Lévitique

Lévitique 11:29-47

29 « Et ceux-ci vous seront impurs parmi les reptiles qui rampent1 sur la terre : la taupe et la souris et le lézard selon son espèce ;
1 littéralement : les bêtes fourmillantes qui fourmillent.

30 et le gecko1, et le coakh1, et le letaa1, et le khometh1, et le caméléon.
1 gecko, coakh, letaa et khometh : espèces de lézard.

31 Ceux-ci vous seront impurs parmi tous les reptiles ; quiconque les touchera quand ils sont morts sera impur jusqu'au soir.

32 Et tout [objet] sur lequel tombera l'un d'eux, alors qu'il est mort, sera impur : ustensile en bois ou vêtement, ou peau, ou sac. Tout objet qui sert à un usage quelconque sera mis dans l'eau et sera impur jusqu'au soir ; puis il sera pur.

33 Et tout ce qui est à l'intérieur d'un vase d'argile dans lequel il en tombe quelque chose sera impur, et vous casserez le vase1.
1 littéralement : vous le casserez.

34 Et tout aliment qu'on mange, sur lequel il sera venu de [cette] eau, sera impur. Et toute boisson qu'on boit, dans quelque récipient que ce soit, sera impure.

35 Et tout ce sur quoi tombe quelque chose de leur corps mort sera impur. Le four et le foyer seront détruits ; ils sont impurs et ils vous seront impurs.

36 Toutefois, une source ou une citerne — une réserve d'eau — sera pure. Mais celui qui touchera leur corps mort sera impur.

37 Et s'il tombe quelque chose de leur corps mort sur une semence qui se sème, elle sera pure.

38 Mais si on avait mis de l'eau sur la semence et qu'il tombe sur elle quelque chose de leur corps mort, elle vous sera impure.

39 Et s'il meurt une des bêtes qui vous servent de nourriture, celui qui en touchera le corps mort sera impur jusqu'au soir.

40 Et celui qui mangera de son corps mort lavera ses vêtements et sera impur jusqu'au soir. Et celui qui portera son corps mort lavera ses vêtements et sera impur jusqu'au soir.

41 « Et tout reptile qui rampe1 sur la terre sera une chose abominable ; on n'en mangera pas.
1 littéralement : toute bête fourmillante qui fourmille.

42 Parmi tous les reptiles qui rampent1 sur la terre, de tout ce qui marche sur le ventre et de tout ce qui marche sur quatre [pattes] et de tout ce qui a beaucoup de pattes, vous n'en mangerez pas car c'est une chose abominable.
1 littéralement : toutes les bêtes fourmillantes qui fourmillent.

43 Ne vous rendez pas vous-mêmes abominables par aucun reptile qui rampe1 et ne vous rendez pas impurs par eux, de sorte vous deveniez impurs par eux.
1 littéralement : aucune bête fourmillante qui fourmille.

44 Car je suis l'Éternel votre Dieu et vous vous sanctifierez et vous serez saints car je suis saint. Et vous ne vous rendrez pas vous-mêmes impurs par aucun reptile1 qui se déplace sur la terre.
1 littéralement : aucune bête fourmillante.

45 Car je suis l'Éternel qui vous ai fait monter du pays d'Égypte afin que je sois votre Dieu. Et vous serez saints car je suis saint. »

46 Telle est la loi concernant les bêtes et les oiseaux et tout être vivant qui se déplace dans les eaux, et toute créature qui rampe sur la terre.

47 [Elle est donnée] afin de faire la distinction entre ce qui est impur et ce qui est pur, et entre l'animal qui se mange et l'animal qui ne se mange pas.

En observant les reptiles et les animaux qui «fourmillent» sur la terre, reconnaissons certains traits et dangers moraux dont nous avons à nous méfier. La taupe et la souris par exemple nuisent aux jeunes plantes, détruisent les racines vitales: le caméléon évoque ceux qui prennent toujours la couleur de leur milieu: chrétiens parmi les chrétiens, mondains en compagnie des gens du monde.

Les v. 32 à 40 montrent comment les choses les meilleures et les plus utiles peuvent être gâtées par ce qui vient du «serpent». Que le Seigneur nous apprenne à veiller sur nos esprits et à user de la provision inaltérable qu'il nous a préparée: une source, un puits, une réserve d'eau, images de la Parole divine, restaient toujours nets. «J'ai caché ta parole dans mon cœur, afin que je ne pèche pas contre toi», disait le psalmiste (Ps. 119:11 ps 119.10-11). Un Israélite pieux se gardait avec soin de tout aliment souillé ou impur (Act. 10:14 ac 10.9-16). Ayons une conscience non moins délicate pour distinguer entre ce qui est spirituellement pur ou impur, entre ce qui est susceptible de nourrir notre âme et ce qui est un poison pour elle. La raison profonde de cette séparation rigoureuse, nous la trouvons au v. 45: Dieu est saint, et nous sommes son peuple.