Psaumes

Psaume 106:24-48

Livre cinquième

Psaume 106

24 Puis ils ont méprisé le pays délicieux, ils n'ont pas cru à sa parole ;

25 Et ils ont murmuré dans leurs tentes, ils n'ont pas écouté la voix de l'Éternel.

26 Alors il a juré1 à leur sujet qu'il les ferait tomber dans le désert
1 littéralement : il a levé sa main.

27 Et qu'il ferait tomber leur descendance parmi les nations et qu'il les disperserait dans les pays.

28 Puis ils se sont attachés à Baal-Péor1 et ont mangé les sacrifices des morts2.
1 ou : Baal de Péor. 2 peut-être : offerts à des idoles.

29 Et ils ont provoqué [Dieu] par leurs œuvres et un fléau a éclaté parmi eux.

30 Alors Phinées s'est levé et a exécuté le jugement, et le fléau s'est arrêté.

31 Et cela lui a été compté comme justice, de génération en génération, pour toujours.

32 Puis ils l'ont provoqué à la colère près des eaux de Meriba1, et il en est arrivé du mal à Moïse à cause d'eux.
1 Meriba : querelle, contestation.

33 Car ils ont provoqué son esprit, de sorte qu'il a parlé légèrement1 de ses lèvres.
1 ou : avec colère.

34 Ils n'ont pas détruit les peuples, comme l'Éternel [le] leur avait dit ;

35 Mais ils se sont mêlés aux nations et ont appris leurs [manières de] faire.

36 Et ils ont servi leurs idoles et elles ont été un piège pour eux.

37 Et ils ont sacrifié leurs fils et leurs filles aux démons,

38 Et ils ont versé le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles, qu'ils ont sacrifiés aux idoles de Canaan ; et le pays a été souillé par le sang.

39 Et ils se sont rendus impurs par leurs actes et se sont prostitués par leurs agissements.

40 Alors la colère de l'Éternel s'est enflammée contre son peuple et il a eu en horreur son héritage.

41 Et il les a livrés entre les mains des nations, et ceux qui les haïssaient ont dominé sur eux ;

42 Et leurs ennemis les ont opprimés et ils ont été humiliés sous leur main.

43 De nombreuses fois il les a délivrés ; mais ils se sont montré rebelles dans leurs desseins et se sont enfoncés dans leur iniquité.

44 Il les a regardés dans leur détresse quand il a entendu leur cri.

45 Et il s'est souvenu en leur faveur de son alliance et s'est repenti selon la multitude de ses bontés.

46 Alors il leur a fait trouver compassion auprès de tous ceux qui les avaient emmenés en captivité.

47 Sauve-nous, Éternel notre Dieu, et rassemble-nous d'entre les nations, afin que nous célébrions ton saint nom [et] que nous nous glorifiions de ta louange !

48 Béni soit l'Éternel, le Dieu d'Israël, d'éternité en éternité ! Et que tout le peuple dise : « Amen ! » Louez Jah1 !
1 hébreu : halelou Yah (Alléluia).

Au Psaume 105 ps 105.1-45, les verbes traduisaient l'intervention souveraine de Dieu: «Il envoya» (versets 17, 26, 28), «Il parla» (versets 31, 34), «donna» (verset 32), «frappa» (verset 36), «fit sortir» (versets 37, 43)... Ici, nous l'avons vu, ce sont les pensées et les actes de l'homme (et quels actes!) qui sont mis en évidence: «Ils ne crurent pas... ils murmurèrent... ils se mêlèrent aux nations... servirent leurs idoles... sacrifièrent aux démons... versèrent le sang innocent... se rendirent impurs...» (versets 24 à 39). Histoire navrante de ce peuple qui s'est de plus en plus enfoncé dans le mal et a tout fait pour enflammer la colère de l'Éternel (verset 40)! On s'attendrait en conclusion à son rejet définitif. Eh bien! ce réquisitoire terrible s'achève par la victoire de la grâce. À nouveau c'est Dieu qui agit: «Il les regarda dans leur détresse quand Il entendit leur cri... Il se souvint... se repentit... leur fit trouver compassion...» (versets 44 à 46). À cette miséricorde toute divine répondra une louange éternelle (verset 48).

Le péché du verset 24 était particulièrement propre à attrister le cœur de Dieu. «Ils méprisèrent le pays désirable...». Chrétiens, nous sommes en route pour une patrie infiniment plus désirable encore que la Canaan terrestre: la Cité céleste, la Maison du Père. Est-elle à nos yeux désirable... ou méprisable? Toute notre marche en dépendra.