1 Corinthiens

1 Corinthiens 1:17-31

La folie de la croix face à la sagesse du monde

17 Car Christ ne m'a pas envoyé baptiser, mais évangéliser1, non avec des paroles de sagesse [humaine]2, afin que la croix du Christ ne soit pas vidée [de son sens].
1 c.-à-d. : annoncer la bonne nouvelle. 2 littéralement : avec sagesse de parole.

18 En effet, la parole de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu.

19 Car il est écrit : « Je détruirai la sagesse des sages et je rendrai nulle l'intelligence des intelligents. »1
1 Ésaïe 29:14.

20 Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le raisonneur de ce siècle ? Dieu n'a-t-il pas fait de la sagesse du monde une folie ?

21 Car, puisque dans la sagesse de Dieu, le monde, par la sagesse1, n'a pas connu Dieu, il a plu à Dieu, par la folie de la prédication2, de sauver ceux qui croient.
1 c.-à-d. : celle du monde. 2 c.-à-d. : ce qui est prêché.

22 Les Juifs, en effet, demandent des miracles1 et les Grecs recherchent la sagesse,
1 littéralement : signes.

23 mais nous, nous prêchons Christ crucifié, cause de chute pour les Juifs, folie pour les nations,

24 mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, [nous prêchons] Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu.

25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.

Les hommes que Dieu a choisis

26 En effet, considérez votre appel, frères : il n'y a pas [parmi vous] beaucoup de sages selon la chair1, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de personnes de haut rang.
1 c.-à-d. : selon l'homme.

27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les [hommes] sages. Et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les choses fortes.

28 Et Dieu a choisi les choses basses1 du monde et celles qui sont méprisées et celles qui ne sont rien2, pour annuler celles qui sont.
1 littéralement : sans naissance. 2 littéralement : pas.

29 [Et c'est] afin qu'aucune chair1 ne se glorifie devant Dieu.
1 c.-à-d. : personne.

30 Or vous êtes de Lui1 dans le Christ Jésus qui est devenu pour nous sagesse de la part de Dieu, et justice, et sainteté, et rédemption,
1 c.-à-d. : de Dieu.

31 afin que, comme il est écrit, « celui qui se glorifie, se glorifie dans le °Seigneur. »1
1 Ésaïe 45:25 ; voir Jér. 9:22-23.

Pour «nous qui obtenons le salut», la parole de la croix est la puissance de Dieu. Mais pour ceux qui n’ont pas la vie divine, elle n'est que folie. Tout ce que signifie la croix: la mort d'un juste exigée par la justice de Dieu, le pardon gratuit pour des pécheurs, la mise de côté de l'homme naturel, autant de vérités qui heurtent la raison humaine. Qu'on présente au contraire des miracles et des œuvres spectaculaires, un noble idéal accompagné d'une morale qui réclame des efforts… à la bonne heure, voilà le genre de religion qui ne choque personne! Eh bien, tous les sages, scribes, raisonneurs, bref les esprits forts de ce siècle… et de tous les siècles, le v. 18 les range sous une commune et effrayante désignation: «ceux qui périssent».

C'est un fait que parmi les rachetés du Seigneur il y a peu de sages, de puissants, de nobles… (v. 26). Car il est plus difficile à ceux-ci de devenir «comme de petits enfants» (Matt. 18:3 mt 18.1-6; 11:25 mt 11.25-30). Pour se glorifier, Dieu choisit ce qui est faible, vil, méprisé, et tels sont les chrétiens selon l'estime du monde. Mais qu'importe leur valeur propre puisqu'ils sont en Christ et que Lui est pour leur compte: puissance… sagesse… et justice, et sainteté, et rédemption (v. 24, 30).