1 Corinthiens

1 Corinthiens 12:14-31

14 Et en effet, le corps n'est pas [formé] d'un seul membre, mais d'un grand nombre.

15 Si le pied disait : « Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps », ne ferait-il pas partie du corps pour autant ?

16 Et si l'oreille disait : « Parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps », ne ferait-elle pas partie du corps pour autant ?

17 Si le corps tout entier était un œil, où serait l'ouïe ? S'il était tout entier l'ouïe, où serait l'odorat ?

18 Mais maintenant, Dieu a placé les membres, chacun d'eux, dans le corps, comme il l'a voulu.

19 Or si tous étaient un seul membre, où serait le corps ?

20 Mais maintenant, les membres sont nombreux, mais [il y a] un seul corps.

21 L'œil ne peut pas dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi », ni la tête [dire] à son tour aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous. »

22 Mais bien plus, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires.

23 Et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les environnons d'un honneur plus grand. Et [nos membres] les moins décents sont les plus décemment parés,

24 tandis que nos [membres] décents n'en ont pas besoin. Mais Dieu a composé le corps en donnant un plus grand honneur à ce qui en manquait,

25 afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient un égal soin1 les uns des autres.
1 littéralement : s'inquiètent de la même façon.

26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; et si un membre est glorifié, tous les membres se réjouissent avec lui.

27 Or vous êtes, vous, [le] corps de Christ et [vous êtes ses] membres, chacun en particulier.

28 Or ceux que Dieu a placés dans l'Assemblée [sont] premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des docteurs1, ensuite des miracles2, puis des dons de grâce de guérison, des aptitudes à aider, à diriger, [diverses] sortes de langues.
1 docteur : celui qui enseigne. 2 littéralement : puissances.

29 Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? Tous [font-ils] des miracles1 ?
1 littéralement : puissances.

30 Tous ont-ils des dons de grâce de guérison ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ?

31 Or désirez ardemment1 les dons de grâce plus grands. Et je vous montre encore un chemin bien plus excellent.
1 littéralement : avec zèle.

Quel sujet d'émerveillement constitue sans chercher plus loin, le corps que nous «habitons»! «Je te célébrerai de ce que j'ai été fait d'une étrange et admirable manière», s'écrie David au Ps. 139:14 ps 139.7-16. Oui, quelle diversité et pourtant quelle harmonie dans cet ensemble complexe de membres et d'organes dont le plus infime a sa raison d'être et sa fonction propre! L'œil et le petit doigt, par exemple, ne peuvent pas se remplacer l'un l'autre. Mais le second permet d'ôter la poussière venue irriter le premier. Qu'un seul organe fonctionne insuffisamment ou d'une manière déréglée, le corps tout entier sera bientôt malade.

Tout ceci a son équivalent dans l'Église, corps de Christ, lequel n’est pas une organisation, mais un organisme vivant. «Les membres… qui paraissent être les plus faibles, sont nécessaires» (v. 22) et chacun doit se garder de mépriser soit sa propre fonction (v. 15, 16) soit celle des autres (v. 21). Une chrétienne âgée ou infirme, par ses prières, une parole à propos ou simplement par un réconfort matériel, soutiendra peut-être le zèle d'un évangéliste ou d'un pasteur. Ainsi, ce que chacun a reçu, qu'il l'emploie pour les autres comme un bon administrateur de la grâce variée de Dieu (1 Pier. 4:10 1p 4.7-11).