Luc

Luc 13:22-35

L'entrée dans le royaume de Dieu

22 Et il passait par les villes et par les villages, enseignant et poursuivant son chemin vers Jérusalem.

23 Et quelqu'un lui dit : « Seigneur, ceux qui doivent être sauvés1 sont-ils en petit nombre ? » Et il leur dit :
1 ou : les épargnés ; c.-à-d. : le restant d'Israël dans le jugement de la nation par le Messie ; voir Ésaïe 10:20-22.

24 « Luttez pour entrer par la porte étroite. Car, je vous [le] dis, beaucoup chercheront à entrer et ne [le] pourront pas.

25 Dès que le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous commencerez à vous tenir dehors et à frapper à la porte, en disant : "Seigneur, ouvre-nous !", alors, en répondant il vous dira : "Vous, je ne sais pas d'où vous êtes."

26 Alors vous vous mettrez à dire : "Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné dans nos rues."

27 Mais il dira : "Je vous [le] déclare : je ne sais pas d'où vous êtes. Retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité1 !"
1 iniquité, ailleurs : injustice.

28 Là seront les pleurs et les grincements de dents, quand vous verrez Abraham et Isaac, et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, mais vous, jetés dehors.

29 Et il en viendra du levant, et du couchant, et du nord, et du sud, et ils se mettront à table dans le royaume de Dieu.

30 Et voici, il y a des derniers qui seront premiers et il y a des premiers qui seront derniers. »

Hérode veut faire mourir Jésus – La maison d'Israël abandonnée

31 En cette même heure, quelques Pharisiens s'approchèrent, en lui disant : « Retire-toi et va-t'en d'ici, car Hérode veut te tuer. »

32 Mais il leur dit : « Allez, dites à ce renard : Voici, je chasse des démons et j'accomplis des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour, tout sera accompli pour moi.

33 Mais il faut que je marche aujourd'hui et demain et le jour suivant, car il est impossible qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.

34 Jérusalem, Jérusalem, la ville1 qui tue les prophètes et qui lapide ceux qui lui sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule [rassemble] sa couvée sous ses ailes. Mais vous ne l'avez pas voulu !
1 littéralement : celle.

35 Voici, votre maison vous est abandonnée. [Et] je vous dis que vous ne me verrez plus jamais jusqu'à ce qu'[arrive le temps où] vous direz : "Béni soit celui qui vient au nom du °Seigneur !"1 »
1 Psaume 118:26.

Jamais nous ne voyons le Seigneur satisfaire la curiosité. Quand on Lui demande si les élus sont en petit nombre, Il en profite pour parler à la conscience, comme pour dire à chacun: Ne t'inquiète pas des autres; fais en sorte d'être de ce nombre. Certes la porte est étroite, mais le royaume est assez vaste pour accueillir tous ceux qui désirent y entrer maintenant. Et si tu ne veux pas de cette porte étroite (v. 24), tu n'auras devant toi plus tard qu'une porte fermée (v. 25). Quoi de plus solennels que ces coups frappés, que ces vains appels et que cette réponse terrible: «Je ne vous connais pas»! Il y a erreur — s'écrieront certains — j'ai pourtant eu des parents chrétiens, je suis allé régulièrement aux réunions, j'ai lu ma Bible et chanté des cantiques. Mais le Seigneur ne recevra dans son ciel que ceux qui L'auront ici-bas reçu dans leur cœur.

Ces paroles sévères, Jésus les adresse tout spécialement à la nation d'Israël. Pendant qu'Hérode «ce renard» cruel et rusé ravageait «la couvée» d'Israël, son Roi véritable avait cherché à la rassembler (v. 34). Mais on n'avait pas voulu de Lui ni de sa grâce, et maintenant le Seigneur de gloire, abandonnant la maison, son «chez lui» où Il n'avait pas été reçu (v. 35; Jean 1:11 j 1.6-14), poursuit sa marche vers la croix.