Ézéchiel

Ézéchiel 14:12-23; 15:1-8

Rien n'arrêtera le jugement de Dieu, pas même Noé, Daniel et Job

12 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

13 « Fils d'homme, si un pays pèche contre moi en commettant une infidélité, et si j'étends ma main sur lui, et si je lui brise le bâton de pain1, et si j'envoie contre lui la famine, et que je retranche du milieu de lui les hommes et les bêtes,
1 dans le sens de soutien de la vie.

14 même si ces trois hommes, Noé, Daniel et Job se tiendraient au milieu de lui, eux [seuls] délivreraient leurs âmes1 par leur justice, déclare le Seigneur, l'Éternel.
1 c.-à-d. : celles de ces trois hommes.

15 « Si je fais passer les bêtes féroces dans le pays, et qu'elles le privent de ses enfants, et qu'il soit devenu un lieu dévasté de sorte que personne n'y passe à cause de ces bêtes,

16 si ces trois hommes étaient au milieu de lui, [aussi vrai que] je suis vivant, déclare le Seigneur, l'Éternel, ils ne délivreraient certainement pas fils ou filles !1 Eux seuls seraient délivrés, mais le pays deviendrait un lieu dévasté.
1 littéralement (hébraïsme) : s'ils délivraient fils ou filles !

17 « Ou [bien, si] je fais venir l'épée sur ce pays, et si je dis : "Épée, passe dans le pays !", et que je retranche du milieu de lui les hommes et les bêtes,

18 même si ces trois hommes étaient au milieu de lui, [aussi vrai que] je suis vivant, déclare le Seigneur, l'Éternel, ils ne délivreraient ni fils ni filles ! Mais eux seuls seraient délivrés.

19 « Ou [bien, si] j'envoie la peste dans ce pays-là et que je verse ma fureur sur lui en [faisant couler le] sang, pour retrancher [du milieu] de lui les hommes et les bêtes,

20 même si Noé, Daniel et Job étaient au milieu de lui, [aussi vrai que] je suis vivant, déclare le Seigneur, l'Éternel, ils ne délivraient certainement pas fils ou filles !1 Eux [seuls], par leur justice, délivreraient leurs âmes.
1 littéralement (hébraïsme) : s'ils délivraient fils ou filles !

21 « Car ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Ce sera bien plus [terrible] si j'envoie contre Jérusalem mes quatre jugements désastreux, l'épée, et la famine, et les bêtes féroces, et la peste, pour en retrancher les hommes et les bêtes !

22 Mais voici, il restera au milieu d'elle des rescapés qui en sortiront, des fils et des filles. Voici, ils sortiront vers vous, et vous verrez leur conduite1 et leurs actions, et vous serez consolés du malheur que j'ai fait venir sur Jérusalem, de tout ce que j'ai fait venir sur elle.
1 littéralement : chemin.

23 Et ils vous consoleront, car vous verrez leur conduite1 et leurs actions. Alors vous saurez que ce n'est pas sans raison que j'ai accompli tout ce que j'ai fait dans cette ville2, déclare le Seigneur, l'Éternel. »
1 littéralement : chemin. 2 littéralement : que j'ai fait tout ce que j'ai fait en elle.

Jérusalem, comparée au bois de la vigne, sera livrée au feu du jugement

15 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Fils d'homme, le bois de la vigne, qu'a-t-il de plus que tout [autre] bois, le sarment1 qui est parmi les arbres de la forêt ?
1 littéralement : brindille.

3 En prendra-t-on du bois pour en faire un ouvrage ? Ou en tirera-t-on une cheville pour y suspendre quelque objet ?

4 Voici, on le met au feu pour être consumé. Le feu en consume ses deux extrémités, et le milieu est brûlé. Serait-il propre à un ouvrage ?

5 Voici, quand il était entier, on n'en a fait aucun ouvrage ; combien moins en fera-t-on encore un ouvrage quand le feu l'aura consumé et qu'il sera brûlé !

6 « C'est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Tout comme le bois de la vigne parmi les arbres de la forêt— que j'ai livré au feu pour être consumé — ainsi je livrerai les habitants de Jérusalem,

7 et je mettrai ma face contre eux. Ils sortiront d'un feu, et un [autre] feu les consumera. Et vous saurez que je suis l'Éternel quand j'aurai mis ma face contre eux.

8 Alors je ferai du pays un lieu dévasté, à cause de l'infidélité qu'ils ont commise, déclare le Seigneur, l'Éternel. »

L’Éternel fait connaître à son serviteur les «jugements désastreux» qu’Il a en réserve: épée, famine, bêtes féroces et peste (v. 21). Et Il déclare que même la présence de trois hommes de Dieu aussi remarquables que Noé, Daniel et Job ne suffirait pas à délivrer le pays coupable. L’Éternel associe les noms de ces trois témoins exceptionnels ayant vécu à des époques très différentes (Daniel vivait encore à Babylone) pour rappeler que la crainte de Dieu et la justice peuvent être pratiquées dans tous les temps, fussent-ils aussi sombres que ceux qui précédèrent le déluge, et qu’Il y répondrait par une délivrance individuelle (comp. Prov. 11:8 pv 11.8). Ainsi personne n’est en droit d’excuser sa conduite en invoquant le milieu dans lequel il vit et les influences qu’il subit.

Au ch. 15 est reprise l’image de la vigne Israël (voir aussi ch. 17 v. 6 ez 17.1-10; ch. 19 v. 10 ez 19.10-14). N’ayant pas porté de fruit, est-ce qu’au moins son bois peut être utilisé (v. 3)? En aucune manière! Il est sans valeur, tout juste bon à être brûlé. Terrible sort des sarments stériles de la vigne d’Israël… et de ceux que le Père sera obligé d’ôter du vrai cep (Jean 15:1, 2 j 15.1-8)!