Lévitique

Lévitique 4:27-35

Le sacrifice pour le péché d'un israélite

27 « Et si quelqu'un du peuple du pays a péché involontairement en faisant à l'égard de l'un des commandements de l'Éternel ce qui ne doit pas se faire et s'est rendu coupable,

28 si on lui a fait connaître son péché qu'il a commis, alors il amènera son offrande1, une chèvre, une femelle sans défaut, pour son péché qu'il a commis.
1 hébreu : corban, dérivé du verbe traduit par : présenter.

29 Et il posera sa main sur la tête du sacrifice pour le péché et égorgera le sacrifice pour le péché au lieu où [l'on égorge] l'holocauste.

30 Puis le sacrificateur prendra du sang de la chèvre1 avec son doigt et le mettra sur les cornes de l'autel de l'holocauste et versera tout le sang au pied de l'autel.
1 littéralement : de son sang.

31 Et il ôtera toute la graisse, comme a été ôtée la graisse de dessus le sacrifice de prospérité. Et le sacrificateur la fera fumer sur l'autel, en odeur agréable à l'Éternel. Et le sacrificateur fera propitiation pour lui et il lui sera pardonné.

32 Et s'il amène un agneau pour son offrande1 comme sacrifice pour le péché, ce sera une femelle sans défaut qu'il amènera.
1 hébreu : corban, dérivé du verbe traduit par : présenter.

33 Et il posera sa main sur la tête du sacrifice pour le péché et l'égorgera en sacrifice pour le péché au lieu où l'on égorge l'holocauste.

34 Puis le sacrificateur prendra, avec son doigt, du sang du sacrifice pour le péché et le mettra sur les cornes de l'autel de l'holocauste et versera tout le sang au pied de l'autel.

35 Et il ôtera toute la graisse, comme a été ôtée la graisse de l'agneau du sacrifice de prospérité. Et le sacrificateur la fera fumer sur l'autel, sur les sacrifices de l'Éternel consumés par le feu. Et le sacrificateur fera propitiation pour lui, pour son péché qu'il a commis, et il lui sera pardonné.

Pour son péché, un sacrificateur oint devait offrir un taureau (v. 3 lv 4.2-3), le chef un bouc (v. 22, 23 lv 4.22-24), quelqu'un du peuple seulement une chèvre ou un agneau (v. 27, 28, 32). Ceux qui doivent donner l'exemple ont une responsabilité plus grande, exprimée par l'importance de l'animal offert. Mais devant Dieu tous ont péché et sont privés de Sa gloire (Rom. 3:22, 23 rm 3.21-23). Qu'ils se trouvent en haut ou en bas de l'échelle sociale, honorés ou méprisés par leurs semblables, qu'ils soient de grands coupables ou qualifiés d'honnêtes gens, tous les hommes font partie d'une seule classe: celle des pécheurs perdus. Toutefois, dans son insondable miséricorde, Dieu a maintenant créé une catégorie nouvelle: celle des pécheurs pardonnés. Il a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, afin de faire miséricorde à tous (Rom. 11:32rm 11.30-32 ).

Soulignons l'expression des v. 23 lv 4.22-26 et 28: «si on lui a fait connaître son péché qu'il a commis». Allusion au service délicat appelé «le lavage des pieds» qui consiste à aider un autre croyant à découvrir et à juger ses fautes (Jean 13:14 j 13.12-17).

«Et il lui sera pardonné», conclut chacun de ces paragraphes. Réponse divine que Dieu peut faire au pécheur repentant, en vertu de l'œuvre de son Fils bien-aimé!