Luc

Luc 10:25-42

Parabole du bon Samaritain

25 Et voici, un docteur de la Loi se leva pour le mettre à l'épreuve et dit : « Maître, que dois-je avoir fait pour hériter de la vie éternelle ? »

26 Et il lui dit : « Qu'est-il écrit dans la Loi ? Comment lis-tu ? »

27 Alors, répondant, il dit : « Tu aimeras le °Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, et de toute ta force, et de toute ta pensée1 ; et ton prochain comme toi-même2. »
1 Deut. 6:5. 2 Lév. 19:18.

28 Et il lui dit : « Tu as bien répondu ; fais cela et tu vivras. »

29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? »

30 Alors Jésus, répondant, dit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho et tomba entre [les mains de] bandits qui, lui ayant aussi tout pris et l'ayant accablé de coups, s'en allèrent, le laissant à moitié mort.

31 Or, de manière fortuite, un sacrificateur descendait par ce chemin et, l'ayant vu, passa de l'autre côté.

32 Et de même aussi, un Lévite, étant arrivé à cet endroit et l'ayant vu, passa de l'autre côté.

33 Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et, l'ayant vu, fut ému de compassion.

34 Et s'étant approché, il pansa ses plaies, y versant de l'huile et du vin. Puis, l'ayant mis sur sa propre bête, il l'amena dans une hôtellerie et prit soin de lui.

35 Et le lendemain, il sortit deux deniers et les donna à l'hôtelier et dit : "Prends soin de lui et ce que tu dépenseras de plus, moi, à mon retour, je te le rendrai."

36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les [mains des] bandits ? »

37 Et il dit : « C'est celui qui a usé de miséricorde envers lui. » Alors Jésus lui dit : « Va et toi, fais de même. »

Jésus chez Marthe et Marie

38 Et comme ils étaient en chemin, il entra dans un village. Et une femme nommée Marthe le reçut1.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : dans sa maison.

39 Et elle avait une sœur appelée Marie, qui aussi, s'étant assise aux pieds du Seigneur1, écoutait sa parole.
1 plusieurs manuscrits portent : de Jésus.

40 Mais Marthe était distraite par beaucoup de [tâches du] service. Et s'approchant, elle dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m'ait laissée seule à servir ? Dis-lui donc qu'elle m'aide. »

41 Et le Seigneur1, répondant, lui dit : « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses,
1 plusieurs manuscrits portent : Jésus.

42 mais il n'est besoin que d'une seule et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas enlevée. »

Interrogé par un docteur de la Loi, Jésus retourne la question à la conscience de son interlocuteur. Celui-ci, pour l'esquiver, voudrait restreindre la portée du mot «prochain». Eh bien! Le Seigneur lui apprend que ce prochain c'est d'abord Lui, Jésus (v. 36, 37), et qu'à son exemple un racheté devient, par amour, prochain de tous les hommes. Nous reconnaissons dans le malheureux dépouillé et laissé à demi-mort le pécheur perdu et sans ressource; dans le sacrificateur et le lévite les vains secours de la religion; mais dans le Samaritain charitable le Sauveur qui s'est penché sur notre misère et nous a arrachés à notre sort tragique et désespéré. L'hôtellerie nous fait penser à l'Assemblée où l'homme secouru recevra des soins appropriés, et l'hôtelier au Saint-Esprit y pourvoyant par la Parole et la prière (les deux deniers), sujets des v. 38 à 42 et ch. 11 v. 1 à 13 lc 11.1-13. En conclusion le Seigneur ne dit plus: «fais cela (la Loi) et tu vivras» (v. 28) mais «va, et toi fais de même» (v. 37).

La scène suivante se déroule dans une maison amie. Jésus y est reçu, servi, écouté et aimé. Mais le service accapare les pensées de Marthe et elle doit être reprise. Le cœur de Marie ouvert à sa Parole, voilà ce qui réjouit celui du Sauveur (1 Sam. 15:22 1s 15.17-23).