Luc

Luc 2:39-52

L'enfance de Jésus

39 Puis quand ils eurent tout accompli selon la loi du °Seigneur, ils s'en retournèrent en Galilée, à Nazareth leur ville.

40 Et l'enfant grandissait et se fortifiait, étant rempli de sagesse ; et la faveur de Dieu était sur lui.

41 Et ses parents allaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

42 Et quand il eut douze ans, ils montèrent [à Jérusalem] selon la coutume de la fête.

43 Et les jours [de la fête] étant accomplis, comme ils s'en retournaient, l'enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne le savaient pas.

44 Mais croyant qu'il était dans la troupe des voyageurs, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et leurs connaissances.

45 Et ne l'ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem à sa recherche.

46 Et il arriva, au bout de trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs1, les écoutant et les interrogeant.
1 docteur : maître qui enseigne.

47 Et tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses.

48 Et quand ses parents1 le virent, ils furent frappés d'étonnement et sa mère lui dit : « [Mon] enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Voici, ton père et moi, nous te cherchions, [étant] dans l'angoisse. »
1 littéralement : ils.

49 Et il leur dit : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être aux affaires de mon Père ? »

50 Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il leur disait.

51 Et il descendit avec eux et vint à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement tous ces événements dans son cœur.

52 Et Jésus avançait en sagesse, et en stature, et en faveur auprès de Dieu et des hommes.

Ce passage a une importance toute particulière: il est en effet le seul aperçu que Dieu ait jugé bon de nous donner sur l'enfance et la jeunesse du Seigneur Jésus. Aussi avons-nous ici, tout spécialement pour les jeunes et les enfants, le Modèle par excellence. Il est parfait dans ses relations avec son Père céleste, dont «les affaires» passent avant toute autre considération. Parfait aussi dans ses rapports avec les docteurs du Temple: infiniment plus sage qu'eux tous, Il ne les enseigne pas, mais les écoute et les interroge, seule attitude qui convienne à son âge. Parfait encore dans ses relations avec ses parents: Il leur était soumis, précise le v. 51, pour qu'on ne puisse pas supposer qu'Il leur avait échappé par insubordination. Lui qui avait conscience de sa souveraineté de Fils de Dieu s'est plié à une obéissance entière dès son plus jeune âge dans la maison de ses parents.

Soulignons enfin l'assiduité de l'enfant Jésus au Temple et son précoce intérêt pour les vérités divines. Rien d'autre ne l'attirait dans l'illustre cité de Jérusalem visitée pourtant pour la première fois. Quel prix attachons-nous à la présence du Seigneur et à son enseignement?