Genèse

Genèse 6:13-22

13 Alors Dieu dit à Noé : « La fin de toute chair est arrivée devant moi, car la terre est pleine de violence à cause des hommes1. Et voici, je vais les détruire avec la terre.
1 littéralement : d'eux.

14 Fais-toi une arche1 en bois de gopher2. Tu feras l'arche avec des cellules3 et tu l'enduiras de bitume à l'intérieur et à l'extérieur.
1 c.-à-d. : un bateau. 2 gopher : nom d'un arbre dont on ignore l'identification exacte. 3 littéralement : nids.

15 Et c'est ainsi que tu la feras : la longueur de l'arche sera de 300 coudées1, sa largeur de 50 coudées et sa hauteur de 30 coudées.
1 1 coudée = 44,45 cm environ.

16 Tu feras une ouverture1 à l'arche et tu la feras d'une coudée de hauteur2. Et tu placeras la porte de l'arche sur son côté ; tu y feras un étage inférieur, un 2e et un 3e.
1 littéralement : une lumière. 2 littéralement : tu l'achèveras d'une coudée au-dessus d'elle ; l'ouverture faisait probablement le tour de l'arche, sous le toit.

17 Et moi, voici, je fais venir le Déluge — des eaux — sur la terre, pour détruire au-dessous des cieux toute chair qui a en elle un esprit de vie. Tout ce qui est sur la terre expirera.

18 Mais j'établis mon alliance avec toi et tu entreras dans l'arche, toi et tes fils, et ta femme, et les femmes de tes fils avec toi.

19 Et de tout ce qui vit, de toute chair, tu feras entrer dans l'arche deux de chaque [espèce], pour les conserver en vie avec toi. Ce seront le mâle et la femelle.

20 Des oiseaux selon leur espèce et du bétail selon son espèce, de tout reptile1 du sol selon son espèce — deux de chaque [espèce] — viendront à toi pour rester en vie.
1 littéralement : ce qui rampe.

21 Et toi, prends de tous les aliments qui se mangent et mets-les en réserve1 près de toi. Et [ils vous seront] pour nourriture, pour toi et pour eux. »
1 littéralement : tu rassembleras.

22 Et Noé fit selon tout ce que Dieu lui avait commandé ; il fit ainsi.

Bien que Noé soit appelé un homme «juste», «intègre» par rapport à ceux de son temps (v. 9 gn 6.6-10), ce n'est pas son mérite, mais la grâce seule qui va l'épargner (v. 8 gn 6.6-10). Le moment est venu pour Dieu de lui faire connaître ses pensées et de lui donner ses instructions. Il est facile de se faire entendre et comprendre de quelqu'un qui marche avec vous. À ces communications, Noé répond par la foi. «Par la foi, Noé, étant averti divinement... craignit et construisit une arche pour le salut de sa maison» (Héb. 11:7 hb 11.7). Il n'a rien d'autre que la parole de Dieu pour lui montrer que le jugement va venir. Mais elle lui suffit. Il construit l'arche et par elle condamne le monde. Chaque coup de son marteau rappelle à ses contemporains que le jugement approche. Et tant que dure la construction, la patience de Dieu attend (1 Pier. 3:20 1p 3.17-22). Mais combien en profitent? En dehors de la famille du patriarche, apparemment personne! Aux fidèles avertissements du «prédicateur de justice» n'ont répondu qu'indifférence et moqueries. Aujourd'hui aussi, nombreux sont les moqueurs qui ne croient ni au retour du Seigneur ni au jugement (2 Pier. 2:5 2p 2.4-9; 3:3-6 2p 3.1-7). Ils ignorent volontairement ce que la Bible dit du déluge et considèrent ce récit comme une légende.