Psaume 48

Psaume 48

Psaume 48

Victoire sur les rois – Sion, la ville du grand Roi

1 Cantique. Psaume des fils de Coré.

2 L'Éternel est grand et digne de toute louange dans la ville de notre Dieu, [sur] sa montagne sainte.

3 Beau dans son élévation [et] joie de toute la terre, [tel] est le mont Sion, à l'extrême nord, la ville du grand Roi.

4 Dieu est connu dans ses palais comme une haute tour.

5 Car voici, les rois se sont rassemblés1 ; ensemble ils se sont avancés2.
1 ou : se sont donné rendez-vous. 2 littéralement : ils ont traversé.

6 C'est qu'ils ont vu ; alors, ils ont été stupéfaits, ils ont été saisis d'épouvante, ils se sont enfuis.

7 Là, le tremblement s'est emparé d'eux, une angoisse comme [celle de] la femme qui accouche.

8 Par le vent d'est tu as brisé les bateaux de Tarsis.

9 Comme nous l'avons entendu, ainsi, nous l'avons vu dans la ville de l'Éternel des armées, dans la ville de notre Dieu : Dieu l'affermira pour toujours. Sélah.

10 Nous avons pensé, ô Dieu, à ta bonté au milieu de ton Temple.

11 Comme ton nom, ô Dieu, ainsi, ta louange [retentit] jusqu'aux extrémités de la terre ! Ta [main] droite est pleine de justice.

12 Que le mont Sion se réjouisse, que les filles de Juda exultent, à cause de tes jugements !

13 Faites le tour de Sion et parcourez son enceinte ; comptez ses tours,

14 Observez bien1 son rempart, considérez ses palais, afin que vous [le] racontiez à la génération future !
1 littéralement : Appliquez votre cœur à.

15 Car ce Dieu est notre Dieu, pour toujours et éternellement ; il sera notre guide jusqu'à la mort.

Le Psaume 48 termine l'aperçu prophétique commencé au Psaume 42. Nous assistons en raccourci à l'attaque finale des rois de la terre contre Jérusalem et à leur complète déroute (versets 5 à 8). Les Juifs pieux constatent alors que ce qu'ils avaient entendu s'accomplit à leur profit (verset 9; Psaume 44:2 ps 44.1-3). Certes ils n'avaient pas mis en vain leur confiance en Dieu. Après avoir tant souffert de l'exil, quelle valeur prend pour eux chaque pierre de la cité bien-aimée! Et ils se retrouvent au milieu de ce temple après lequel ils avaient tant soupiré (Psaume 42:5 ps 42.1-6; Psaume 43:3-4 ps 43.1-5), tout remplis du sentiment de la bonté de leur Dieu (verset 10). N'est-ce pas également notre sainte occupation lorsque nous sommes là où le Seigneur a promis sa présence: méditer sur son grand amour?

Mais alors la louange ne remplira pas seulement le cœur des croyants dispersés ici et là comme aujourd'hui; elle s'étendra jusqu'aux bouts de la terre et sera enfin digne du nom du grand Dieu qu'elle célébrera (verset 11).

Cher ami, ce Dieu qui préside aux destinées du monde et qui accomplira ce que sa bouche a dit, est-il ton Dieu pour toujours et ton guide jusqu'à ta dernière heure ici-bas? (verset 15).