Luc

Luc 4:16-30

Prédication de Jésus à Nazareth

16 Et il vint à Nazareth où il avait été élevé1. Et il entra dans la synagogue le jour du sabbat, selon son habitude, et il se leva pour lire.
1 littéralement : nourri.

17 Alors on lui remit le livre du prophète Ésaïe. Et ayant déroulé le livre, il trouva l'endroit où il était écrit :

18 « L'Esprit du °Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle1 aux pauvres. Il m'a envoyé pour proclamer aux prisonniers la délivrance2 et aux aveugles le retour à la vue ; pour renvoyer libres ceux qui sont opprimés,
1 ailleurs : évangéliser. 2 plutôt : libération.

19 pour proclamer l'année de la faveur du °Seigneur. »1
1 Ésaïe 61:1-2.

20 Puis, ayant roulé le livre et l'ayant rendu à celui qui était de service1, il s'assit. Et les yeux de tous ceux qui étaient dans la synagogue étaient arrêtés sur lui.
1 serviteur qui a un service spécial.

21 Alors il se mit à leur dire : « Aujourd'hui, cette Écriture est accomplie pour vous qui l'entendez1. »
1 littéralement : dans vos oreilles.

22 Et tous lui rendaient témoignage, et s'étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche, et disaient : « Celui-ci n'est-il pas le fils de Joseph ? »

23 Et il leur dit : « Assurément, vous me direz cette parabole : "Médecin, guéris-toi toi-même ! Toutes les choses que nous avons entendu dire [et] qui sont arrivées à Capernaüm, fais-les aussi ici dans ton pays." »

24 Puis il dit : « En vérité, je vous dis qu'aucun prophète n'est reçu dans son pays.

25 En vérité, je vous dis qu'il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Élie lorsque le ciel fut fermé pendant trois ans et six mois, de sorte qu'il y eut une grande famine sur tout le pays.

26 Mais Élie ne fut envoyé vers aucune d'elles, sinon à Sarepta, [dans le pays] de Sidon, vers une femme veuve.

27 Et il y avait beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Élisée, et aucun d'eux ne fut purifié, sinon Naaman le Syrien. »

28 Alors ils furent tous remplis de colère dans la synagogue en entendant ces choses.

29 Et s'étant levés, ils le chassèrent hors de la ville et le menèrent jusqu'à un bord escarpé de la montagne sur laquelle leur ville était construite, afin de le précipiter en bas.

30 Mais lui s'en alla, étant passé au milieu d'eux.

Nous voyons débuter le ministère du Seigneur à Nazareth où Il a été élevé. Notre témoignage commence à la maison, dans notre entourage. Nous aurions peut-être plus de courage pour aller évangéliser les païens que pour prendre ainsi position devant ceux qui nous connaissent.

Dans la synagogue, le divin Docteur lit le passage d'Ésaïe qui le recommande comme le Messager de la grâce. Il proclame aux captifs l'ouverture de la prison (voir És. 61:1 es 61.1-3 et 42:7 es 42.5-8). Si l'on venait annoncer à des prisonniers l'amnistie et la mise en liberté, imaginerions-nous que certains puissent préférer la captivité; que quelques-uns osent compter plutôt sur leur innocence pour être libérés par voie légale; que plusieurs disent au contraire: ce n'est pas pour moi, je suis trop coupable; que d'autres enfin refusent de croire au message de grâce? Attitudes insensées, bien improbables… et courantes pourtant parmi ceux qui rejettent le salut. Mais bien des captifs de Satan saisissent avec joie la délivrance offerte. Auxquels de ces prisonniers ressemblez-vous? Hélas! La triste fin de cet épisode nous montre comment les habitants de Nazareth, image de tout le peuple, ont accueilli ces «bonnes nouvelles».