Actes 5:17-32

Actes 5:17-32

Arrestation et délivrance miraculeuse des apôtres – Comparution devant le sanhédrin

17 Alors le souverain sacrificateur se leva, ainsi que tous ceux qui étaient avec lui — c'est-à-dire la secte des Sadducéens — et ils furent remplis de jalousie.

18 Et ils mirent les mains sur les apôtres et les jetèrent dans la prison publique.

19 Mais un ange du °Seigneur ouvrit de nuit les portes de la prison et les conduisit dehors et dit :

20 « Allez et, vous tenant dans le Temple, annoncez au peuple toutes les paroles de cette vie. »

21 Et ayant entendu [cela], ils entrèrent dans le Temple dès le lever du jour et ils enseignaient. Et quand le souverain sacrificateur arriva, ainsi que ceux qui étaient avec lui, ils convoquèrent le sanhédrin et tous les anciens des fils d'Israël. Et ils envoyèrent [des gardes] à la prison pour amener les apôtres1.
1 littéralement : les amener.

22 Mais les gardes, étant arrivés, ne les trouvèrent pas dans la prison. Et s'en étant retournés, ils firent leur rapport,

23 en disant : « Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée et les gardiens se tenant aux portes ; mais, après avoir ouvert, nous n'avons trouvé personne à l'intérieur. »

24 Et quand le commandant du Temple et les principaux sacrificateurs eurent entendu ces paroles, ils furent perplexes au sujet de ces choses, [se demandant] ce que cela pouvait bien signifier.

25 Mais quelqu'un vint leur annoncer : « Voici, les hommes que vous avez mis en prison se tiennent dans le Temple et enseignent le peuple. »

26 Alors le commandant s'en alla avec les gardes et les amena sans violence, car ils craignaient le peuple qui aurait pu les lapider.

27 Et les ayant amenés, ils les firent se tenir devant le sanhédrin. Et le souverain sacrificateur les interrogea,

28 en disant : « Nous vous avons expressément ordonné de ne pas enseigner en ce nom-là, et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre doctrine et vous voulez faire venir sur nous le sang de cet homme. »

Cinquième discours de Pierre

29 Mais Pierre et les apôtres, répondant, dirent : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes.

30 Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus que vous, vous avez fait mourir, le pendant à un bois.

31 C'est lui que Dieu a exalté par sa [main] droite Prince1 et Sauveur, afin de donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.
1 ou : chef, auteur, initiateur.

32 Et nous, nous sommes témoins de ces choses, avec l'Esprit Saint que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »

Le souverain sacrificateur et ceux qui sont avec lui sont remplis de jalousie en voyant des hommes sans instruction et qui ne faisaient pas partie du clergé, obtenir un tel succès auprès des foules. De plus les sadducéens, niant la résurrection, sont particulièrement excités contre les apôtres qui annoncent celle du Seigneur Jésus (v. 17; ch. 4 v. 1, 2 ac 4.1-4). Incapables d'imposer leur autorité d'une autre manière, ils jettent en prison ces hommes qu'ils ne sont pas parvenus à faire taire. Mais le Seigneur envoie un ange pour délivrer ses serviteurs qui retournent aussitôt enseigner dans le temple. Les chefs en sont avertis et les font comparaître devant le sanhédrin. «Vous voulez faire venir sur nous le sang de cet homme», leur disent-ils; alors que, devant Pilate, ils ont eux-mêmes réclamé avec le peuple que son sang soit sur eux et sur leurs enfants (Matt. 27:25 mt 27.21-26). Puis ils leur enjoignent encore de se taire. — «Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes», répondent Pierre et les apôtres (voir ch. 4 v. 19 ac 4.15-22). Et ils rendent une fois de plus un éclatant témoignage à la résurrection glorieuse de Jésus, «prince et Sauveur», ainsi qu'à la rémission des péchés par son moyen.