Jacques

Jacques 4:13-17; 5:1-6

Comment former des projets pour le lendemain

13 À vous maintenant qui dites : « Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, et nous y passerons une année, et nous ferons du commerce, et nous gagnerons [de l'argent] »,

14 vous qui ne savez pas ce [qui arrivera] le jour de demain. [Car] qu'est-ce que votre vie ? Elle n'est en effet qu'une vapeur paraissant pour un peu de temps et puis disparaissant.

15 Mais dites plutôt : « Si le Seigneur le veut, alors nous vivrons et nous ferons ceci ou cela. »

16 Or maintenant, vous vous glorifiez dans vos vantardises. Toute gloriole de ce genre est mauvaise.

17 Ainsi, pour celui qui sait faire le bien et qui ne le fait pas, pour lui c'est un péché.

Jugement des mauvais riches

5 À vous maintenant, les riches ! Pleurez en poussant des cris à cause des malheurs qui vont venir sur vous !

2 Vos richesses sont pourries et vos vêtements sont rongés par les vers.

3 Votre or et votre argent sont rouillés, et leur rouille sera en témoignage contre vous et dévorera votre chair comme un feu. Vous avez amassé des trésors1 dans les derniers jours.
1 littéralement : Vous avez thésaurisé.

4 Voici, le salaire des ouvriers qui ont fait la récolte dans vos champs et dont vous les avez frustrés crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus aux oreilles du °Seigneur Sabaoth1.
1 c.-à-d. : de l'Éternel (Jéhovah) des armées.

5 Vous avez vécu dans le luxe sur la terre et vous avez vécu dans les plaisirs ; vous avez rassasié vos cœurs au jour de la tuerie.

6 Vous avez condamné, vous avez mis à mort le juste ; il ne vous résiste pas.

Ceux qui font des projets sans les soumettre à la volonté de Dieu (v. 13 à 15; És. 56:12 fin es 56.9-12) et ceux qui accumulent des biens terrestres (ch. 5 v. 1 à 6) sont parfois les mêmes personnes (Luc 12:18, 19 lc 12.16-21). Les unes et les autres sont étrangères à la vie de la foi. Disposer de l'avenir, c'est substituer sa propre volonté à celle de Dieu. C'est même de l'incrédulité; on montre qu'on ne croit pas au retour prochain du Seigneur. Quant aux richesses, il est particulièrement choquant de les amasser «dans les derniers jours». Les aléas qui menacent les fortunes d'ici-bas: faillites, vols, dévaluations… se chargent de démontrer que ce sont des richesses pourries, de l'or et de l'argent rouillés (voir Ps. 52:9 ps 52.8-11). C'est pourquoi le Seigneur recommande: «Faites-vous des bourses qui ne vieillissent pas, un trésor inépuisable, dans les cieux, d'où le voleur n'approche pas, et où la mite ne détruit pas» (Luc 12:33 lc 12.29-34). L’abondance des biens matériels contribue à endurcir le cœur: Vis-à-vis de Dieu, car on perd alors facilement le sentiment de sa dépendance et des vrais besoins, qui sont ceux de l'âme (Apoc. 3:17 ap 3.14-18). Et vis-à-vis de son prochain, parce que l'on a plus de peine à se mettre à la place de ceux qui manquent du nécessaire (Prov. 18:23 pv 18.23).