1 Corinthiens

1 Corinthiens 10:1-13

L'exemple d'Israël au désert

10 Car je ne veux pas que vous ignoriez, frères, que nos pères ont tous été sous la nuée, et qu'ils sont tous passés à travers la mer,

2 et qu'ils ont tous été baptisés pour Moïse dans la nuée et dans la mer,

3 et qu'ils ont tous mangé la même nourriture spirituelle,

4 et qu'ils ont tous bu la même boisson spirituelle. Car ils buvaient à un1 Rocher spirituel qui les accompagnait, et ce2 Rocher était le Christ.
1 ou : du. 2 littéralement : le.

5 Mais Dieu n'a pas pris plaisir dans la plupart d'entre eux, car ils tombèrent1 dans le désert.
1 littéralement : furent abattus.

6 Or ces choses sont des exemples1 pour nous, afin que nous ne convoitions pas de mauvaises choses, comme eux-mêmes ont convoité.
1 ou : types, figures.

7 Aussi, ne devenez pas idolâtres comme certains d'entre eux, ainsi qu'il est écrit : « Le peuple s'assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent pour s'amuser. »1
1 Exode 32:6.

8 Ne commettons pas non plus la fornication, comme certains d'entre eux ont commis la fornication, et il en est tombé 23 000 en un seul jour.

9 Ne tentons pas non plus le Christ, comme certains d'entre eux l'ont tenté et ont péri par les serpents.

10 Ne murmurez pas non plus, comme certains d'entre eux ont murmuré et ont péri par le destructeur.

11 Or toutes ces choses leur arrivèrent comme exemples1, et elles ont été écrites pour notre avertissement, [à nous] qui touchons à la fin des siècles2.
1 ou : types, figures. 2 littéralement : aux extrémités des âges.

12 Ainsi, que celui qui croit1 être debout prenne garde de ne pas tomber.
1 ou : paraît, pense.

13 Aucune tentation1 ne vous est arrivée qui n'ait été une tentation1 humaine. Mais Dieu est fidèle, il ne permettra pas que vous soyez tentés2 au-delà de ce que vous pouvez [supporter]. Mais avec la tentation1 il fera aussi l'issue, afin que vous puissiez la supporter.
1 ou : épreuve. 2 ou : mis à l'épreuve.

À travers l'exemple d'Israël, Paul nous fait mesurer l'accablante responsabilité des chrétiens professants. Ils ont eu part extérieurement aux bénédictions spirituelles les plus excellentes: Christ, Son œuvre, Son Esprit, Sa Parole… (v. 3, 4). Mais Dieu ne peut prendre plaisir en la plupart d'entre eux parce que la foi leur manque (v. 5; Héb. 10:38 hb 10.37-39). Par l'histoire du peuple dans le désert, l’Esprit de Dieu nous donne un triste exemple de ce que nos cœurs sont capables de produire, même sous le manteau du christianisme: convoitises, idolâtrie, murmures… Il nous avertit solennellement de ce que méritent ces fruits de la chair — bien que la grâce agisse en faveur du croyant. Or ce mal qui est en puissance en nous, le Tentateur cherche à le faire apparaître par ses sollicitations, afin de nous faire tomber. Et ceci précisément au moment où nous pourrions nous croire debout par nos propres forces (v. 12). Mais «Dieu est fidèle»; quel encouragement d'y penser! Connaissant notre faiblesse, il ne permettra pas à Satan de nous tenter au delà de ce que chacun peut supporter (v. Job 1:12 jb 1.6-12; 2:6 jb 2.1-6). Il a préparé d'avance à l'épreuve une issue victorieuse (v. 13). Appuyons-nous sur ces promesses chaque fois que l'Ennemi se présente. Oui, Dieu est fidèle!