Ésaïe

Ésaïe 10:1-23

10 Malheur à ceux qui promulguent des décrets d'iniquité et à ceux qui, lorsqu'ils écrivent, prescrivent l'oppression

2 pour empêcher que justice ne soit faite aux pauvres et pour priver de leur1 droit les affligés de mon peuple ; pour faire des veuves leur proie et pour piller les biens des orphelins.
1 littéralement : du.

3 Et que ferez-vous le jour de l'intervention et le jour où la destruction arrivera de loin ? Vers qui vous enfuirez-vous pour avoir du secours et où laisserez-vous votre gloire ?

4 [Il ne reste] qu'à se courber1 parmi2 les prisonniers ; et ils tomberont parmi2 ceux qui sont frappés à mort. Pour tout cela, sa colère ne s'est pas détournée et sa main est encore étendue.
1 ou : Sans moi, ils se courberont. 2 littéralement : sous.

L'Assyrie, instrument de l'Éternel pour punir Israël

5 Oh ! l'Assyrie, gourdin de ma colère ! Et le bâton qui est dans leur main, c'est mon indignation !

6 Je l'enverrai contre une nation impie et je lui donnerai un mandat contre le peuple de ma fureur, pour lui prendre du butin et le livrer au pillage1, et pour le fouler aux pieds comme la boue des rues.
1 littéralement : rafler un butin et piller un pillage.

7 Mais lui n'en juge pas ainsi et son cœur ne pense pas ainsi. Car il a dans son cœur [la pensée] de dévaster et de retrancher des nations, [et] pas en petit nombre.

8 Car il a dit : « Mes princes ne sont-ils pas tous des rois ?

9 Calno1 n'est-elle pas comme Carkemish ? Ou Hamath n'est-elle pas comme Arpad ? Ou Samarie n'est-elle pas comme Damas ?
1 Calné en Gen. 10:10.

10 Comme ma main a trouvé les royaumes des faux dieux — et leurs idoles surpassaient celles de Jérusalem et de Samarie —

11 ne ferai-je pas à Jérusalem et à ses faux dieux comme j'ai fait à Samarie et à ses statues ? »

12 Et il arrivera, quand le Seigneur aura achevé toute son œuvre contre le mont Sion et contre Jérusalem, que j'interviendrai contre le fruit de l'orgueil du cœur du roi d'Assyrie et l'arrogance de ses regards hautains.

13 Car il a dit : « Par la force de ma main et par ma sagesse, je l'ai fait, car je suis intelligent. Et j'ai ôté les frontières des peuples, et j'ai pillé leurs trésors, et, comme un [homme] puissant, j'ai fait descendre ceux qui étaient assis [sur des trônes].

14 Et ma main a trouvé comme un nid les richesses des peuples. Et comme on ramasse des œufs abandonnés, moi, j'ai ramassé toute la terre et il n'y a eu personne qui ait remué l'aile ni ouvert le bec ni gazouillé. »

15 La hache se glorifiera-t-elle contre celui qui s'en sert1 ? La scie s'élèvera-t-elle contre celui qui la manie ? [C'est] comme si le gourdin faisait bouger ceux qui le soulèvent, comme si le bâton soulevait celui qui n'est pas en bois2 !
1 littéralement : qui coupe avec elle. 2 ou : se soulevait [comme s'il n'était] pas en bois.

16 C'est pourquoi le Seigneur, l'Éternel des armées, enverra la maigreur parmi ses [hommes] gras et, sous1 sa gloire, allumera un incendie comme un brasier de feu.
1 ou : à la place de.

17 Et la lumière d'Israël deviendra un feu et son Saint, une flamme. Et il brûlera et dévorera ses1 ronces et ses1 buissons épineux en un seul jour.
1 c.-à-d. : ceux (celles) d'Assur.

18 Puis il détruira la gloire de sa forêt et de son verger1, depuis l'âme jusqu'à la chair. Et il en sera comme d'un malade qui dépérit.
1 hébreu : Carmel.

19 Et le reste des arbres de sa forêt sera un petit nombre, et un garçon pourrait les écrire.

Le restant d'Israël reviendra vers le Dieu fort

20 Et il arrivera, en ce jour-là, que le restant d'Israël et les rescapés de la maison de Jacob ne s'appuieront plus sur celui qui les a frappés. Mais ils s'appuieront sur l'Éternel, le Saint d'Israël, en vérité.

21 Un restant reviendra1 au °Dieu puissant — le restant de Jacob.
1 « Un restant reviendra » (Shear-Jashub) est le nom du premier fils du prophète (7:3).

22 Car même si ton peuple Israël était comme le sable de la mer, [seul] un restant reviendra1. La destruction est décidée, elle débordera en justice.
1 littéralement : reviendra en lui ; « Un restant reviendra » (Shear-Jashub) est le nom du premier fils du prophète (7:3).

23 Car le Seigneur, l'Éternel des armées, accomplit au milieu de toute la terre1 une destruction et une [destruction] décrétée2.
1 ou : tout le pays. 2 ces paroles sont une expression technique qui sert à désigner les derniers jugements qui précèderont le règne du Messie (voir aussi Jér. 4:27 et 30:11).

Les trois derniers paragraphes du ch. 9 et le premier du ch. 10 nous montrent toutes les raisons pour lesquelles la colère de Dieu «ne s'est pas détournée» d'Israël «et sa main est encore étendue» (ch. 9 v. 11, 16, 20 es 9.7-20; ch. 10 v. 4). Or cette main tient un bâton redoutable pour châtier le peuple coupable: c'est l'Assyrie déjà nommée. Il a existé un Assyrien historique (Sankhérib et ses armées: voir ch. 36 v. 1 es 36.1-2). Mais il n'a été qu'une pâle figure du terrible Assyrien prophétique, qui envahira le pays d'Israël peu avant le règne de Christ. Dans son indignation, Dieu ordonnera cette attaque contre son peuple. Mais l'agresseur en profitera pour s'attribuer ses succès et même s'élever contre Dieu (v. 13 et 15; comp. 2 Rois 19:23… 2r 19.20-34). Quelle folie! L'outil n'est rien sans la main qui le manie. Aussi, lorsqu'Il aura fini de se servir de ce bâton, Dieu y mettra le feu comme on brûle un simple bâton (v. 16; ch. 30 v. 31 à 33 es 30.27-33).

Profitons de cet exemple extrême pour nous souvenir de ce que nous sommes, même comme chrétiens: De simples instruments sans force et sans sagesse propre (comp. v. 13) que le Seigneur peut mettre de côté ou remplacer comme il lui plaît.

La pensée finale de Dieu n'est pas le jugement mais la grâce: … «un résidu reviendra» (v. 21, 22 cités en Rom. 9:27 rm 9.22-29).