Luc 6:1-19

Luc 6:1-19

Les disciples arrachent des épis un jour de sabbat

6 Or il arriva, un [jour de] sabbat1, que Jésus2 traversait des champs de blé. Et ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient en les frottant entre leurs mains.
1 plusieurs manuscrits portent : un sabbat [appelé] second-premier. 2 littéralement : il.

2 Or quelques-uns des Pharisiens dirent : « Pourquoi faites-vous ce qu'il n'est pas permis [de faire] le [jour du] sabbat ? »

3 Et Jésus, répondant, leur dit : « N'avez-vous même pas lu ce que fit David quand il eut faim, lui et ceux qui [étaient] avec lui ?

4 [Comment] il entra dans la Maison de Dieu et prit les pains de présentation, en mangea et en donna à ceux qui étaient avec lui, bien qu'il ne soit pas permis d'en manger, sinon aux sacrificateurs seuls ? »

5 Puis il leur dit : « Le Fils de l'homme est seigneur1 du sabbat. »
1 plusieurs manuscrits ajoutent : aussi.

Guérison, un jour de sabbat, d'un homme ayant une main desséchée

6 Et il arriva, un autre [jour de] sabbat, qu'il entra dans la synagogue et qu'il enseignait. Et il y avait là un homme dont la main droite était desséchée.

7 Et les scribes et les Pharisiens l'observaient [pour voir] s'il guérirait le [jour du] sabbat, afin de trouver de quoi l'accuser.

8 Mais lui connaissait leurs raisonnements et dit à l'homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi et tiens-toi [là] au milieu. » Et s'étant levé, il se tint debout.

9 Jésus donc leur dit : « Je vous demanderai s'il est permis, le [jour du] sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une vie ou de la perdre ? »

10 Et les ayant tous regardés autour [de lui], il lui dit : « Étends ta main ! » Et il fit ainsi et sa main fut rétablie1.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : comme l'autre.

11 Mais eux furent remplis de fureur1 et discutaient entre eux sur ce qu'ils pourraient faire à Jésus.
1 littéralement : remplis de folie.

Jésus choisit ses apôtres

12 Or il arriva, en ces jours-là, qu'il s'en alla sur la montagne pour prier. Et il passa la nuit à prier Dieu.

13 Et quand il fit jour, il appela ses disciples. Et il en choisit douze parmi eux, qu'il nomma aussi apôtres :

14 Simon, qu'il nomma aussi Pierre, et André son frère ; et Jacques et Jean ; et Philippe et Barthélemy ;

15 et Matthieu et Thomas ; et Jacques le [fils] d'Alphée et Simon qui était appelé Zélote1 ;
1 ou : le zélateur.

16 et Jude [le frère1] de Jacques, et Judas Iscariote, [celui] qui2 devint traître.
1 ou : fils. 2 plusieurs manuscrits ajoutent : aussi.

17 Et étant descendu avec eux, il s'arrêta dans un endroit plat, avec une foule nombreuse de ses disciples et une grande multitude du peuple de toute la Judée et de Jérusalem et de la région côtière de Tyr et de Sidon.

18 Ils étaient venus pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies. Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs furent aussi guéris.

19 Et toute la foule cherchait à le toucher, car une puissance sortait de lui et [les] guérissait tous.

Le Seigneur Jésus était venu introduire un nouvel ordre de choses. Mais Israël trouvait meilleur l'ancien régime de la Loi (comp. ch. 5 v. 39 lc 5.36-39). L'homme est tel, qu'il préfère des ordonnances parce qu'elles lui permettent de se glorifier en les accomplissant tant soit peu; tandis que la grâce l'humilie en le considérant perdu. Pour ce motif les Juifs tenaient fortement au sabbat, et le Seigneur donne à ce sujet deux leçons aux pharisiens: l'une tirée des Écritures et de l'histoire d'Israël (v. 3, 4), l'autre de son propre exemple d'amour (v. 9, 10). Seul effet sur leurs cœurs: ils trament un complot pour se débarrasser de Lui!

Puis le Maître désigne ses apôtres; mais avant de le faire, Il prie une nuit entière. Quelle importance avait ce choix pour l'œuvre qui devait être accomplie ensuite! Le Seigneur Jésus connaissait le caractère naturel de tous ses disciples, ce que chacun avait à acquérir et à abandonner… Il les connaissait mais Il les aimait, comme Il vous connaît et vous aime (Jean 10:14, 27 j 10.14-28).

Et puis il s'agissait pour Celui qui savait toutes choses de prendre avec Lui le traître Judas! Mais là encore triomphe Sa soumission parfaite. Jésus était venu accomplir les Écritures.