Nombres

Nombres 20:14-29

Refus d'Édom de laisser passer le peuple

14 Et Moïse envoya de Kadès des messagers au roi d'Édom, [pour lui dire] : « Ainsi parle ton frère Israël : Tu sais, toi, toutes les difficultés que nous avons rencontrées.

15 Nos pères descendirent en Égypte et nous avons habité longtemps en Égypte et les Égyptiens nous ont maltraités, nous et nos pères.

16 Et nous avons crié vers l'Éternel, et il a entendu notre voix, et a envoyé un ange, et nous a fait sortir d'Égypte. Et voici, nous sommes à Kadès, ville [située] à l'extrémité de ton territoire.

17 Que nous passions, je te prie, par ton pays. Nous ne passerons pas dans les champs ni dans les vignes, et nous ne boirons pas de l'eau des puits. Nous marcherons sur le chemin du roi, nous ne nous détournerons ni à droite ni à gauche jusqu'à ce que nous ayons traversé ton territoire. »

18 Mais Édom lui dit : « Tu ne passeras pas chez moi, sinon je sortirai à ta rencontre avec l'épée. »

19 Et les fils d'Israël lui dirent : « Nous monterons par la route et si nous buvons de ton eau, moi et mon bétail, j'en donnerai le prix. Je passerai seulement avec mes pieds, rien d'autre. »

20 Mais Édom1 dit : « Tu ne passeras pas. » Et Édom sortit à sa rencontre avec un peuple nombreux et une main forte.
1 littéralement : il.

21 Et Édom refusa de laisser passer Israël sur son territoire. Alors Israël se détourna de lui.

Mort d'Aaron

22 Et ils partirent de Kadès et les fils d'Israël, toute la communauté, vinrent au mont Hor.

23 Et l'Éternel parla à Moïse et à Aaron, au mont Hor, à la frontière du pays d'Édom, en disant :

24 « Aaron sera recueilli vers son peuple, car il n'entrera pas dans le pays que j'ai donné aux fils d'Israël, parce que vous avez été rebelles à mon commandement aux eaux de Meriba1.
1 Meriba : querelle, contestation.

25 Prends Aaron et Éléazar son fils, et fais-les monter sur le mont Hor.

26 Et tu retireras à Aaron ses vêtements et tu en revêtiras Éléazar son fils. Et Aaron sera recueilli et mourra là. »

27 Alors Moïse fit comme l'Éternel l'avait commandé et ils montèrent sur le mont Hor sous les yeux de toute la communauté.

28 Et Moïse retira à Aaron ses vêtements et en revêtit Éléazar son fils. Et Aaron mourut là, au sommet de la montagne. Puis Moïse et Éléazar descendirent de la montagne.

29 Et toute la communauté vit qu'Aaron avait expiré et toute la maison d'Israël pleura Aaron pendant 30 jours.

Un coup d'œil sur la carte montre que pour passer du désert aux plaines du Jourdain en contournant la mer Morte, il faut traverser Séhir, le pays d'Édom. Se souvenant de sa parenté avec ce peuple (Ésaü ancêtre d'Édom était frère de Jacob), Israël lui demande le droit de passage. Mais Édom répond par un refus sec accompagné de menaces. Quelle dureté de cœur! La fatigue qui a atteint son frère en chemin (v. 14) le laisse insensible. L'égoïsme, la crainte d'être dérangé, l'emportent sur tout autre sentiment. Édom, avec son roi, représente le monde et son prince qui voudraient empêcher les enfants de Dieu d'atteindre le ciel, leur demeure.

Elle est belle cette demande d'Israël! Il témoigne de sa condition d'autrefois, et de ce que Dieu a fait pour lui. Il prévient ensuite qu'il n'a besoin de rien: il passera seulement «avec ses pieds» sans rien devoir à personne. Ni les champs, ni les vignes (pour nous, les affaires de la vie et les joies du monde) ni les puits d'Édom puisque le rocher a été retrouvé, rien de tout cela ne peut attirer ni détourner un peuple en marche vers sa patrie.

Comme l'Éternel l'avait annoncé au v. 12 nb 20.7-13, Aaron meurt avant l'entrée en Canaan et sa succession est assurée par son fils Eléazar.