Apocalypse

Apocalypse 1:1-11

Sujet du livre

1 Révélation1 de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt. Et, l'envoyant par son ange, il l'a fait connaître à son esclave Jean
1 grec : apokalupsis ; d'où le nom du livre : Apocalypse.

2 qui a rendu témoignage de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus Christ, [de] tout ce qu'il a vu.

3 Bienheureux celui qui lit et ceux qui écoutent les paroles de la prophétie et qui gardent les choses qui y sont écrites, car le temps est proche !

Message aux sept assemblées d'Asie

4 Jean, aux sept assemblées qui sont en Asie : Grâce et paix à vous de la part de Celui qui est1 et qui était et qui vient, et de la part des sept Esprits qui sont devant son trône,
1 c.-à-d. : la nature essentielle de l'Être.

5 et de la part de Jésus Christ, le Témoin fidèle, le Premier-Né des morts et le Prince des rois de la terre ! À Celui qui nous aime et qui nous a délivrés1 de nos péchés par2 son sang
1 plusieurs manuscrits portent : lavés. 2 littéralement : dans.

6 — et il a fait de nous un royaume, des sacrificateurs1 pour son Dieu et Père — à lui [soient] la gloire et la puissance aux siècles [des siècles] ! Amen.
2 ou : prêtres.

7 Voici, il vient avec les nuées et tout œil le verra, même ceux qui l'ont transpercé ; et toutes les tribus de la terre1 se lamenteront à cause de lui. Oui, amen !
1 ou : du pays ; voir Matt. 5:5 et Psaume 37:11.

8 Moi, je suis l'Alpha et l'Oméga1, dit le °Seigneur Dieu, Celui qui est et qui était et qui vient, le Tout-Puissant.
1 alpha et oméga : première et dernière lettre de l'alphabet grec.

La vision de l'apôtre Jean

9 Moi, Jean, qui suis votre frère et qui ai part avec vous à l'affliction et au royaume et à la persévérance en Jésus, j'étais dans l'île appelée Patmos pour la parole de Dieu et pour le témoignage de Jésus.

10 Je fus en esprit, le jour du Seigneur1, et j'entendis derrière moi une voix forte, comme d'une trompette,
1 c.-à-d. : un dimanche.

11 qui disait : « Ce que tu vois, écris-le dans un livre et envoie-le aux sept assemblées : à Éphèse et à Smyrne, et à Pergame, et à Thyatire, et à Sardes, et à Philadelphie, et à Laodicée1. »
1 sept villes d'Asie Mineure (voir verset 4).

L'Apocalypse est un livre difficile. Et pourtant que de motifs pour ne pas en négliger la lecture!

  1. Il est la «révélation de Jésus Christ», notre cher Sauveur.
  2. Cette révélation est faite par Lui à ses esclaves, parmi lesquels Jean l'évangéliste, exilé dans l'île de Patmos, est heureux de se compter.
  3. Elle nous parle, non d'un avenir vague et lointain, mais de choses qui doivent arriver «bientôt».
  4. Enfin n'oublions pas que la lecture sérieuse d'une portion de l'Écriture suffit à apporter une bénédiction à notre âme (v. 3) parce qu'elle est la Parole de Dieu. Il ne nous est pas demandé de la comprendre entièrement, mais de la garder (Luc 11:28 lc 11.27-28).

Dès qu'il est question des gloires de Jésus, l'adoration jaillit spontanément: «À Celui qui nous aime et qui nous a lavés…» (v. 5). Remarquons le temps des verbes: Il nous aime; son amour est toujours présent et invariable. Mais Il nous a lavés: c'est une œuvre accomplie, achevée, parfaite. Et remarquons aussi l'ordre de ces verbes: c'est parce qu'Il nous aime que Christ nous a lavés de nos péchés. En revanche, il fallait que nous le soyons pour être faits dès aujourd'hui «un royaume, des sacrificateurs pour son Dieu et Père» (ch. 5 v. 10 ap 5.6-10; ch. 20 v. 6 fin ap 20.4-6). Ce qu'il a fait de nous surpasse ce qu'il a fait pour nous.