Jérémie

Jérémie 38:14-28

Dernière rencontre secrète entre le roi Sédécias et Jérémie

14 Or le roi Sédécias envoya [des messagers] et fit venir Jérémie le prophète à la troisième entrée qui était dans la Maison de l'Éternel. Et le roi dit à Jérémie : « Je vais te demander une chose2. Ne me cache rien ! »
1 littéralement : envoya et prit. 2 littéralement : parole.

15 Et Jérémie dit à Sédécias : « Si je te le déclare, tu me feras certainement mourir, n'est-ce pas ? Et si je te donne un conseil, tu ne m'écouteras pas. »

16 Mais le roi Sédécias fit secrètement ce serment à Jérémie, en disant : « [Aussi vrai que] l'Éternel est vivant, qui a fait notre âme, certainement je ne te ferai pas mourir et certainement je ne te livrerai pas entre les mains1 de ces hommes qui cherchent ta vie ! »
1 littéralement (hébraïsme) : Si je te fais mourir, et si je te livre entre les mains.

17 Et Jérémie dit à Sédécias : « Ainsi dit l'Éternel, le Dieu des armées, le Dieu d'Israël : Si tu sors franchement vers les princes du roi de Babylone, alors ton âme vivra et cette ville ne sera pas brûlée par le feu. Et tu vivras, toi et ta maison.

18 Mais si tu ne sors pas vers les princes du roi de Babylone, alors cette ville sera livrée entre les mains des Chaldéens et ils la brûleront par le feu. Et toi, tu n'échapperas pas à leurs mains. »

19 Mais le roi Sédécias dit à Jérémie : « Je crains les Judéens qui se sont rendus aux Chaldéens. [J'ai] peur qu'on ne me livre entre leurs mains et qu'ils ne me maltraitent. »

20 Et Jérémie dit : « On ne te livrera pas ! Écoute, je te prie, la voix de l'Éternel dans ce que je te dis et tout ira bien pour toi et ton âme vivra.

21 Mais si tu refuses de sortir, voici la parole que l'Éternel m'a révélée1 :
1 littéralement : m'a fait voir.

22 Voici, toutes les femmes qui sont restées dans la maison du roi de Juda seront emmenées dehors vers les princes du roi de Babylone, et elles diront : "Tes amis1 t'ont trompé, ils ont dominé sur toi. [Quand] tes pieds se sont enfoncés dans le bourbier, ils se sont retirés en arrière."
1 littéralement : les hommes de ta paix.

23 Et l'on fera sortir vers les Chaldéens toutes tes femmes et tes fils, et toi, tu n'échapperas pas à leurs mains. Car tu seras livré au pouvoir1 du roi de Babylone et tu feras que cette ville sera brûlée2 par le feu. »
1 littéralement : à la main. 2 littéralement : cette ville brûlera ; selon d'autres : tu brûleras cette ville.

24 Alors Sédécias dit à Jérémie : « Que personne ne sache rien de ces paroles et tu ne mourras pas.

25 Et si les princes apprennent que j'ai parlé avec toi et qu'ils viennent à toi et te disent : "Déclare-nous, je te prie, ce que tu as dit au roi, ne nous le cache pas et nous ne te ferons pas mourir ; et que t'a dit le roi ?",

26 alors tu leur diras : "J'ai présenté ma supplication devant le roi, qu'on ne me fasse pas retourner dans la maison de Jonathan pour y mourir." »

27 Or tous les princes vinrent à Jérémie et l'interrogèrent. Et il leur rapporta [la chose] selon toutes ces paroles que le roi [lui] avait ordonné [de dire]. Et ils se turent et le laissèrent, car l'affaire ne s'ébruita pas1.
1 littéralement : la parole ne fut pas entendue.

28 Et Jérémie resta dans la cour de la prison jusqu'au jour où Jérusalem fut prise. Et il y était [encore] lorsque Jérusalem fut prise.

Le pauvre Sédécias, tourmenté de soucis et d'incertitudes, convoque de nouveau secrètement Jérémie. Celui-ci l'exhorte à sortir «franchement» vers les chefs chaldéens et à se rendre. Il l'avertit de ce qui l'attend s'il ne le fait pas: il est menacé d'avoir ses pieds comme «enfoncés dans le bourbier» (v. 22). Sans doute le prophète dit-il cela en pensant à son expérience récente. Mais quelle différence entre les deux hommes! Tout en sachant bien quelle était la volonté de Dieu, Sédécias est sans force pour l'accomplir parce qu'il est dominé par la crainte des hommes: crainte des Chaldéens, crainte des princes (v. 5 et 25), crainte des Juifs déjà déportés (v. 19; voir Prov. 29:25 pv 29.25). Seule, la vraie crainte de Dieu paraît absente de sa pensée. Oui, quel contraste avec l'assurance que la foi donne à Jérémie! Cette rencontre nous fait penser à la scène du ch. 26 des Actes ac 26.24-32 où nous voyons Paul prisonnier comparaître devant le roi Agrippa. Il peut lui parler «hardiment» (v. 26) et termine en disant: «Plaise à Dieu que vous deveniez de toutes manières tels que je suis, hormis ces liens» (v. 29). Qu'il nous soit donné à nous aussi d'être tels que Paul et que Jérémie, toujours pleins de courage devant les hommes parce que le Seigneur est avec nous (Héb. 13:6 hb 13.1-6).