Ésaïe

Ésaïe 42:1-18

Le serviteur de l'Éternel

42 Voici mon serviteur, celui que je soutiens, mon élu [en qui] mon âme trouve son plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui ; il fera connaître1 le droit2 aux nations.
1 littéralement : fera sortir. 2 ou : jugement.

2 Il ne criera pas et n'élèvera pas la voix et ne la fera pas entendre dans la rue.

3 Il ne brisera pas le roseau abîmé et n'éteindra pas la mèche qui brûle à peine1. Il fera connaître2 le droit3 en faveur de la vérité.
1 littéralement : qui faiblit. 2 littéralement : fera sortir. 3 ou : jugement.

4 Il ne faiblira pas et ne se hâtera pas1 jusqu'à ce qu'il ait établi le droit2 sur la terre ; et les îles s'attendront à sa loi.
1 ou : il ne sera pas brisé. 2 ou : jugement.

5 Ainsi dit °Dieu, l'Éternel, qui a créé les cieux et les a déployés, qui a étendu la terre et ce qu'elle produit, qui donne la respiration à ceux qui la peuplent et un esprit à ceux qui y marchent :

6 Moi, l'Éternel, je t'ai appelé en justice et je tiendrai fermement ta main. Et je te garderai et je te donnerai pour [être] une alliance du peuple, pour [être] une lumière des nations,

7 pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de la prison le prisonnier [et] de la maison d'arrêt ceux qui sont assis dans les ténèbres.

8 Je suis l'Éternel, c'est là mon nom. Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre ni ma louange à des idoles.

9 Voici, les premières choses1 sont arrivées et je déclare des choses nouvelles. Avant qu'elles ne germent, je vous les ferai entendre.
1 ou : les choses passées.

Le cantique nouveau

10 Chantez à l'Éternel un cantique nouveau, sa louange depuis les extrémités de la terre, vous qui descendez sur la mer et [tout] ce qui la remplit, les îles et leurs habitants !

11 Que le désert et ses villes élèvent [la voix], [ainsi que] les villages où habite Kédar ! Que les habitants de Séla1 exultent ! Que du sommet des montagnes on pousse des cris !
1 Séla : rocher ; ville de Pétra (?).

12 Qu'on donne gloire à l'Éternel et qu'on déclare sa louange dans les îles !

13 L'Éternel sortira comme un homme puissant, il réveillera sa jalousie comme un homme de guerre. Il criera, oui, il poussera des cris ; contre ses ennemis il se montrera puissant.

14 Depuis longtemps j'ai gardé le silence, je me suis tu, je me suis retenu [de parler]. Je crierai comme une femme qui accouche, je soufflerai et je serai haletant1 tout à la fois.
1 selon quelques-uns : je détruirai et j'engloutirai.

15 Je dévasterai les montagnes et les collines, et je dessécherai toute leur verdure. Je changerai les rivières en îles et je mettrai à sec les étangs.

16 Et je ferai marcher les aveugles par un chemin qu'ils n'ont pas connu ; je les conduirai par des sentiers qu'ils n'ont pas connus. Je changerai les ténèbres en lumière devant eux et les endroits accidentés en terrain plat. Je leur ferai ces choses et je ne les abandonnerai pas.

17 Ils se retireront en arrière, ils seront couverts de honte, ceux qui mettent leur confiance dans une idole sculptée, qui disent à une statue en métal fondu : « Vous êtes nos dieux ! »

Infidélité d'Israël

18 Écoutez, sourds, et vous, aveugles, regardez1 pour voir !
1 littéralement : regarder attentivement.

La révélation progressive que Dieu fait de lui-même va maintenant se compléter merveilleusement. Le ch. 42 débute par la présentation d'une Personne: «Voici mon Serviteur…». Il est tellement question du Seigneur Jésus dans Ésaïe que ce livre a été appelé quelquefois «l'évangile de l'Ancien Testament». Déjà, nous avons rencontré des versets annonçant sa naissance, puis sa manifestation en Galilée (ch. 7 v. 14 es 7.14-16; ch. 9 v. 1, 2, et 6 es 9.1-7). Nous sommes à présent transportés aux bords du Jourdain. La voix puissante de Jean le Baptiseur a retenti dans le désert (ch. 40 v. 3 es 40.3-5). Alors paraît le parfait Serviteur. Et aussitôt, selon la promesse que nous avons ici, Dieu met son «Esprit sur lui». Sous l'apparence d'une colombe, le Saint Esprit vient demeurer sur le Bien-aimé en qui le Père «trouve son plaisir» (v. 1; Matt. 3:16, 17 mt 3.13-17). Oint de l'Esprit Saint et de puissance, il commence alors son ministère infatigable de grâce et de vérité (v. 1 à 4 cités en Matt. 12:18 à 21 mt 12.14-21).

«Je ne donnerai pas ma gloire à un autre», affirme l'Éternel. Ce v. 8 permet d'expliquer bien des châtiments et des humiliations non seulement pour Israël (v. 12…), mais aussi pour les chrétiens aujourd'hui (voir aussi ch. 48 v. 11 es 48.10-11).