Proverbes

Proverbes 29:15-27

15 Le bâton et la réprimande donnent la sagesse, mais le jeune garçon abandonné à lui-même fait honte à sa mère.

16 Quand les méchants se multiplient, la transgression se multiplie ; mais les justes verront leur chute.

17 Discipline ton fils, et il te donnera du repos et procurera de douces joies à ton âme.

18 Quand il n'y a pas de vision, le peuple est sans frein ; mais bienheureux est celui qui garde la Loi !

19 Un serviteur n'est pas corrigé par des paroles ; car il comprend, mais il ne répond pas.

20 As-tu vu un homme irréfléchi dans ses paroles ? Il y a plus d'espoir pour un sot que pour lui.

21 Celui qui gâte son serviteur dès sa jeunesse, deviendra un fils1 à la fin.
1 proprement : deviendra fils de la maison.

22 L'homme coléreux provoque les querelles et l'homme habitué à la fureur1 abonde en transgressions.
1 littéralement : le maître de fureur.

23 L'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit acquiert la gloire.

24 Celui qui partage avec un voleur déteste son âme ; il entend la [voix d']adjuration1, mais ne déclare pas [la chose].
1 voir Lév. 5:1.

25 La crainte des hommes tend un piège, mais celui qui met sa confiance en l'Éternel est hors d'atteinte.

26 Nombreux sont ceux qui recherchent la face de celui qui gouverne, mais le juste jugement d'un homme vient de l'Éternel.

27 L'homme inique est une abomination pour les justes et celui qui est droit dans sa voie est une abomination pour le méchant.

«Le bâton et la réprimande donnent la sagesse...». Le bâton peut être soit employé au sens propre pour les enfants, ou prendre toutes les formes de la discipline du Seigneur envers les siens. Il n'y a pas de pire châtiment que d'être abandonné à soi-même (verset 15; Psaume 81:13 ps 81.9-17).

La précipitation dans les paroles (verset 20), la colère (verset 22), l'orgueil (verset 23), sont à l'origine de bien des transgressions. Mais, en contraste avec le premier Adam, ce verset 23 porte nos regards sur Jésus. Son chemin d'humilité sans pareille a pour contrepartie la gloire suprême (comparer Philippiens 2:5-11 ph 2.5-11).

Un autre piège est tendu par la crainte de l'homme; elle ne peut aller de pair avec la crainte de Dieu (verset 25). En voulant plaire aux hommes (ou ne pas leur déplaire), c'est au Seigneur qu'on cesse de plaire. Combien ont été entraînés au mal par de mauvais camarades auxquels ils n'avaient pas osé dire non! Si nous avons à prendre une position courageuse et que nous en redoutions les conséquences, confions-nous en Dieu; il nous élèvera «dans une haute retraite».

Enfin le verset 27 nous rappelle qu'il n'y a aucune communion entre la justice et l'iniquité... (2 Corinthiens 6:14, 15 2cr 6.14-7.1). Que Dieu nous garde dans Sa communion!