1 Corinthiens

1 Corinthiens 15:35-50

Nature des corps ressuscités

35 Mais quelqu'un dira : « Comment ressuscitent les morts et avec quel corps reviennent-ils ? »

36 Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, n'est pas rendu vivant s'il ne meurt pas.

37 Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui doit venir, mais le simple grain, de blé peut-être ou d'une des autres semences.

38 Mais Dieu lui donne un corps comme il l'a voulu, et à chacune des semences son propre corps.

39 Toute chair n'est pas la même chair, mais autre est celle des hommes, et autre la chair des animaux, et autre la chair des oiseaux, et autre [celle] des poissons.

40 Et il y a des corps célestes et des corps terrestres. Mais différente est la gloire des [corps] célestes et différente est celle des [corps] terrestres.

41 Autre est la gloire du soleil, et autre est la gloire de la lune, et autre est la gloire des étoiles ; car une étoile diffère en gloire d'une [autre] étoile.

42 Ainsi en est-il aussi de la résurrection des morts : le corps1 est semé corruptible, il ressuscite incorruptible ;
1 littéralement : il.

43 il est semé en déshonneur, il ressuscite en gloire ; il est semé en faiblesse, il ressuscite en puissance ;

44 il est semé corps naturel1, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps naturel1, il y a aussi un [corps] spirituel.
1 c.-à-d. : animé de la vie naturelle.

45 C'est ainsi qu'il est aussi écrit : « Le premier homme Adam devint une âme vivante »1, le dernier Adam un esprit qui fait vivre.
1 Genèse 2:7.

46 Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, mais ce qui est naturel ; ensuite [vient] ce qui est spirituel.

47 Le premier homme tiré de la terre [est fait de] poussière ; le second homme est [venu] du ciel.

48 Tel est celui qui est poussière, tels sont aussi ceux qui sont poussière ; et tel est celui qui est céleste, tels sont aussi ceux qui sont célestes.

49 Et comme nous avons porté l'image de celui qui est poussière, nous porterons aussi l'image de celui qui est céleste.

50 Or je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu, et que ce qui est corruptible1 n'hérite pas non plus de l'incorruptibilité.
1 littéralement : la corruption.

À quoi ressemblera le nouveau corps dont le croyant sera revêtu dans la gloire (v. 35)? La Bible ne satisfait jamais notre curiosité. «Insensé…» répond-elle à tous les efforts de notre imagination. Si je vous présente une graine inconnue, vous ne pouvez me dire quel genre de plante en sortira. De même, dans une chenille répugnante et terne, rien ne laisse deviner le papillon qui va se déployer chatoyant sous tous les jeux de la lumière.

Mais pour assister aux petits miracles de la germination ou de la métamorphose, il faut la mort de la graine et le sommeil de la chrysalide (comp. Jean 12:24 j 12.24). Ainsi le racheté qui s'est «endormi» paraîtra revêtu d'un corps de résurrection. Quel avenir prodigieux est réservé à ce corps de poussière, simple enveloppe de l'âme! Il ressuscite «incorruptible»: la mort n'a plus de pouvoir sur lui; «en gloire» et «en puissance»: sans plus d'infirmités ni de faiblesse; «corps spirituel»: définitivement débarrassé de la chair et de ses désirs, instrument parfait du Saint Esprit. Enfin, il sera semblable à celui de Christ ressuscité. N'avons-nous pas là déjà suffisamment de renseignements précieux sur notre état futur… et de raisons pour glorifier Dieu dès maintenant dans notre corps (ch. 6 v. 14, 20 1cr 6.14-20)?