 littéralement : ses filles.

7 « Car ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Voici, je fais venir du nord, contre Tyr, Nebucadretsar1, roi de Babylone, le roi des rois, avec des chevaux, et des chars, et des cavaliers, et une assemblée d'un peuple nombreux.
1 Nebucadretsar : forme babylonienne de Nebucadnetsar.

8 Il détruira par l'épée les villages qui dépendent de toi1, qui sont dans la campagne, et il établira contre toi des tours de siège, et il élèvera contre toi des remblais, et il dressera2 le grand bouclier contre toi.
1 littéralement : tes filles. 2 littéralement : lèvera.

9 Et il dirigera les coups de son bélier1 contre tes murailles, et démolira tes tours avec ses machines2.
1 bélier : machine de guerre. 2 littéralement : instruments tranchants.

10 À cause de la multitude de ses chevaux, leur poussière te couvrira. Tes murailles trembleront au bruit de la cavalerie, et des roues, et des chars, lorsqu'il entrera par tes portes comme on entre dans une ville ouverte par une brèche.

11 Il foulera toutes tes rues avec les sabots de ses chevaux, il tuera ton peuple par l'épée, et les colonnes1 qui faisaient ta force2 tomberont par terre.
1 ou : stèles ; ou : statues. 2 littéralement : colonnes de ta force.

12 Et ils prendront tes richesses comme butin, et pilleront tes biens, et renverseront tes murailles, et abattront tes maisons luxueuses. Et ils mettront tes pierres, et ton bois, et ta poussière au milieu des eaux.

13 Alors je ferai cesser le bruit de tes chansons, et le son de tes harpes ne sera plus entendu.

14 Et je ferai de toi un rocher nu ; tu seras un lieu pour étendre les filets, et tu ne seras plus reconstruite. Car moi, l'Éternel, j'ai parlé, déclare le Seigneur, l'Éternel.

15 « Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel, à Tyr : Les îles ne trembleront-elles pas au bruit de ta chute, au gémissement de tes blessés à mort, quand le carnage se fera au milieu de toi ?

16 Et tous les princes de la mer descendront de leurs trônes, et ôteront leur manteau, et quitteront leurs vêtements brodés. Ils se revêtiront de frayeur, ils s'assiéront sur la terre, et ils trembleront à chaque instant, et ils seront dans la stupeur à cause de toi.

17 Et ils élèveront une complainte à ton sujet, et te diront : "Comment as-tu été détruite, ville célèbre, toi qui étais habitée par ceux qui venaient des mers, qui étais puissante sur la mer ? Toi et tes habitants, vous répandiez votre terreur1 sur tous ceux qui vous fréquentaient.
1 littéralement : elle et ses habitants qui donnaient leur terreur à tous ses habitants.

18 Maintenant, les îles tremblent au jour de ta chute, et les îles qui sont dans la mer seront consternées par ta fin1."
1 littéralement : à cause de ta sortie.

19 « Car ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Quand je ferai de toi une ville dévastée, comme sont les villes qui ne sont pas habitées, quand je ferai monter l'abîme contre toi, et que les grandes eaux te couvriront,

20 alors je te ferai descendre avec ceux qui descendent dans la fosse, vers le peuple d'autrefois. Et je te ferai habiter dans les parties inférieures de la terre, dans les lieux dévastés de tout temps, avec ceux qui descendent dans la fosse. Ainsi, tu ne seras plus habitée, et je donnerai la gloire dans la terre des vivants.

21 Je ferai de toi une terreur1, et tu ne seras plus. Et l'on te recherchera, mais on ne te trouvera plus, plus jamais, déclare le Seigneur, l'Éternel. »
1 littéralement : des terreurs.

Complainte sur la ruine de Tyr

27 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Et toi, fils d'homme, élève une complainte sur Tyr,

3 et dis à Tyr : "[Toi] qui habites à l'entrée de la mer, qui fais du commerce avec les peuples dans beaucoup d'îles1, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : C'est toi, Tyr, qui as dit : 'Je suis parfaite en beauté !'
1 ou : contrées maritimes ; ici, et versets 6, 7, 15, 35.

4 Tes frontières sont au cœur des mers ; ceux qui t'ont construite ont rendu ta beauté parfaite.

5 Avec le cyprès de Senir, ils te construisaient tous les bordages ; ils prenaient le cèdre du Liban pour te faire un mât.

6 Avec les chênes de Basan, ils faisaient tes rames. Ils faisaient tes ponts1 avec de l'ivoire venant de l’Assyrie, et importé des îles de Kittim.
1 ou : tes bancs.

7 Le fin lin brodé d'Égypte était ta voile [et] te servait de pavillon. Le bleu et la pourpre, venant des îles d'Élisha, étaient ton auvent.

8 Les habitants de Sidon et d'Arvad étaient tes rameurs. Tes sages1, ô Tyr, qui étaient de chez toi, étaient tes navigateurs.
1 ou : gens habiles.

9 Les anciens de Guebal et ses sages1 étaient chez toi, réparant tes voies d'eau. Tous les bateaux de la mer et leurs marins étaient chez toi, pour faire du commerce avec toi.
1 ou : gens habiles.

10 La Perse, et Lud1, et Puth2 étaient des hommes de guerre dans ton armée. Ils suspendaient chez toi le bouclier et le casque, ils te donnaient de la magnificence.
1 c.-à-d. : les Lydiens d'Afrique ; voir Gen. 10:13. 2 c.-à-d. : la Libye.

11 Les fils d'Arvad et ton armée étaient sur tes murailles, tout autour, et des hommes de Gammad1 étaient sur tes tours. Ils suspendaient leurs boucliers à tes murailles, tout autour ; ils rendaient parfaite ta beauté.
1 ou : [tes] guerriers.

12 « Tarsis faisait du commerce avec toi à cause de l'abondance de tous [tes] biens. Avec de l'argent, du fer, de l'étain, et du plomb, ils fournissaient tes marchés.

13 Javan1, Tubal et Méshec étaient tes marchands. Ils fournissaient à ton commerce des esclaves2 et des objets en bronze.
1 c.-à-d. : la Grèce. 2 littéralement : âmes d'hommes.

14 De Beth-Togarma on fournissait tes marchés en chevaux, et en cavaliers, et en mulets.

15 Les fils de Dedan faisaient du commerce avec toi. Les affaires commerciales de beaucoup d'îles passaient par tes mains. On te payait en retour avec des défenses en ivoire et de l'ébène.

16 La Syrie faisait du commerce avec toi à cause de la multitude de tes produits. Ils fournissaient tes marchés en escarboucles, en pourpre, en broderies, et en fin lin, et en corail, et en rubis.

17 Juda et le pays d'Israël faisaient du commerce avec toi. Ils fournissaient à ton commerce du blé de Minnith, et du millet1, et du miel, et de l'huile, et du baume.
1 ou : de la pâtisserie.

18 Damas faisait du commerce avec toi à cause de la multitude de tes produits, à cause de l'abondance de toutes sortes de biens ; [ils te fournissaient] du vin de Helbon et de la laine de Tsahar1.
1 ou : laine blanche.

19 Vedan et Javan, depuis Uzal1, fournissaient tes marchés en fer forgé, en casse et en roseau aromatique ; ils faisaient partie de tes marchandises.
1 Uzal, plus tard : Sanaa, la capitale du Yémen.

20 Dedan fournissait à ton commerce des tissus précieux pour les tenues des cavaliers.

21 Le commerce de l'Arabie et de tous les princes de Kédar passait par tes mains. Avec eux tu faisais le commerce des agneaux, et des béliers, et des boucs.

22 Les marchands de Sheba et de Rahma faisaient du commerce avec toi. Ils fournissaient tes marchés avec tous les aromates excellents, et avec toutes sortes de pierres précieuses, et d'or.

23 Charan, et Canné, et Éden, les marchands de Sheba, d'Assur, de Kilmad, faisaient du commerce avec toi.

24 Ceux-là faisaient avec toi, sur tes marchés, le commerce d'habits de luxe, de manteaux [teints en] bleu, et de broderies, et de tapis de différentes couleurs, de cordes tressées1 et serrées.
1 littéralement : liées.

25 Les bateaux de Tarsis transportaient tes marchandises. Et tu as été remplie, chargée lourdement au cœur des mers.

26 Tes rameurs t'ont amenée sur de grandes eaux… Le vent d'est t'a brisée au cœur des mers.

27 Tes richesses et tes échanges1, ton commerce, tes marins et tes navigateurs, ceux qui réparent tes voies d'eau, et ceux qui font du commerce avec toi, et tous tes hommes de guerre qui sont chez toi, et toute ta multitude2 qui est au milieu de toi, tomberont au cœur des mers le jour de ta chute.
1 ailleurs : marchés. 2 littéralement : ton assemblée.

28 Les rivages trembleront1 au bruit des cris de tes navigateurs.
1 selon d'autres : les vagues se soulèveront.

29 Et tous ceux qui manient la rame, les marins, tous les navigateurs de la mer, descendront de leurs bateaux. Ils se tiendront sur la terre,

30 et feront entendre leur voix à ton sujet, et crieront amèrement. Et ils jetteront de la poussière sur leurs têtes, [et] ils se rouleront dans la cendre.

31 Et ils se rendront chauves à cause de toi, et se revêtiront de sacs, et pleureront sur toi dans l'amertume de leurs âmes, dans des lamentations amères.

32 Et dans leur gémissement, ils élèveront une complainte sur toi, ils se lamenteront à ton sujet : 'Qui était comme Tyr, comme celle qui est détruite1 au milieu de la mer ?'
1 ou : réduite au silence ; ou : était tranquille.

33 Par les produits de tes marchés, au-delà des mers, tu rassasiais beaucoup de peuples. Par l'abondance de tes richesses et de ton commerce, tu enrichissais les rois de la terre.

34 Maintenant, tu as été brisée par les mers dans les profondeurs des eaux ; tes marchandises et toute ta multitude1 au milieu de toi ont sombré2.
1 littéralement : ton assemblée. 2 littéralement : sont tombés.

35 Tous les habitants des îles sont dans la stupeur à cause de toi, et leurs rois frissonnent d'horreur, leurs visages sont bouleversés.

36 Les marchands parmi les peuples ont sifflé à ton sujet ; tu es devenue un objet de terreur1, et tu ne seras plus, plus jamais." »
1 littéralement : des terreurs.

Les ch. 26 à 28 sont consacrés à Tyr, l’opulente cité phénicienne, maîtresse des mers, principal centre marchand de l’antiquité. De même qu’un commerçant peut se féliciter de la disparition d’un concurrent voisin, Tyr s’est réjouie des malheurs de Jérusalem. Eh bien! Cette joie malsaine deviendra précisément le motif de sa propre ruine.

Le ch. 27 énumère ses clients et ses fournisseurs et dresse la liste immense des produits de son négoce. Or Tyr est une image du monde et de ses richesses. Les hommes ont toujours pensé qu’un accroissement du niveau de vie des peuples était le moyen de délivrer l’humanité de ses peines et de ses misères. Et ils n’ont cessé de travailler à cette prospérité matérielle, tous leurs efforts tendant à embellir le monde, à y rendre la vie plus agréable. Mais loin de conduire les âmes à Dieu, cette course au progrès n’a fait que développer le contentement de soi (ch. 27 fin du v. 3), la prétention laodicéenne d’être riche et de n’avoir besoin de rien.

Parmi les marchandises précieuses de Tyr, on chercherait en vain «l’or passé au feu» de la justice divine, «les vêtements blancs» de la marche pratique et «le collyre» pour les yeux de la foi, qui est le Saint Esprit. Car on ne peut les «acheter» que du Seigneur Jésus (Apoc. 3:17, 18 ap 3.14-22).