Philippiens

Philippiens 2:12-30

Exhortations à la sanctification

12 Ainsi donc, mes bien-aimés, de même que vous avez toujours obéi, non seulement comme en ma présence, mais beaucoup plus maintenant en mon absence, travaillez1 à votre propre salut2 avec crainte et tremblement.
1 dans le sens de : amener à bonne fin en travaillant. 2 ou : délivrance.

13 Car c'est Dieu qui opère en vous et le vouloir et le faire1, selon son bon plaisir.
1 littéralement : opérer.

14 Faites toutes choses sans murmures ni raisonnements,

15 afin que vous soyez sans reproche et purs1, des enfants de Dieu irréprochables, au milieu d'une génération dévoyée et pervertie, parmi laquelle vous brillez comme des luminaires dans le monde,
1 littéralement : sans mélange.

16 présentant1 la parole de vie. [Ce sera] pour ma gloire au jour de Christ, [en témoignage] que je n'ai pas couru pour rien2 ni travaillé pour rien2.
1 littéralement : tenant au-dessus (comme un luminaire pour éclairer). 2 littéralement : pour du vide.

17 Mais si même je sers de libation1 sur le sacrifice et le service de votre foi, j'en suis joyeux et je m'en réjouis avec vous tous.
1 comme en 2 Tim. 4:6 ; allusion au rite consistant à verser du vin sur un sacrifice (Nombres 15:5, etc.).

18 Et de la même manière, vous aussi, soyez-en joyeux et réjouissez-vous-en avec moi.

Paul envoie Timothée et Épaphrodite à Philippes

19 Or j'espère dans le Seigneur Jésus vous envoyer bientôt Timothée, afin que moi aussi, je sois encouragé quand j'aurai connu ce qui vous concerne.

20 Car je n'ai personne [d'autre] qui partage mes sentiments pour s'inquiéter sincèrement de ce qui vous concerne.

21 En effet, tous cherchent leurs propres intérêts, non ceux de Jésus Christ.

22 Mais vous savez que Timothée1 a été connu à l'épreuve, car il a servi2 avec moi dans l'Évangile comme un enfant [sert] son père.
1 littéralement : il. 2 servir, être esclave ; comme en Rom. 12:11.

23 J'espère donc l'envoyer sans délai, dès que j'aurai vu clair au sujet de mes affaires.

24 Et je suis persuadé dans le Seigneur que, moi-même aussi, j'irai bientôt [vous voir].

25 Mais j'ai estimé nécessaire de vous envoyer Épaphrodite, mon frère et mon compagnon d'œuvre et mon compagnon d'armes, mais [aussi] votre envoyé et serviteur1 pour mes besoins.
1 serviteur, ici : administrateur officiel ; voir Rom. 13:6 ; 15:16 ; comparer avec Héb. 1:7 ; 8:2.

26 Car il pensait à vous tous avec une vive affection et il était très abattu parce que vous aviez entendu dire qu'il était malade.

27 Et en effet, il a été malade, bien près de la mort. Mais Dieu a eu pitié de lui et non seulement de lui, mais aussi de moi, afin que je n'aie pas tristesse sur tristesse.

28 Je l'ai donc envoyé avec d'autant plus d'empressement, afin qu'en le revoyant vous ayez de la joie et que moi, j'aie moins de tristesse.

29 Recevez-le donc dans le Seigneur avec une joie entière et ayez de l'estime pour de tels [hommes].

30 Car, pour l'œuvre de Christ, il a été près de la mort, ayant risqué sa vie pour compléter1 ce qui manquait à votre service envers moi.

1 ou : pour suppléer à.

Modèle d'obéissance (v. 8 ph 2.5-8), le Seigneur est en droit d'exiger la nôtre en toutes choses «sans murmures et sans raisonnements» (v. 14). L'absence de l'apôtre n'en dispensait nullement les Philippiens (v. 12). Au contraire, lui n'étant plus là pour s'occuper d'eux, ils avaient à veiller eux-mêmes à ne pas manquer leur carrière chrétienne.

Des luminaires ou étoiles (v. 15) sont des objets célestes, brillant dans la nuit, permettant aux hommes de s’orienter et indiquant l’heure. Tels sont les chrétiens dans la nuit de ce monde.

Le mot traduit par travailler a le sens précis de cultiver; il implique donc une suite patiente d'opérations telles que l'arrachage des mauvaises herbes (pensées impures, pratiques malhonnêtes, mensonges etc.). Ce n'est pas avec nos propres forces que s'accomplit ce travail (v. 13). Même le vouloir, le désir, est produit en nous par le Seigneur. Mais aussi quel beau témoignage en résulte (v. 14 à 16).

Considérons dans ce chapitre les exemples de dévouement à commencer par le plus élevé, celui de Christ, puis de Paul associé aux Philippiens (v. 16, 17), celui de Timothée (v. 20) et enfin d'Épaphrodite (v. 25, 26, 30). En contraste, combien le v. 21 résonne tristement. À qui désirons-nous ressembler?