Hébreux

Hébreux 10:19-31

L'entrée dans les lieux saints – Exhortation à persévérer dans la foi

19 Ayant donc, frères, l'assurance d'un [libre] accès dans les lieux saints1 par le sang de Jésus,
1 littéralement : le lieu saint ; mais à présent, le voile étant déchiré, les deux ne font qu'un.

20 par le chemin nouveau et vivant qu'il a ouvert1 pour nous à travers le voile, c'est-à-dire sa chair,
1 littéralement : inauguré.

21 et ayant un grand sacrificateur [établi] sur la maison de Dieu,

22 approchons-nous avec un cœur droit1, en pleine assurance de foi, [ayant] les cœurs par aspersion purifiés2 d'une mauvaise conscience et le corps lavé3 d'eau pure.
1 littéralement : véridique. 2 littéralement : quant au cœur, aspergés. 3 littéralement : baigné ; il s'agit du corps tout entier ; voir la note à « lavé » en Jean 13:10.

23 Retenons fermement l'espérance que nous reconnaissons publiquement, car celui qui a promis est fidèle.

24 Et veillons les uns sur les autres pour nous stimuler à l'amour et aux bonnes1 œuvres,
1 ou : belles.

25 n'abandonnant pas le rassemblement de nous-mêmes, comme quelques-uns ont l'habitude [de faire], mais nous exhortant [les uns les autres], et cela d'autant plus que vous voyez le jour approcher.

26 Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la pleine connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,

27 mais une certaine attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui va dévorer les adversaires.

28 Si quelqu'un a rejeté1 la loi de Moïse, il meurt sans miséricorde sur [la déposition de] deux ou [de] trois témoins.
1 ou : méprisé.

29 Ne pensez-vous pas que sera jugé digne d'une punition bien plus sévère celui qui a foulé aux pieds le Fils de Dieu, et qui a estimé sans valeur1 le sang de l'alliance par lequel il avait été sanctifié, et qui a outragé l'Esprit de grâce ?
1 littéralement : commun, usuel ; c.-à-d. : n'ayant aucun caractère sacré.

30 Car nous connaissons celui qui a dit : « À moi la vengeance, moi, je rendrai1 » ; et encore : « Le °Seigneur jugera son peuple. »2
1 plusieurs manuscrits ajoutent : dit le °Seigneur. 2 Deut. 32:35-36.

31 C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant !

L'œuvre de grâce est terminée. Celui qui l'a accomplie est élevé plus haut que les cieux (ch. 7 v. 26 hb 7.23-28). Et nous sommes invités à y pénétrer sur ses traces par le chemin nouveau et vivant, désormais ouvert à l'adorateur. Le sang de Jésus, le voile déchiré, l'intervention en notre faveur d'un grand sacrificateur donnent à notre foi une entière assurance. Approchons, frères, avec «une pleine liberté». Que rien ne nous retienne pour entrer dans les lieux saints… ni pour nous joindre régulièrement au rassemblement des enfants de Dieu (v. 25). Ce n'est pas pour vivre seuls, en égoïstes, que nous sommes convertis. Encourageons-nous les uns les autres à l'amour et au dévouement.

La fin du paragraphe est particulièrement solennelle. Pécher volontairement, c'était pour les Juifs professant le christianisme revenir à la Loi et ainsi fouler aux pieds le saint Fils de Dieu, avilir son précieux sang, se moquer de la grâce. Mais cela peut s'appliquer à des enfants de parents chrétiens qui auraient rejeté l'enseignement reçu dans leur jeunesse et délibérément choisi le chemin du monde. Jeunes amis qui possédez de si grands privilèges, le chemin du ciel ne sera pas toujours ouvert pour vous. Approchez-vous maintenant (Jean 6:37 j 6.35-40).