Jérémie

Jérémie 29:15-32

15 « Si vous dites : "L'Éternel nous a suscité des prophètes à Babylone",

16 eh bien ! voici ce que dit l'Éternel au sujet du roi qui est assis sur le trône de David et au sujet de tout le peuple qui habite dans cette ville, vos frères qui ne sont pas allés avec vous en captivité :

17 Ainsi dit l'Éternel des armées : Voici, j'envoie contre eux l'épée, la famine et la peste, et je les ferai devenir comme ces figues affreuses qu'on ne peut pas manger tant elles sont mauvaises.

18 Et je les poursuivrai avec l'épée, avec la famine et avec la peste. Et je ferai d'eux un sujet de terreur pour tous les royaumes de la terre, un sujet de malédiction, de consternation, de sifflement et de mépris dans toutes les nations où je les chasserai.

19 [C'est] parce qu'ils n'ont pas écouté mes paroles, déclare l'Éternel, quand je leur ai envoyé mes serviteurs les prophètes, me levant de bonne heure et [les] envoyant. Et vous n'avez pas écouté, déclare l'Éternel.

20 « Mais vous, tous les déportés1 que j'ai envoyés de Jérusalem à Babylone, écoutez la parole de l'Éternel !
1 littéralement : toute la déportation.

21 Ainsi dit l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël, au sujet d'Achab, fils de Kolaïa, et au sujet de Sédécias, fils de Maascéïa, qui vous prophétisent le mensonge en mon nom : Voici, je les livre entre les mains de Nebucadretsar, roi de Babylone, et il les frappera sous vos yeux.

22 Et l'on se servira d'eux comme d'une malédiction parmi tous les déportés de Juda qui sont à Babylone, en disant : "Que l'Éternel te rende comme Sédécias et comme Achab, que le roi de Babylone a fait rôtir au feu."

23 Car ils ont commis une infamie en Israël et ont commis l'adultère avec les femmes de leurs prochains et ont dit en mon nom des paroles de mensonge alors que je ne leur avais pas donné d'ordre. Et moi, je le sais et j'en suis témoin, déclare l'Éternel. »

Prophétie sur Shemahia, faux prophète à Babylone

24 « Et parle à Shemahia, le Nékhélamite, en disant :

25 Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël, en disant : [C'est] parce que toi, tu as envoyé en ton nom des lettres à tout le peuple qui est à Jérusalem et à Sophonie, fils de Maascéïa, le sacrificateur, et à tous les sacrificateurs, en disant :

26 "L'Éternel t'a établi sacrificateur à la place de Jehoïada le sacrificateur, pour qu'il y ait des intendants dans la Maison de l'Éternel pour [surveiller] tout homme exalté et qui prophétise, afin que tu le mettes au pilori et au carcan.

27 Et maintenant, pourquoi n'as-tu pas repris Jérémie l'Anathothite qui vous prophétise ?

28 Car il nous a envoyé dire à Babylone : 'Ce sera long ! Construisez des maisons et habitez-les, plantez des jardins et mangez-en les fruits.'" »

29 Et Sophonie le sacrificateur lut cette lettre aux oreilles de Jérémie le prophète.

30 Alors la parole de l'Éternel fut [adressée] à Jérémie, en disant :

31 « Fais dire à tous les déportés : "Ainsi dit l'Éternel au sujet de Shemahia le Nékhélamite : Parce que Shemahia vous a prophétisé et que moi, je ne l'ai pas envoyé, et qu'il a fait que vous avez mis votre confiance dans le mensonge,

32 à cause de cela, ainsi dit l'Éternel : Voici, j'interviendrai contre Shemahia le Nékhélamite et sa descendance. Il n'aura pas un homme qui habite parmi ce peuple et il ne verra pas le bien que je ferai à mon peuple, déclare l'Éternel. Car il a parlé de révolte contre l'Éternel." »

La funeste activité des faux prophètes ne se limitait pas à Jérusalem et à Juda. À Babylone même, parmi le peuple déporté, quelques-uns d'entre eux propageaient «des paroles de mensonge» (v. 23). Dans sa lettre, Jérémie met les «captifs» en garde contre eux et annonce la fin horrible de deux de ces méchants hommes, Sédécias et Achab. Un troisième, Shemahia, avait écrit de Babylone au peuple resté à Jérusalem pour le pousser à la révolte contre l'Éternel (fin du v. 32). Et même, dans une de ses lettres, il n'avait pas hésité à désigner un nouveau sacrificateur sur lequel il comptait pour s'emparer de Jérémie. Mais, comme ce dernier l'écrit lui-même ailleurs: «Qui est-ce qui dit une chose, et elle arrive, quand le Seigneur ne l'a pas commandée?» (Lam. 3:37 lm 3.37-41). Shemahia aussi doit entendre la sentence de l'Éternel contre lui.

Que de fois, dans leurs épîtres inspirées, d'autres serviteurs de Dieu seront contraints de dénoncer de faux docteurs et de mauvais ouvriers (voir par exemple Gal. 1:7 gl 1.6-9; Phil. 3:2 ph 3.2; 2 Pier. 2:1 2p 2.1-3; 1 Jean 2:18 1j 2.18-19; Jude 3, 4… jd 1.3-7). Enfants de Dieu, notre sécurité consiste à bien connaître la voix du bon Berger (Jean 10:4, 5 j 10.1-5). Nous ne risquerons pas alors de la confondre avec une autre voix.