Actes 21:15-32

Actes 21:15-32

Paul à Jérusalem

15 Alors, après ces quelques jours, ayant fait nos préparatifs, nous sommes montés à Jérusalem.

16 Et quelques-uns des disciples de Césarée sont aussi venus avec nous, amenant [avec eux]1 un certain Mnason, Chypriote, disciple depuis longtemps, chez qui nous devions loger.
1 ou : pour [nous] amener chez.

17 Et quand nous sommes arrivés à Jérusalem, les frères nous ont reçus avec joie.

18 Puis le jour suivant, Paul se rendit avec nous chez Jacques, et tous les anciens arrivèrent.

19 Et après les avoir salués, il raconta en détail les choses que Dieu avait faites parmi les nations par son ministère.

20 Et eux, l'ayant entendu, glorifièrent Dieu et dirent à Paul1 : « Tu vois, frère, combien de myriades2 de Juifs ont cru, et ils sont tous zélés pour la Loi.
1 littéralement : lui dirent. 2 une myriade est un nombre de 10 000.

21 Or ils ont entendu dire de toi que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les nations de renoncer à Moïse, en disant qu'ils ne doivent pas circoncire leurs enfants, ni vivre1 selon les coutumes.
1 littéralement : marcher.

22 Qu'en est-il donc ?1 Certainement, ils entendront dire que tu es venu.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : Il faut absolument que la multitude se rassemble, car.

23 Fais donc ce que nous allons te dire : Nous avons quatre hommes qui ont fait un vœu.

24 Prends-les et purifie-toi avec eux et charge-toi de leurs dépenses afin qu'ils se rasent la tête. Et tous sauront que rien n'est [vrai] des choses qu'ils ont entendu dire de toi, mais que toi aussi, tu marches en gardant la Loi.

25 Mais à l'égard [de ceux] des nations qui ont cru, nous, nous avons envoyé des lettres, ayant décidé1 qu'ils s'abstiennent de ce qui est sacrifié aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. »
1 plusieurs manuscrits ajoutent : qu'ils n'ont rien de semblable à observer, si ce n'est.

26 Alors Paul prit les hommes avec lui et, le jour suivant, après s'être purifié, il entra avec eux au Temple. [C'était] pour faire connaître à quel moment s'achèveraient les jours de leur purification, et que soit présentée l'offrande pour chacun d'eux.

Arrestation de Paul dans le Temple

27 Mais comme les sept jours allaient s'achever, les Juifs d'Asie ayant vu Paul1 dans le Temple soulevèrent toute la foule et mirent les mains sur lui,
1 littéralement : l'ayant vu.

28 en criant : « Hommes israélites, aidez-nous ! Voici l'homme qui donne à tous [et] partout un enseignement [dirigé] contre le peuple et la Loi et ce lieu. Et de plus, il a même fait entrer des Grecs dans le Temple et a profané ce saint lieu. »

29 Car auparavant ils avaient vu Trophime l'Éphésien avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l'avait fait entrer dans le Temple.

30 Et toute la ville fut dans l'agitation et il se fit un rassemblement du peuple. Puis ayant saisi Paul, ils le traînèrent hors du Temple ; et aussitôt les portes furent fermées.

31 Et comme ils cherchaient à le tuer, la rumeur parvint au chiliarque1 de la cohorte que tout Jérusalem était dans la confusion.
1 chiliarque : commandant d'une cohorte romaine.

32 Alors aussitôt il prit des soldats et des centurions, et il courut vers eux. Mais eux, voyant le chiliarque et les soldats, cessèrent de battre Paul.

Pour aller de Grèce à Rome, l'apôtre s'était proposé de passer par Jérusalem (ch. 19 v. 21 ac 19.21-22)! Malgré ce fâcheux détour, la volonté du Seigneur se fera (v. 14 ac 21.10-14). Seulement le chemin que nous choisissons nous-mêmes n'est jamais simple; nous pouvons nous attendre à y rencontrer toutes sortes de complications. Paul est invité par les anciens de Jérusalem à «judaïser», pour rassurer les croyants juifs, et se trouve entraîné ainsi à contredire son propre enseignement. Pénible dilemme pour lui! Une fois de plus, nous constatons combien les chrétiens de Jérusalem étaient restés attachés à leur religion juive. Ils essaient de mettre le vin nouveau dans de vieilles outres (Matt. 9:17 mt 9.14-17). C'est à ces Israélites «zélés pour la Loi» que Jacques, nommé au v. 18, parle de la «loi de la liberté» et du «service religieux pur et sans tache» (Jacq. 1:27 jq 1.26-27; 2:12 jq 2.10-13). Ce dernier ne consiste pas en une «purification» corporelle (v. 24) mais à «se conserver pur du monde», ainsi qu'à visiter les affligés.

Paul est ici comme pris dans un engrenage. Il fréquente le temple et se soumet aux rites du culte pour être agréable à ses frères. En vain d'ailleurs, car les Juifs prennent cela pour une provocation et cherchent à le tuer, mettant toute la ville en émoi (v. 30).