Apocalypse

Apocalypse 18:1-13

La chute de la grande Babylone et ses conséquences

18 Après ces choses, je vis un autre ange descendant du ciel, ayant un grand pouvoir ; et la terre fut illuminée de sa gloire.

2 Et il cria d'une voix forte, en disant : « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Et elle est devenue l'habitation de démons et le repaire de tout esprit impur, et le repaire de tout oiseau impur, [et le repaire de tout animal impur] et détestable.

3 Car toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa fornication, et les rois de la terre ont commis la fornication avec elle, et les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. »

4 Puis j'entendis une autre voix venant du ciel, qui disait : « Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous ne receviez pas [une part] de ses fléaux.

5 Car ses péchés se sont amoncelés1 jusqu'au ciel et Dieu s'est souvenu de ses iniquités.
1 littéralement : ont été liés ensemble.

6 Rendez-lui comme elle-même [vous] a rendu et donnez-lui1 le double, selon ses œuvres ! Dans la coupe où elle a mélangé [son vin], mélangez-lui le double !
1 littéralement : doublez.

7 Autant elle s'est glorifiée et a vécu dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit dans son cœur : "Je suis assise en reine et je ne suis pas veuve et je ne verrai jamais le deuil",

8 à cause de cela, ses fléaux viendront en un seul jour, la mort et le deuil et la famine, et elle sera brûlée entièrement par le feu. Car le °Seigneur Dieu1 qui l'a jugée est puissant. »
1 c.-à-d. : l'Éternel Dieu.

L'effondrement de l'économie mondiale

9 Et les rois de la terre qui, avec elle, ont commis la fornication et vécu dans le luxe, pleureront et se lamenteront sur elle quand ils verront la fumée de la ville incendiée1.
1 littéralement : de son incendie.

10 Se tenant loin par crainte de son tourment, ils diront : « Hélas ! hélas ! la grande ville, Babylone, la ville puissante ! Car en une seule heure ton jugement est venu. »

11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leurs marchandises,

12 marchandises d'or et d'argent, et de pierres précieuses, et de perles, et de fin lin, et de pourpre, et de soie, et d'écarlate ; et toutes sortes de bois de citrus, et tout objet en ivoire, et tout objet en bois très précieux, et en bronze, et en fer, et en marbre ;

13 et de la cannelle, et de l'amome1, et des parfums, et de l'huile aromatique, et de l'encens, et du vin, et de l'huile, et de la fleur de farine, et du blé, et du bétail, et des brebis, et des chevaux, et des chars, et des corps2, et des âmes d'hommes.
1 amome : plante aromatique. 2 c.-à-d. : des esclaves.

On peut comparer ces visions à une série de diapositives projetant les mêmes tableaux ou événements sous des perspectives et des éclairages différents. L'effondrement de Babylone est considéré ici comme accompli directement par «le Seigneur Dieu» (v. 8, 20 ap 18.14-21). Mais auparavant, un commandement a retenti au v. 4: «Sortez du milieu d'elle, mon peuple» (comp. la prophétie de Jérémie contre la Babylone historique: ch. 51 v. 7, 8, 37, 45… jr 51.6-48). Cet appel se fait entendre déjà aujourd'hui: «Sortez du milieu d'eux et soyez séparés, dit le Seigneur…» (2 Cor. 6:17 2cr 6.14-18). Chaque enfant de Dieu est invité à se séparer entièrement du monde religieux aux principes mélangés qui nous est présenté ici dans son état final (comp. Nomb. 16:26 nb 16.23-34). Certains nous accuseront de manquer d'amour, d'être étroits et imbus d'un esprit de supériorité. Mais l'essentiel est d'obéir au Seigneur.

Les v. 12 et 13 dressent la longue liste de «tout ce qui est dans le monde», étudié pour satisfaire aux multiples convoitises des hommes (1 Jean 2:16, 17 1j 2.15-17). Elle nomme en tête ce qui est le plus estimé: l'or, et se termine par ce qui a le moindre prix aux yeux de cette fausse Église… mais qui a tant de prix pour Dieu: les âmes des hommes.