Ézéchiel

Ézéchiel 6:1-14; 7:1-27

Jugements prononcés sur les idolâtres

6 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Fils d'homme, tourne ta face vers les montagnes d'Israël, et prophétise contre elles,

3 et dis : "Montagnes d'Israël, écoutez la parole du Seigneur, l'Éternel !" Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel, aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées : Voici, moi, je fais venir sur vous l'épée, et je détruirai vos hauts lieux.

4 Et vos autels seront dévastés, et vos colonnes consacrées au soleil seront brisées. Et je ferai tomber vos blessés à mort devant vos idoles1.
1 le mot hébreu pour idole est toujours, dans Ézéchiel, un terme de mépris ; voir Lév. 26:30.

5 Et je mettrai les cadavres des fils d'Israël devant leurs idoles, et je disperserai vos ossements autour de vos autels.

6 Dans tous vos lieux d'habitation, les villes seront en ruine et les hauts lieux seront dévastés, afin que vos autels soient en ruine et abandonnés1, et que vos idoles soient brisées et disparaissent, et que vos colonnes consacrées au soleil soient abattues, et que vos ouvrages soient anéantis.
1 littéralement : être puni, périr.

7 Et les blessés à mort tomberont au milieu de vous. Et vous saurez que je suis l'Éternel.

8 « Mais je laisserai un reste, en ce que vous aurez des rescapés de l'épée parmi les nations, quand vous serez dispersés dans les pays.

9 Et vos rescapés se souviendront de moi parmi les nations où ils auront été emmenés en captivité, quand moi, j'aurai brisé leur cœur prostitué qui s'est détourné loin de moi, et1 leurs yeux qui se prostituent après leurs idoles. Et ils auront horreur d'eux-mêmes à cause des iniquités qu'ils ont commises par toutes leurs abominations.
1 ou : parce que moi, je suis brisé par leur cœur… et par.

10 Et ils sauront que moi, l'Éternel, je n'ai pas1 parlé en vain de leur faire ce mal.
1 ou : que je suis l'Éternel ; je n'ai pas.

11 « Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Frappe des mains, et tape du pied, et dis : "Hélas !" pour toutes les abominations des iniquités de la maison d'Israël ! Car ils tomberont par l'épée, par la famine et par la peste.

12 Celui qui est loin mourra par la peste, et celui qui est près tombera par l'épée, et celui qui est laissé de reste et qui est assiégé1 mourra par la famine. Et j'épuiserai ma fureur contre eux.
1 littéralement : protégé.

13 Et vous saurez que je suis l'Éternel, quand leurs blessés à mort seront au milieu de leurs idoles, autour de leurs autels, sur toute haute colline, sur tous les sommets des montagnes, et sous tout arbre vert, et sous tout térébinthe touffu, dans les lieux où ils offraient des parfums agréables à toutes leurs idoles.

14 Et j'étendrai ma main sur eux, et je ferai du pays un lieu dévasté, plus dévasté que le désert de Dibla, dans tous leurs lieux d'habitation. Alors ils sauront que je suis l'Éternel. »

L'Éternel annonce l'imminence de la destruction du pays

7 Et la parole de l'Éternel me fut [adressée], en disant :

2 « Et toi, fils d'homme, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à la terre d'Israël : C'est la fin ! La fin vient sur les quatre extrémités du pays.

3 Maintenant, la fin [vient] sur toi, et j'enverrai ma colère contre toi, et je te jugerai selon tes voies, et je mettrai sur toi toutes tes abominations.

4 Et mon œil n'aura pas compassion de toi et je n'épargnerai pas. Mais je mettrai tes voies sur toi, et tes abominations seront au milieu de toi. Et vous saurez que je suis l'Éternel.

5 « Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Un malheur, un seul malheur ! Voici, il vient !

6 La fin est venue, la fin est venue ! Elle se réveille contre toi. Voici, elle vient !

7 Les ennuis commencent1, habitant du pays ! Le temps est venu, le jour est proche ! [C'est] la confusion, et non le cri joyeux des montagnes !
1 littéralement : viennent.

8 Maintenant, je vais bientôt verser ma fureur sur toi, et aller jusqu'au bout de ma colère contre toi. Et je te jugerai selon tes voies, et je mettrai sur toi toutes tes abominations.

9 Et mon œil n'aura pas compassion, et je n'épargnerai pas. Je te rendrai selon tes voies, et tes abominations seront au milieu de toi. Alors vous saurez que je suis l'Éternel, celui qui frappe.

10 « Voici le jour ! Voici, il est arrivé ! Les ennuis sont là1, le bâton a fleuri, l'arrogance s'est épanouie.
1 littéralement: sont sortis.

11 La violence se dresse1 pour être un bâton de méchanceté. [Il ne reste] rien d'eux, ni de leur foule bruyante, ni de leur abondance de biens, ni de la magnificence au milieu d'eux2.
1 littéralement : se lève. 2 selon quelques-uns : et on ne se lamentera pas sur eux.

12 Le temps est venu, le jour s'est approché. Que l'acheteur ne se réjouisse pas, et que le vendeur ne se lamente pas. Car une violente colère est sur toute sa foule bruyante.

13 En effet, le vendeur ne récupérera pas ce qui a été vendu, même s'il est encore en vie parmi les vivants. Car la vision concernant toute sa foule bruyante ne sera pas révoquée, et personne, par son iniquité, ne fortifiera1 sa vie.
1 ou : n'affermira.

14 Ils ont sonné de la trompette et ont tout préparé, mais personne ne va au combat, parce que ma violente colère est sur toute sa foule bruyante.

15 « L'épée est à l'extérieur, et la peste et la famine sont à l'intérieur. Celui qui est aux champs mourra par l'épée, et celui qui est dans la ville sera dévoré par la famine et par la peste.

16 Et leurs rescapés s'échapperont et seront sur les montagnes, comme les colombes des vallées, tous gémissant, chacun pour1 son iniquité.
1 ou : dans.

17 Toutes les mains deviendront faibles, et tous les genoux fondront en eau.

18 Ils se revêtiront de sacs, et le frisson les couvrira. Et la honte sera sur tous les visages, et toutes leurs têtes seront chauves.

19 Ils jetteront leur argent dans les rues, et leur or sera comme une impureté. Le jour de la fureur de l'Éternel, leur argent et leur or ne pourront pas les délivrer. Ils ne rassasieront pas leurs âmes, et ne rempliront pas leurs entrailles, car c'est ce qui a été la pierre d'achoppement de leur iniquité.

20 « Et de la beauté de son ornement le peuple1 a fait sa gloire. Et ils y ont fait des représentations de leurs abominations [et] de leurs choses horribles. C'est pourquoi j'en ai fait pour eux une impureté abjecte.
1 littéralement : il.

21 Et je l'ai livrée pour le pillage entre les mains des étrangers, et pour butin aux méchants de la terre, et ils la profaneront.

22 Et je détournerai ma face loin d'eux, et ils profaneront mon lieu secret. Et des hommes violents y entreront et le profaneront.

23 Fabrique la chaîne ! Car le pays est rempli de jugements sanguinaires, et la ville est pleine de violence.

24 Et je ferai venir les plus méchants des nations, et ils prendront possession de leurs maisons. Et je ferai cesser l'orgueil des puissants, et leurs sanctuaires seront profanés1.
1 ou : ils hériteront leurs sanctuaires.

25 La terreur vient. Or ils rechercheront la paix, mais il n'y en aura pas.

26 Il arrivera désastre sur désastre, et il y aura rumeur sur rumeur, et ils rechercheront [quelque] vision de la part d'un prophète. Mais la Loi a disparu de chez le sacrificateur, et le conseil de chez les anciens.

27 Le roi portera le deuil, et les princes seront revêtus de consternation, et les mains du peuple du pays trembleront. Je leur ferai selon leur voie, et je les jugerai d'après leurs jugements, et ils sauront que je suis l'Éternel. »

Remarquons le nom que l’Éternel donne à son serviteur: «fils d’homme» (ou fils de l’homme: un des titres du Seigneur Jésus dont Ézéchiel est un type). Ce nom suggère un élu d’entre les hommes, un représentant qualifié pour parler au nom de la race humaine défaillante (voir Eccl. 7:28 ec 7.27-29).

Après avoir au ch. 6 annoncé la dévastation, l’Éternel déclare solennellement au ch. 7 que le jour fatal est arrivé, le jour de sa fureur. Sa grande patience envers le peuple coupable avait duré bien des siècles. Elle prend fin après d’innombrables avertissements. Et nous pensons à cette patience de Dieu qui s’exerce encore aujourd’hui envers un monde qui a crucifié son Fils. Mais elle aussi cessera en un «jour de la colère» incomparablement plus terrible (Rom. 2:5 rm 2.1-11). Ce chapitre ne nous en donne qu’une faible image. Les hommes y sont frappés d’épouvante (ch. 7 v. 17, 18). L’argent et l’or, tout-puissants jusqu’alors, ont cessé d’avoir cours. On les jette comme une impureté dans les rues, s’apercevant enfin qu’ils ne peuvent rassasier les âmes. Et surtout ils ne pourront délivrer personne dans ce jour, car Dieu n’accepte pour le rachat de l’homme perdu que le sang précieux de Christ (v. 19; comp. Prov. 11:4 pv 11.4 et 1 Pier. 1:18, 19 1p 1.17-21).