Ézéchiel

Ézéchiel 16:1-34

Jérusalem est comparée à une prostituée

16 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Fils d'homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations,

3 et dis : "Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à Jérusalem : Par tes origines et ta naissance, tu es du pays des Cananéens. Ton père était un Amoréen, et ta mère une Héthienne.

4 Et quant à ta naissance, le jour où tu naquis, ton cordon n'a pas été coupé, et tu n'as pas été lavée dans l'eau pour être nettoyée, et tu n'as pas été frottée avec du sel, et tu n'as pas été emmaillotée.

5 Aucun œil n'a eu pitié de toi pour te faire une seule de ces choses, pour avoir compassion de toi. Mais tu as été jetée sur la surface des champs, à cause de l'horreur qu'on avait de toi, le jour où tu naquis.

6 « Or je suis passé près de toi, et je t'ai vue, te débattant1 dans ton sang, et je t'ai dit : 'Vis dans ton sang !' Et je t'ai dit : 'Vis dans ton sang !'
1 littéralement : foulée (ou : exposée à être foulée) aux pieds.

7 J'ai fait de toi des myriades1, comme les pousses des champs. Et tu as pris ta croissance, et tu es devenue grande, et tu es parvenue au comble de la beauté2. Tes seins se sont formés, et ta chevelure s'est développée ; mais tu étais nue, entièrement nue.
1 une myriade est un nombre de 10 000. 2 littéralement : à l'ornement des ornements.

8 Alors je suis passé près de toi, et je t'ai vue, et voici, ton âge était l'âge des amours. Et j'ai étendu sur toi le pan [de mon vêtement], et j'ai couvert ta nudité. Et je t'ai fait un serment, et je suis entré dans une alliance avec toi, déclare le Seigneur, l'Éternel, et tu as été à moi.

9 Alors je t'ai lavée dans l'eau, et j'ai lavé à grande eau le sang qui était sur toi, et je t'ai ointe d'huile 

10 Et je t'ai revêtue de tissu brodé, et je t'ai chaussée de [peau de] blaireau, et je t'ai enveloppée de lin blanc1, et je t'ai couverte de soie.
1 ou : coton blanc.

11 Et je t'ai parée d'ornements, et j'ai mis des bracelets à tes mains et un collier à ton cou.

12 Et j'ai mis un anneau à ton nez, et des boucles à tes oreilles, et une couronne de beauté sur ta tête.

13 Et tu as été parée d'or et d'argent, et ton vêtement était en lin blanc1, et en soie, et en tissu brodé. Tu as mangé de la fleur de farine, et du miel, et de l'huile. Et tu es devenue extrêmement belle, et tu as prospéré jusqu'à parvenir à la royauté.
1 ou : coton blanc.

14 Alors ta renommée s'est répandue parmi les nations à cause de ta beauté, car elle était parfaite [du fait] de la magnificence que j'avais mise sur toi, déclare le Seigneur, l'Éternel.

15 « Mais tu as mis ta confiance dans ta beauté, et tu t'es prostituée à cause de ta renommée, et tu as prodigué1 tes prostitutions à tout passant — c'était pour lui.
1 littéralement : répandu.

16 Et tu as pris de tes vêtements, et tu t'es fait des hauts lieux de diverses couleurs, et tu t'y es prostituée. Cela ne s'était pas produit, et n'arrivera plus.

17 Puis tu as pris les objets dont tu te pares, [faits] avec mon or et mon argent que je t'avais donnés, et tu t'es fait des représentations d'hommes1, et tu t'es prostituée avec elles.
1 littéralement : d'un mâle.

18 Puis tu as pris tes vêtements en tissu brodé, et tu les en as couvertes, et tu as mis devant elles mon huile et mon encens.

19 Et mon pain que je t'avais donné, la fleur de farine, et l'huile, et le miel, dont je te nourrissais, tu les as mis devant elles, en odeur agréable. C'est ainsi qu'il en a été, déclare le Seigneur, l'Éternel.

20 Et tu as pris tes fils et tes filles que tu avais engendrés pour moi, et tu les leur as offerts en sacrifice pour être dévorés. Était-ce trop peu que ta prostitution ?

21 Tu as égorgé mes fils, et tu les as livrés en les faisant passer [par le feu] en leur honneur1.
1 littéralement : pour elles.

22 Et avec toutes tes abominations et tes prostitutions, tu ne t'es pas souvenue des jours de ta jeunesse, quand tu étais nue, entièrement nue, te débattant1 dans ton sang.
1 littéralement : foulée (ou : exposée à être foulée) aux pieds.

23 « Et il arriva, après toute ta méchanceté — malheur, malheur à toi ! déclare le Seigneur, l'Éternel —

24 que tu t'es construit un lieu de débauche1, et que tu t'es fait un haut lieu sur toutes les places.
1 littéralement : une voûte.

25 À l'entrée de chaque chemin, tu as construit ton haut lieu, et tu as rendu ta beauté abominable, et tu t'es offerte à1 tout passant, et tu as multiplié tes prostitutions.
1 littéralement : tu as écarté tes pieds pour.

26 Alors tu as commis la fornication avec les fils de l'Égypte, tes voisins, au corps vigoureux. Et tu as multiplié tes prostitutions pour me provoquer à la colère.

27 Et voici, j'ai étendu ma main sur toi, et j'ai diminué ce qui t'était assigné, et je t'ai livrée à la volonté de celles qui te haïssent, les filles1 des Philistins, qui ont honte de tes voies d'infamie.
1 c.-à-d. : les villes.

28 Puis tu as commis la fornication avec les fils de l'Assyrie, parce que tu ne pouvais pas être rassasiée. Tu as commis la fornication avec eux, et même tu n'as pas été rassasiée.

29 Et tu as multiplié tes prostitutions avec un pays de marchands1, la Chaldée, et même avec cela, tu n'as pas été rassasiée.
1 hébreu : Canaan.

30 « Oh ! combien ton cœur est faible, déclare le Seigneur, l'Éternel, quand tu fais toutes ces choses, l'ouvrage d'une prostituée éhontée,

31 [et] que tu te construis ton lieu de débauche1 à l'entrée de chaque chemin ! Et tu as établi ton haut lieu sur toutes les places. Mais tu n'es pas comme une prostituée, parce que tu dédaignes la rémunération2.
1 littéralement : ta voûte. 2 ailleurs : don, cadeau.

32 La femme qui commet l'adultère prend des étrangers à la place de son mari.

33 On donne des cadeaux à toutes les prostituées, mais toi, tu donnes des cadeaux à tous tes amants. Et tu les engages, par des cadeaux, à venir à toi de toutes parts, pour tes prostitutions.

34 Et il arrive chez toi, dans tes prostitutions, le contraire de [ce qui se voit] chez les femmes [prostituées] : on ne te suit pas pour commettre la fornication, mais tu fais1 le contraire en ce que tu donnes une rémunération, et qu'on ne te donne pas de rémunération.
1 littéralement : tu es.

Ce chapitre saisissant décrit l’odieuse conduite de Jérusalem envers l’Éternel à qui elle devait tout. L’origine impure, l’entier dénuement de la petite fille méprisée et abandonnée dans les champs à sa naissance, font ressortir toute la compassion de Celui qui, l’ayant trouvée dans cet état misérable, a voulu la faire vivre, qui l’a ensuite honorée de son alliance, n’épargnant rien pour la rendre heureuse. Et à leur tour, ces soins divins font ressortir l’ingratitude abominable de celle qui s’est livrée à la pire idolâtrie, et a fait servir à ses infâmes passions les dons précieux de son Bienfaiteur.

Cette histoire navrante est en fait celle de tout homme. Dieu a trouvé sa créature dans le plus affreux état d’impuissance et de dégradation morale (comp. Luc 10:30-35 lc 10.25-37). Il a tout fait pour l’en arracher et lui donner la vie nouvelle. Comment l’homme a-t-il répondu à tant de grâce?

Chers amis, il est bien sérieux d’y penser: cette conduite inqualifiable est aussi la nôtre chaque fois que nous détournons pour nos convoitises ce qui appartient au Seigneur et doit servir à sa gloire, que ce soient nos biens ou notre corps (1 Cor. 6:19, 20 1cr 6.15-20).