Jérémie 49:23-39

Jérémie 49:23-39

Prophétie sur Damas

23 Sur Damas. Hamath et Arpad sont honteuses, car elles ont appris une mauvaise nouvelle ; elles sont décomposées1. Il y a de l'agitation dans la mer, elle ne peut pas rester tranquille.
1 littéralement : elles fondent.

24 Damas est sans force, elle se tourne pour fuir, l'effroi l'a saisie. La détresse et les angoisses se sont emparées d'elle comme d'une femme qui accouche.

25 Dans quel abandon n'est-elle pas, la ville de la louange, la cité de mon plaisir !

26 C'est pourquoi ses jeunes gens sont tombés sur ses places et tous ses hommes de guerre périssent en ce jour-là, déclare l'Éternel des armées.

27 Alors j'allumerai un feu contre la muraille de Damas et il dévorera les palais de Ben-Hadad.

Prophétie sur Kédar et sur les royaumes de Hatsor

28 Sur Kédar et sur les royaumes de Hatsor, que Nebucadretsar, roi de Babylone, frappa. Ainsi dit l'Éternel : Levez-vous, montez contre Kédar et détruisez les fils de l'Orient !

29 On prendra leurs tentes et leur petit bétail, on emmènera leurs tentures et tous leurs bagages et leurs chameaux. Et on leur criera : « La terreur [règne] de tous côtés ! »

30 Fuyez, partez vite, habitez dans des lieux profonds, [vous,] habitants de Hatsor ! déclare l'Éternel. Car Nebucadretsar, roi de Babylone, a formé un projet contre vous et il a conçu un plan contre vous.

31 Levez-vous, montez contre une nation tranquille qui habite en sécurité ! déclare l'Éternel. Elle n'a ni portes ni barres ; ils habitent seuls.

32 Et leurs chameaux seront un butin et la multitude de leurs troupeaux sera une proie. Et je les disperserai à tous les vents, ceux qui coupent les coins [de leur barbe]. Et de tous les côtés, je ferai venir la ruine sur eux, déclare l'Éternel.

33 Alors Hatsor deviendra un repaire de chacals, un lieu dévasté pour toujours. Personne n'y habitera et aucun fils d'homme n'y séjournera.

Prophétie sur Élam

34 La parole de l'Éternel qui fut [adressée] à Jérémie le prophète sur Élam, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, [et] qui disait :

35 Ainsi dit l'Éternel des armées : Voici, je briserai l'arc d'Élam, les prémices de sa force.

36 Et je ferai venir contre Élam les quatre vents des quatre extrémités des cieux, et je les disperserai à tous ces vents. Et il n'y aura pas de nation où n'arrivent les fugitifs1 d'Élam.
1 littéralement : les chassés.

37 Et je ferai trembler de terreur les Élamites1 devant leurs ennemis et devant ceux qui recherchent leur vie. Et je ferai venir un malheur sur eux, l'ardeur de ma colère, déclare l'Éternel. Et j'enverrai après eux l'épée, jusqu'à ce que je les aie exterminés.
1 littéralement : Élam.

38 Puis je mettrai mon trône dans Élam et j'en ferai disparaître le roi et les princes, déclare l'Éternel.

39 Mais il arrivera, à la fin des jours, que je rétablirai les déportés d'Élam, déclare l'Éternel.

Après Édom, il s'agit d'abord de Damas, avec Hamath et Arpad, villes principales de la Syrie; puis de Kédar et de Hatsor où habitaient des tribus nomades. C'est enfin la sentence contre Élam (la Perse), nation éloignée d'Israël, alors que toutes les autres étaient ses voisines.

Dieu est juste. Il a mesuré exactement le châtiment de chacun de ces peuples et le proportionne aux privilèges reçus (Rom. 2:6 rm 2.5-11; Dan. 4:35 dn 4.33-34). Au ch. 2 v. 10, 11 jr 2.9-13, l'Éternel avait précisément comparé Israël à Kédar, peuplade ignorante mais restée au moins fidèle à ses faux dieux, alors que Son peuple s'était détourné du vrai Dieu. Combien Israël instruit par la Loi était plus coupable! Rappelons-nous — spécialement si nous sommes enfants de parents chrétiens — ce sérieux verset: «À quiconque il aura été beaucoup donné, il sera beaucoup redemandé» (Luc 12:48 lc 12.42-48).

Tous ces peuples devaient tomber comme Juda au pouvoir de Nebucadnetsar (v. 30) et devenir autant de provinces du grand empire babylonien. Il était donc vain et insensé de la part des Juifs de se tourner vers ces voisins pour y chercher refuge et sécurité (Ps. 60:13 ps 60.13-14). Comment ceux-ci leur viendraient-ils en aide, eux qui ne pouvaient se délivrer eux-mêmes?