Ézéchiel

Ézéchiel 2:1-10; 3:1-11

Mission du prophète – Vision d'un rouleau de livre

2 Et il me dit : « Fils d'homme, tiens-toi debout sur tes pieds, et je parlerai avec toi. »

2 Alors comme il me parlait, l'Esprit entra en moi, et me fit tenir debout sur mes pieds. Et j'entendis celui qui me parlait.

3 Et il me dit : « Fils d'homme, je t'envoie vers les fils d'Israël, vers les nations rebelles qui se sont révoltées contre moi. Eux et leurs pères se sont soulevés contre moi jusqu'à ce jour même.

4 Or ce sont des fils au visage endurci et au cœur obstiné. Je t'envoie vers eux, et tu leur diras : "Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel !"

5 Et eux, soit qu'ils écoutent, soit qu'ils refusent [d'écouter] — car ils sont une maison rebelle — ils sauront alors qu'un prophète est au milieu d'eux.

6 Et toi, fils d'homme, ne les crains pas, et ne crains pas leurs paroles ! Car tu as près de toi des chardons et des ronces, et tu habites parmi des scorpions. Ne crains pas leurs paroles, et ne sois pas effrayé par leurs visages1, car ils sont une maison rebelle !
1 ou : par eux.

7 Alors tu leur diras mes paroles, soit qu'ils écoutent, soit qu'ils refusent [d'écouter]. Car ce sont des rebelles.

8 Et toi, fils d'homme, écoute ce que je te dis ! Ne sois pas rebelle, comme cette maison rebelle ! Ouvre ta bouche, et mange ce que je te donne ! »

9 Et je regardai, et voici, une main [était] tendue vers moi, et voici, elle tenait un livre en rouleau.

10 Alors il le déroula devant moi, et il était écrit en dedans et en dehors1. Et des lamentations, et des plaintes, et des malheurs y étaient écrits.
1 littéralement : devant et derrière.

Exhortations adressées au prophète en vue de sa mission

3 Et il me dit : « Fils d'homme, mange ce que tu trouves ! Mange ce rouleau, et va, parle à la maison d'Israël ! »

2 Alors j'ouvris la bouche, et il me fit manger ce rouleau.

3 Puis il me dit : « Fils d'homme, nourris ton ventre, et remplis tes entrailles avec ce rouleau que je te donne ! » Et je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel.

4 Et il me dit : « Pars, fils d'homme, va vers la maison d'Israël, et tu leur parleras avec mes paroles !

5 Car ce n'est pas vers un peuple au langage obscur et à la langue incompréhensible1 que tu es envoyé, [mais] c'est vers la maison d'Israël.
1 littéralement : peuple profond de lèvres et pesant de langue.

6 Ce n'est pas vers de nombreux peuples au langage obscur et à la langue incompréhensible1 — dont tu ne peux pas comprendre les paroles — [que je t'envoie]. Assurément, si je t'envoyais vers ceux-là, eux, ils t'écouteraient.
1 littéralement : peuples profonds de lèvres et pesants de langue.

7 Mais la maison d'Israël ne voudra pas t'écouter, car aucun d'eux ne veut m'écouter. En effet, toute la maison d'Israël a le front dur et le cœur obstiné.

8 Voici, j'ai rendu ton visage dur contre leurs visages, et ton front dur contre leur front.

9 J'ai rendu ton front comme un diamant, plus dur que le roc. Ne les crains pas, et ne sois pas effrayé devant eux, car ils sont une maison rebelle ! »

10 Puis il me dit : « Fils d'homme, toutes mes paroles que je te dirai, reçois-les dans ton cœur, et écoute-les de tes oreilles.

11 Et pars, va vers les déportés, vers les fils de ton peuple, et tu leur parleras. Et soit qu'ils écoutent, soit qu'ils refusent [d'écouter], tu leur diras : "Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel !" »

Comme pour Ésaïe dans son ch. 6 es 6.1-7, la grande vision d’Ézéchiel va être le point de départ de son appel et de sa mission. L’Esprit de Dieu le saisit, lui permet de se tenir debout, et ouvre son intelligence à la Parole divine dont il doit commencer par se nourrir avant de pouvoir la communiquer (comp. Apoc. 10:8-11 ap 10.8-11). Il en sentira ainsi l’effet sur sa propre âme, car il est impossible d’appliquer efficacement la Parole à d’autres sans en avoir soi-même éprouvé la douceur… ou le tranchant (ch. 3 v. 1 à 3; Jér. 15:16 jr 15.15-17). D’une manière générale, se nourrir dès sa jeunesse des Saintes Écritures est le secret de tout service utile au Seigneur.

Israël refusera de t’écouter — dit l’Éternel à son messager — mais en fait c’est moi qu’ils refusent d’entendre (ch. 3 v. 7). Ce ne sont pas ses propres paroles, mais celles du Seigneur, qui doivent être dans la bouche du chrétien. Un tel message ne laissera aucune place à des discussions inutiles. Et c’est dans le cœur qu’il doit être reçu (ch. 3 v. 10).

Le front de la maison d’Israël était dur, mais l’Éternel donnait à son serviteur une énergie d’autant plus grande (comp. ch. 3 v. 8 et 9 avec És. 50:7 es 50.4-9 et Luc 9:51 lc 9.51-56). Son nom était d’ailleurs une promesse: Ézéchiel signifie: Dieu fortifiera.