Zacharie

Zacharie 3:1-10

Quatrième vision : La purification de Joshua, le grand sacrificateur

3 Puis il me fit voir Joshua1, le grand sacrificateur2, debout devant l'Ange de l'Éternel, et Satan3 debout à sa droite pour l'accuser4.
1 ou : Josué ; hébreu : Jehoshua, l'Éternel [est] sauveur. 2 ou : prêtre. 3 littéralement : le Satan ; c.-à-d. : l'adversaire, l'accusateur ; voir Job 1:6. 4 ou : pour s'opposer à lui.

2 Et l'Éternel dit à Satan : « Que l'Éternel te blâme, Satan ! Et que l'Éternel qui a choisi Jérusalem te blâme ! Celui-ci n'est-il pas un tison arraché au feu ? »

3 Or Joshua était habillé de vêtements sales et se tenait devant l'Ange.

4 Alors l'Ange1 prit la parole et parla à ceux qui se tenaient devant lui, en disant : « Enlevez de dessus lui les vêtements sales ! » Puis il lui dit : « Regarde, j'ai fait passer ton iniquité de dessus toi et je t'habille avec des vêtements de fête. »
1 littéralement : il.

5 Et je dis : « Qu'ils mettent une tiare pure sur sa tête ! » Et ils mirent la tiare pure sur sa tête et l'habillèrent avec les vêtements. Et l'Ange de l'Éternel se tenait [là].

6 Puis l'Ange de l'Éternel donna cet avertissement à Joshua, en disant :

7 « Ainsi dit l'Éternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu gardes ce que je te confie, alors tu jugeras aussi ma maison et tu auras aussi la garde de mes parvis et je te donnerai [libre] accès parmi ceux qui se tiennent ici.

L'Éternel va faire venir son serviteur le Germe

8 « Écoute donc Joshua, grand sacrificateur, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi, parce que ce sont des hommes [qui servent] de signes1. Car voici, je ferai venir mon serviteur le Germe.
1 ailleurs : prodiges, miracles.

9 En effet, voici la pierre que j'ai placée devant Joshua : sur cette seule pierre, [il y aura] sept yeux. Voici, je graverai ce qui doit y être gravé1, déclare l'Éternel des armées, et j'ôterai l'iniquité de ce pays en un seul jour.
1 littéralement : je graverai sa gravure.

10 En ce jour-là, déclare l'Éternel des armées, vous vous inviterez les uns les autres sous la vigne et sous le figuier. »

Une nouvelle scène s’offre à Zacharie. Le sacrificateur Joshua — qui représente le peuple — se tient devant l’Ange de l’Éternel. Mais Satan est là aussi dans son rôle habituel d’accusateur (Apoc. 12:10 ap 12.7-11). Car les vêtements sales de Joshua sont une trop belle occasion pour ses attaques. L’Éternel avait donné des instructions si formelles pour la purification des sacrificateurs (par ex. Lév. 8:6, 7 lv 8.5-13; Nomb. 19:7… nb 19.2-10) que se présenter devant Lui avec de la souillure, c’était encourir une condamnation certaine. Eh bien, nous l’avons lu, celui que l’adversaire se permet de toucher est comme la prunelle de l’œil de Dieu (ch. 2 v. 8 za 2.6-9), «un tison arraché du feu» (v. 2). Le pauvre accusé n’a rien à dire pour sa défense. Le Juge a Lui-même pourvu à tout. Mais sans pour cela tolérer la souillure! «Regarde, — déclare-t-Il — j’ai fait passer de dessus toi ton iniquité, et je te revêts…» non seulement de vêtements propres, mais «d’habits de fête» (comp. Matt. 22:12 mt 22.1-14). Purifié, justifié, Joshua a désormais une double responsabilité: marcher dans les voies de l’Éternel et s’acquitter fidèlement de sa charge (v. 7).

Cher ami, pour goûter la grâce du Seigneur, il te faut avoir pris la même place que Joshua.

Les v. 8 à 10 introduisent le Messie (le Germe) régnant en justice sur un peuple purifié.