Ézéchiel

Ézéchiel 24:1-27

Jérusalem est comme une marmite rouillée

24 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée] dans la neuvième année,1 au dixième mois, le dixième [jour] du mois, en disant :
1 date : 591 av. J.-C.

2 « Fils d'homme, écris pour toi le nom de ce jour, de ce jour précis, [car] le roi de Babylone s'approche de1 Jérusalem, en ce jour précis.
1 littéralement : s'appuie contre ; ou : s'empare de ; c'est le début du siège de Jérusalem.

3 Et propose une parabole à la maison rebelle, et dis-leur : "Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Place la marmite, place-la et verses-y aussi de l'eau.

4 Rassembles-y ses morceaux, tous les bons morceaux, la cuisse et l'épaule ; remplis-la des meilleurs os.

5 Prends du meilleur du petit bétail, et entasse aussi les os sous la marmite1. Fais-la bien bouillir, et que les os cuisent au-dedans d'elle."
1 littéralement : sous elle ; les os servaient souvent de combustible.

6 « C'est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Malheur à la ville de sang, la marmite dans laquelle est sa rouille, et dont la rouille ne se détache pas ! Retires-en les morceaux les uns après les autres ! Qu'on ne tire pas au sort à son sujet !

7 Car son sang est au milieu d'elle. Elle l'a mis sur un rocher nu1, elle ne l'a pas versé sur la terre pour le recouvrir de poussière.
1 c.-à-d. : exposé au soleil.

8 Pour faire monter la fureur, pour exécuter la vengeance, j'ai mis son sang sur un rocher nu, pour qu'il ne soit pas recouvert.

9 « C'est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Malheur à la ville de sang ! Moi aussi, je ferai un grand bûcher.

10 Entasse le bois, allume le feu, fais bien cuire la viande, assaisonne-la bien1, et que les os soient brûlés.
1 ou : fais bouillir le bouillon.

11 Place-la vide sur les braises, afin qu'elle chauffe, et que son bronze devienne brûlant, et que son impureté fonde au-dedans d'elle, [et] que sa rouille disparaisse.

12 Elle a épuisé les efforts, et la rouille dont elle est pleine ne se détache pas. Au feu sa rouille1 !
1 ou : Sa rouille [résiste] au feu.

13 « Il y a de l'infamie dans ton impureté. Parce que je t'ai purifiée, et que tu n'es pas devenue pure, tu ne seras plus purifiée de ton impureté, jusqu'à ce que j'aie assouvi ma fureur contre toi.

14 Moi, l'Éternel, j'ai parlé. Cela arrivera, et je le ferai. Je ne reculerai pas, et je n'aurai pas de compassion, et je ne me repentirai pas. On te jugera selon tes voies et selon tes actions, déclare le Seigneur, l'Éternel. »

Ézéchiel perd sa femme

15 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

16 « Fils d'homme, voici, je vais t'enlever le désir de tes yeux par un coup soudain. Et tu ne te lamenteras pas, et tu ne pleureras pas, et tes larmes ne couleront pas.

17 Gémis en silence ! Tu ne porteras pas le deuil des morts. Enroule ton turban sur toi, et mets tes sandales aux pieds, et ne couvre pas ta barbe, et ne mange pas le pain des hommes ! »

18 Or je parlai au peuple le matin, et ma femme mourut le soir. Et le matin, je fis comme il m'avait été commandé.

19 Alors le peuple me dit : « Ne nous déclareras-tu pas ce que signifient pour nous ces choses que tu fais ? »

20 Et je leur dis : « La parole de l'Éternel m'a été [adressée], en disant :

21 "Parle à la maison d'Israël : Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Voici, je profane mon sanctuaire, l'orgueil de votre force, le désir de vos yeux et l'affection de votre âme. Et vos fils et vos filles, que vous avez laissés en arrière1, tomberont par l'épée."
1 probable allusion à ceux restés à Jérusalem.

22 Et vous ferez comme j'ai fait : vous ne couvrirez pas votre barbe et vous ne mangerez pas le pain des hommes.

23 Et vos turbans seront sur vos têtes, et vos sandales aux pieds. Vous ne vous lamenterez pas et vous ne pleurerez pas, mais vous dépérirez dans vos iniquités, et vous gémirez chacun sur son frère.

24 "Et Ézéchiel sera pour vous un signe1 : vous ferez selon tout ce qu'il a fait. Quand cela arrivera, alors vous saurez que je suis le Seigneur, l'Éternel."
1 ailleurs : miracle, prodige.

25 « Et toi, fils d'homme, le jour où je leur enlèverai ce qui a été leur force1, la joie de leur ornement, le désir de leurs yeux, et ce que recherchent leurs âmes — leurs fils et leurs filles —
1 littéralement : forteresse.

26 en ce jour-là, celui qui sera rescapé viendra à toi pour le faire entendre à tes oreilles.

27 En ce jour-là, ta bouche sera ouverte avec le rescapé, et tu parleras, et tu ne seras plus muet. Et tu seras pour eux un signe1, et ils sauront que je suis l'Éternel. »
1 ailleurs : miracle, prodige.

Ici commence une nouvelle division de la prophétie. Elle est datée d’un jour solennel qui marque le début du siège final de Jérusalem (comp. 2 Rois 25:1 2r 25.1-7). L’Éternel reprend la comparaison de la marmite (ch. 11 v. 3 ez 11.1-4) et annonce que non seulement son contenu (les habitants de la ville) sera consumé, mais la marmite aussi (Jérusalem, avec sa rouille invétérée) se fondra dans le feu qui s’allume.

Nous savons dans quel état la ville sortira de cet affreux siège (2 Chron. 36:19 2ch 36.15-21). Mais ce même jour apporte aussi à Ézéchiel personnellement le deuil et la souffrance: sa femme lui est enlevée subitement. Par ses propres circonstances, le prophète enseigne ainsi aux fils de son peuple quelles douleurs vont s’abattre sur eux quand l’Éternel leur ôtera ce qu’ils ont de plus cher: leur capitale et leur sanctuaire.

Il se vérifie qu’un serviteur de Dieu n’échappe pas au partage des épreuves de ceux au milieu desquels il vit. Que de peines ont été la part de cet homme de Dieu! Pour être «un signe» à son peuple (v. 27) nous le voyons se soumettre à tout ce que l’Éternel lui demande (comp. Ps. 131:2 ps 131.1-3).

Sans que le Seigneur nous appelle nécessairement à de grands sacrifices, qu’Il trouve en nous des instruments dociles, des disciples obéissants!