Hébreux

Hébreux 13:17-25

17 Obéissez à vos conducteurs et soyez soumis, car ils veillent sur vos âmes comme ayant à rendre compte. Ainsi, ils feront cela avec joie et non en gémissant, car cela ne vous serait pas profitable.

18 Priez pour nous, car nous sommes persuadés d'avoir une bonne conscience, voulant bien nous conduire en toutes choses.

19 Mais je vous supplie d'autant plus instamment de faire cela, afin que je vous sois rendu plus tôt.

Jésus, le grand Berger des brebis

20 Or [que] le Dieu de paix — qui a ramené1 d'entre les morts notre Seigneur Jésus, le grand Berger des brebis, par le sang d'une alliance éternelle —
1 littéralement : celui qui ramène ; c'est caractéristique, sans question de temps.

21 vous forme complètement en toute bonne œuvre pour faire sa volonté, produisant en nous1 ce qui est agréable devant lui par Jésus Christ, à qui soit la gloire aux siècles [des siècles] ! Amen.
1 plusieurs manuscrits portent : vous.

22 Or je vous exhorte, frères, à supporter la parole d'exhortation, car ce n'est qu'en peu de mots que je vous ai écrit.

Nouvelles et salutations

23 Sachez que notre frère Timothée a été remis en liberté ; s'il vient bientôt, je vous verrai avec lui.

24 Saluez tous vos conducteurs et tous les saints. Ceux d'Italie vous saluent.

25 [Que] la grâce soit avec vous tous !1
1 plusieurs manuscrits ajoutent : Amen.

Nous avons eu de fidèles conducteurs. Vénérons leur mémoire, imitons leur foi… et lisons leurs écrits (v. 7 hb 13.7-8). Mais Dieu nous donne aussi aujourd'hui des conducteurs (v. 17, 24). Quel est notre devoir vis-à-vis d'eux? Leur obéir, prier pour eux (v. 18), faire en sorte qu'ils puissent remplir leur service avec joie — ils veillent pour nos propres âmes. Et également supporter la parole d'exhortation quand elle nous est adressée par eux (v. 22). Toutefois qu'aucun ouvrier du Seigneur ne nous fasse perdre de vue le grand Berger des brebis. Lui seul a mis sa vie pour elles et maintenant Il les mène avec Lui en dehors du camp de la religion humaine (Exode 33:7 ex 33.7-11). Désormais tous les chrétiens constituent un seul troupeau ayant à sa tête un seul Berger (Jean 10:4, 16 j 10.1-18).

L'un après l'autre, au long de l'épître, les éléments du judaïsme ont été enlevés et remplacés par les glorieuses vérités chrétiennes. Elles sont toutes résumées en Jésus-Christ. Et c’est là finalement l'œuvre que Dieu accomplit en nous (v. 21): Il nous affranchit de tout lien, nous dépouille de toute forme, pour nous attacher à son Fils ressuscité et glorifié. En attendant son apparition prochaine, puisse cette épître nous avoir appris déjà par la foi à fixer les yeux sur Lui (ch. 12 v. 2 hb 12.1-3).