1 Corinthiens

1 Corinthiens 7:1-31

Le mariage chrétien

7 Or, au sujet de ce que vous [m']avez écrit, il est bon pour l'homme de ne pas toucher de femme.

2 Mais à cause de la fornication, que chaque homme1 ait sa femme à lui et que chaque femme2 ait son propre mari.
1 littéralement : chacun. 2 littéralement : chacune.

3 Que le mari rende à la femme ce qui lui est dû, et que la femme aussi [agisse] de même envers le mari.

4 La femme ne dispose pas de son propre corps, mais le mari. Et de même aussi, le mari ne dispose pas de son propre corps, mais la femme.

5 Ne vous privez1 pas l'un de l'autre, à moins que ce ne soit d'un commun accord, pour un temps, afin que vous soyez disponibles pour la prière. Puis retournez de nouveau ensemble, afin que Satan ne vous tente pas à cause de votre incapacité à vous maîtriser.
1 plus proprement : frustrez.

6 Or je dis cela comme une concession, non comme un ordre.

7 Mais je voudrais que tous les hommes soient aussi comme moi. Toutefois chacun a son propre don de grâce de la part de Dieu, l'un d'une manière et l'autre d'une autre.

Diverses exhortations relatives au mariage

8 Or je dis à ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves qu'il est bon pour eux de rester ainsi, comme moi.

9 Mais s'ils ne savent pas se maîtriser, qu'ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler.

10 Mais à ceux qui sont mariés, je prescris, non pas moi mais le Seigneur : que la femme ne soit pas séparée du mari

11 (et si elle est séparée, qu'elle reste sans être mariée ou qu'elle se réconcilie avec son mari) et que le mari n'abandonne pas sa femme.

12 Mais quant aux autres, je dis, moi [et] non le Seigneur : si un frère a une femme incrédule et que celle-ci veuille habiter avec lui, qu'il ne l'abandonne pas.

13 Et si une femme a un mari incrédule, et que celui-ci veuille habiter avec elle, qu'elle n'abandonne pas son mari.

14 Car le mari incrédule est sanctifié par1 la femme et la femme incrédule est sanctifiée par1 le frère [son mari]. Autrement vos enfants seraient impurs, mais maintenant, ils sont saints.
1 littéralement : en, dans.

15 Mais si l'incrédule veut s'en aller, qu'il s'en aille ; le frère ou la sœur n'est pas lié en pareil cas. Mais Dieu vous1 a appelés [à vivre] dans la paix.
1 plusieurs manuscrits portent : nous.

16 Car que sais-tu, femme, si tu ne sauveras pas ton mari ? Ou que sais-tu, mari, si tu ne sauveras pas ta femme ?

17 Toutefois, que chacun vive1 selon la part que le Seigneur lui a attribuée, chacun comme Dieu l'a appelé. Et c'est ainsi que j'en ordonne dans toutes les assemblées.
1 littéralement : marche.

Rester devant Dieu dans l'état où l'on a été appelé.

18 Quelqu'un a-t-il été appelé étant circoncis ? Qu'il ne dissimule pas sa circoncision1. Quelqu'un a-t-il été appelé étant dans l'incirconcision ? Qu'il ne soit pas circoncis.
1 littéralement : qu'il ne se fasse pas un prépuce.

19 La circoncision n'est rien et l'incirconcision n'est rien, mais [ce qui compte, c'est] l'observation des commandements de Dieu.

20 Que chacun reste dans la condition1 où [il se trouvait quand] il a été appelé.
1 littéralement : l'appel.

21 As-tu été appelé étant esclave ? Ne t'en mets pas en peine. Toutefois, si tu peux aussi devenir libre, profites-en plutôt.

22 Car l'esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur. De même aussi, l'homme libre qui a été appelé est un esclave de Christ.

23 Vous avez été achetés à un prix ; ne devenez pas esclaves des hommes.

24 Frères, que chacun reste devant Dieu dans l'état où il a été appelé.

Faut-il se marier ou rester célibataire ?

25 Or, en ce qui concerne ceux qui sont vierges1, je n'ai pas d'ordre du Seigneur, mais je donne mon avis comme ayant reçu miséricorde du Seigneur pour être fidèle.
1 soit hommes, soit femmes.

26 J'estime donc que c'est une bonne chose, à cause de la contrainte1 présente, qu'il est bon pour l'homme2 de rester comme il est.
1 ou : détresse. 2 homme, ici : l'être humain.

27 Es-tu lié à une femme ? Ne cherche pas à en être séparé. N'es-tu pas lié à une femme ? Ne cherche pas de femme.

28 Toutefois, même si tu te maries, tu n'as pas péché ; et si la vierge se marie, elle n'a pas péché. Mais ceux qui font ainsi1 auront de l'affliction pour ce qui regarde la chair2, mais moi, je vous épargne.
1 littéralement : ceux qui sont tels. 2 c.-à-d. : dans leur vie conjugale.

29 Or je dis ceci, frères : le temps est court1. Désormais, que même ceux qui ont une femme soient comme s'ils n'en avaient pas ;
1 littéralement : resserré, raccourci.

30 et ceux qui pleurent, comme s'ils ne pleuraient pas ; et ceux qui se réjouissent, comme s'ils ne se réjouissaient pas ; et ceux qui achètent, comme s'ils ne possédaient pas ;

31 et ceux qui usent du monde, comme s'ils n'en usaient pas à leur gré. Car la forme [actuelle] de ce monde passe.

Après avoir au ch. 6 v. 13 à 20 1cr 6.12-20 mis en garde le croyant contre l'impureté, l'apôtre en réponse à des questions posées lui parle au ch. 7 du chemin dans lequel il peut s'engager avec l'approbation du Seigneur: celui du mariage. Le jeune chrétien qui a pris garde à sa voie selon la Parole (Ps. 119:9 ps 119.9), devra plus que jamais continuer à s'attendre à lui pour cette décision capitale.

Des instructions sont données ensuite, soit par inspiration directe du Seigneur, soit par l'apôtre comme fruit de son expérience, pour aider ceux dont la situation de mariage peut être difficile: en particulier un frère ou une sœur ayant un conjoint incrédule. Notons bien que l'encouragement du v. 16 s'adresse à un croyant déjà marié lors de sa conversion et non à quelqu'un qui désobéirait à 2 Cor. 6:14 2cr 6.14-7.1.

«Vous avez été achetés à prix», répète le v. 23 (ch. 6 v. 19, 20 1cr 6.12-20). Ce que nous avons coûté de souffrances au Seigneur Jésus pour nous arracher à la puissance de Satan et du monde, est le grand motif pour ne pas nous y replacer. Pour le servir, le Seigneur veut des hommes et des femmes libres. Mais c'est lui qui a choisi les conditions dans lesquelles il veut que chacun le serve: pays, milieu social, relations de travail. Avant de décider n'importe quel changement, soyons sûrs que c'est bien selon sa volonté.