1 Corinthiens

1 Corinthiens 14:20-40

20 Frères, ne soyez pas des enfants dans votre façon de penser, mais pour la méchanceté soyez de petits enfants ; et dans votre façon de penser, soyez1 des [hommes] accomplis.
1 littéralement : devenez.

21 Il est écrit dans la Loi : « C'est en d'autres langues et par des lèvres étrangères que je parlerai à ce peuple ; et même ainsi, ils ne m'écouteront pas, dit le °Seigneur. »1
1 Ésaïe 28:11-12.

22 De sorte que les langues sont un signe non pour ceux qui croient, mais pour les incrédules. Et la prophétie [est un signe] non pour les incrédules, mais pour ceux qui croient.

23 Si donc l'assemblée tout entière se réunit dans un même lieu, et que tous parlent en langues, et qu'il entre des hommes simples ou des incrédules, ne diront-ils pas que vous êtes fous ?

24 Mais si tous prophétisent et qu'il entre un incrédule ou un homme simple, il est convaincu [de péché] par tous [et] il est jugé1 par tous.
1 littéralement : examiner, interroger.

25 Les secrets de son cœur sont rendus manifestes, et ainsi, tombant sur sa face, il se prosternera devant Dieu, proclamant que Dieu est réellement parmi vous.

L'ordre dans l'assemblée

26 Que faire alors, frères ? Quand vous vous réunissez, chacun de vous a un psaume, a un enseignement, a une révélation, a une [intervention en] langues, a une interprétation. Que tout se fasse pour l'édification.

27 Si quelqu'un parle en langues, que ce soient deux [qui parlent], ou trois au plus, et chacun à son tour, et que [quelqu']un interprète.

28 Mais s'il n'y a pas d'interprète, qu'il se taise dans l'assemblée, et qu'il parle à lui-même et à Dieu.

29 Et que les prophètes parlent, deux ou trois, et que les autres jugent1.
1 littéralement : discernent.

30 Et s'il y a eu une révélation faite à un autre qui est assis, que le premier se taise.

31 Car vous pouvez tous prophétiser un par un, afin que tous apprennent et que tous soient exhortés.

32 Et les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes.

33 Car Dieu n'est pas [un Dieu] de désordre1, mais de paix, comme dans toutes les assemblées des saints.
1 ou : [le Dieu] du désordre.

34 Que1 les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de parler ; mais qu'elles soient soumises, comme le dit aussi la Loi.
1 ou : de paix. Comme dans toutes les assemblées des saints (verset 33), que.

35 Et si elles veulent apprendre quelque chose, qu'elles interrogent leurs propres maris à la maison, car il est honteux pour une femme de parler dans l'assemblée.

36 La parole de Dieu est-elle sortie de chez vous ou est-elle parvenue à vous seuls ?

37 Si quelqu'un pense être prophète ou spirituel1, qu'il reconnaisse que les choses que je vous écris sont le commandement du Seigneur.
1 c.-à-d. : guidé par le Saint Esprit.

38 Mais si quelqu'un ignore [ces choses], qu'il soit ignorant1.
1 plusieurs manuscrits portent : il est ignoré.

39 Ainsi [mes] frères, désirez ardemment1 prophétiser et n'empêchez pas de parler en langues.
1 littéralement : avec zèle.

40 Mais que toutes choses se fassent convenablement et avec ordre.

Le don des langues était accordé non pour édifier l'assemblée ni pour évangéliser, mais pour convaincre les incrédules juifs («ce peuple», v. 21) que Dieu offrait la grâce aux nations (v. 21, 22). Démonstration qui n’est plus nécessaire aujourd’hui. Or «l'édification» est le mot-clé de ce chapitre, la pierre de touche à laquelle toute action doit être soumise: ce que je me propose de dire ou de faire, est-ce réellement pour le bien de mes frères (Éph. 4:29 ep 4.29-32)? D'ailleurs si j'ai en vue leur profit, j'y trouverai toujours en même temps une bénédiction pour moi-même. Si en revanche je pense à mon intérêt ou à ma gloire, il s'ensuivra finalement une perte à la fois pour les autres et pour moi (ch. 3 v. 15 1cr 3.11-15).

Deux autres conditions président à la vie de l'assemblée: la bienséance et l'ordre (v. 40). Elles imposent des règles pratiques qui touchent au bon sens (v. 26 à 33) ou à l'ordre divin (v. 34, 35). L'apôtre ne voulait pas que les Corinthiens soient ignorants (ch. 12 v. 1 1cr 12.1-3). Toutefois si quelqu'un néglige de s'instruire dans ces sujets concernant l'Assemblée, eh bien, qu'il reste ignorant (v. 38)! Dieu est un Dieu de paix (v. 33) et Il veut que l'Assemblée, répondant à ses propres caractères, soit le lieu où Il puisse amener des inconvertis qui y reconnaîtront Sa présence (v. 24, 25).