Lévitique

Lévitique 27:1-15

Lois sur les vœux et les dîmes

27 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 « Parle aux fils d'Israël et dis-leur : Si quelqu'un veut s'acquitter d'un vœu, les personnes seront à l'Éternel selon ton estimation.

3 Pour ton estimation d'un homme1, depuis l'âge de 20 ans jusqu'à l'âge de 60 ans, ton estimation sera de 50 sicles2 d'argent, selon le sicle du sanctuaire.
1 littéralement : mâle. 2 1 sicle = 11,4 g environ.

4 Et si c'est une femme1, ton estimation sera de 30 sicles.
1 littéralement : femelle.

5 Et si c'est un garçon1, depuis l'âge de 5 ans jusqu'à l'âge de 20 ans, ton estimation sera de 20 sicles, et pour une fille2, de 10 sicles.
1 littéralement : mâle. 2 littéralement : femelle.

6 Et si c'est un garçon1, depuis l'âge d'un mois jusqu'à l'âge de 5 ans, ton estimation sera de 5 sicles d'argent et ton estimation d'une fille2 sera de 3 sicles d'argent.
1 littéralement : mâle. 2 littéralement : femelle.

7 Et si c'est un homme1 âgé de 60 ans et plus, ton estimation sera de 15 sicles, et pour une femme2, de 10 sicles.
1 littéralement : mâle. 2 littéralement : femelle.

8 Et s'il est plus pauvre que ton estimation, alors on le fera se tenir devant le sacrificateur et le sacrificateur en fera l'estimation. Le sacrificateur en fera l'estimation en fonction de ce que peut atteindre la main de celui qui a fait le vœu.

9 « Et si c'est une des bêtes qu'on présente en offrande à l'Éternel, tout ce que l'on donnera à l'Éternel sera saint.

10 On ne l'échangera pas et on ne la remplacera pas par une autre, une bonne par une mauvaise ou une mauvaise par une bonne. Mais si l'on remplace, de quelque manière, une bête par une autre, alors celle-là et celle qui la remplacera seront saintes.

11 Et si c'est quelque bête impure qu'on ne peut pas présenter en offrande à l'Éternel, on fera tenir la bête devant le sacrificateur.

12 Et le sacrificateur en fera l'estimation, selon qu'elle sera bonne ou mauvaise. Il en sera selon l'estimation du sacrificateur.

13 Et si l'on veut la racheter, alors on ajoutera un cinquième à ton estimation.

14 « Et quand quelqu'un sanctifiera1 sa maison pour qu'elle soit sainte, [consacrée] à l'Éternel, le sacrificateur en fera l'estimation, selon qu'elle sera bonne ou mauvaise. On s'en tiendra à l'estimation que le sacrificateur en fera.
1 ou : consacrera.

15 Et si celui qui l'a sanctifiée rachète sa maison, alors il ajoutera par-dessus un cinquième de l'argent de ton 'estimation et elle lui appartiendra.

Ce chapitre traite des vœux que pouvaient prononcer les enfants d'Israël et de la manière dont le sacrificateur avait à les estimer. Dans le ch. 30 ex 30.11-16 de l'Exode , notre attention a été attirée sur le fait que le prix du rachat était identique pour tous. Ici au contraire, les estimations varient de l'un à l'autre. Il ne s'agit plus en effet de ce qui représente notre salut, mais plutôt des capacités que possède chacun. Rachetés au même prix: le sang précieux de Jésus, tous les enfants de Dieu sont loin d'avoir le même niveau spirituel, la même aptitude au service. Et le sacrificateur devait intervenir pour apprécier l'œuvre de chacun «Il en sera selon ton estimation, sacrificateur!» Si nous avons tendance à critiquer ce que font ou ne font pas les autres croyants, rappelons-nous que Celui qui juge, c'est le Seigneur et que, dans le corps de Christ, chaque membre a son importance et sa fonction particulière. (1 Cor. 4:4, 5 1cr 4.1-5).

Personnes, bêtes ou maisons, tout pouvait être consacré à l'Éternel. Certes, nous n'avons rien de plus précieux à vouer au Seigneur que notre propre personne. C'est ce qu'avaient fait les Macédoniens dont parle l'apôtre: ils s'étaient «donnés eux-mêmes, d'abord au Seigneur». Et tout leur service, spontané, abondant en joie, découlait de ce don initial (2 Cor. 8:2-5 2cr 8.1-5).