Ésaïe

Ésaïe 8:1-22

Invasion de la Syrie et d'Israël par l'Assyrien

8 Et l'Éternel me dit : « Procure-toi une grande tablette et écris dessus avec un stylet d'homme1 : "Maher-Shalal-Hash-Baz2". »
1 c.-à-d. probablement d'une écriture facilement lisible. Le stylet est un ancien instrument d'écriture. 2 Maher-Shalal-Hash-Baz : vite au butin, en hâte au pillage.

2 Alors je me pris de fidèles témoins pour témoigner : Urie le sacrificateur1 et Zacharie, fils de Jebérékia.
1 ou : prêtre.

3 Et je m'approchai de la prophétesse et elle conçut et donna naissance à un fils. Et l'Éternel me dit : « Appelle-le du nom de Maher-Shalal-Hash-Baz1.
1 Maher-Shalal-Hash-Baz : vite au butin, en hâte au pillage.

4 Car avant que le garçon ne sache crier "Mon père !" et "Ma mère !", on emportera les richesses de Damas et le butin de Samarie devant le roi d'Assyrie. »

5 Puis l'Éternel me parla encore, en disant :

6 « Parce que ce peuple rejette les eaux de Siloé qui coulent doucement et qu'il trouve son plaisir en Retsin et dans le fils de Remalia,

7 alors, à cause de cela, voici, le Seigneur fait monter sur eux les eaux du Fleuve1, puissantes et abondantes — le roi d'Assyrie et toute sa gloire. Et il débordera de son lit et s'en ira par-dessus tous ses bords.
1 c.-à-d. : l'Euphrate.

8 Puis il pénétrera dans Juda, [l']inondera et [le] traversera ; il [l']atteindra jusqu'au cou. Et le déploiement de ses ailes remplira la largeur de ton pays, ô Emmanuel ! »

9 Poussez des cris de guerre1, peuples, et vous serez brisés ! Et prêtez l'oreille, [vous,] toutes les régions lointaines de la terre ! Préparez-vous au combat2 et vous serez brisés ! Préparez-vous au combat2 et vous serez brisés !
1 ou : Associez-vous ; selon d'autres : Soyez méchants. 2 littéralement : Ceignez-vous.

10 Faites un projet et il n'aboutira pas1 ! Dites [une] parole et elle n'aura pas d'effet ! Car °Dieu est avec nous2.
1 littéralement : il sera brisé. 2 hébreu : Emmanuel.

11 Car ainsi m'a parlé l'Éternel, quand sa main m'a saisi et qu'il m'a averti de ne pas marcher dans la voie de ce peuple, en disant :

12 « N'appelez pas conspiration tout ce que ce peuple appelle conspiration et ne craignez pas leur crainte et ne soyez pas effrayés !

13 L'Éternel des armées, lui, sanctifiez-le ; et que lui soit votre crainte et lui, votre frayeur.

14 Et il sera pour sanctuaire, et pour pierre d'achoppement, et pour rocher propre à faire trébucher aux deux maisons d'Israël. [Il sera] pour piège et pour filet aux habitants de Jérusalem.

15 Et beaucoup d'entre eux trébucheront, et tomberont, et seront brisés, et pris au piège, et capturés.

16 Lie le témoignage, scelle la Loi parmi mes disciples ! »

17 Alors je m'attendrai à l'Éternel qui cache sa face loin de la maison de Jacob, et j'espérerai en lui.

Attente et espérance du prophète

18 Voici, moi et les enfants que l'Éternel m'a donnés, [nous sommes] comme signes et comme prodiges en Israël de la part de l'Éternel des armées qui habite sur le mont Sion.

19 Et s'ils vous disent : « Consultez les nécromanciens et les diseurs de bonne aventure qui murmurent et qui chuchotent ! », [alors répondez :] « Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu ? [Consultera-t-il] les morts pour les vivants ?

20 À la Loi et au témoignage ! S'ils ne parlent pas selon cette parole, il n'y a pas d'aurore pour lui1. »
1 c.-à-d. : pour le peuple.

21 Et il passera là, affligé et ayant faim. Et il arrivera, lorsqu'il aura faim, qu'il sera furieux et maudira son roi et son Dieu. Puis il tournera [les yeux] en haut

22 et fixera son regard sur la terre et voici, [ce sera] la détresse et les ténèbres, l'obscurité de l'angoisse ! Et il est repoussé dans d'épaisses ténèbres.

Deux figures, deux grands sujets dominent toute la prophétie d'Ésaïe: L'un, infiniment précieux et consolant, est le Messie lui-même. L'autre au contraire est terrifiant: c'est l'Assyrien, le puissant ennemi d'Israël aux derniers jours. Parce que le peuple a refusé le premier, il aura affaire au second. Parce qu'il a rejeté les eaux de la grâce de Celui qui lui était envoyé (Siloé signifie «envoyé»: Jean 9:7 j 9.1-7), il va se trouver submergé en jugement par les eaux «fortes et grosses» du redoutable roi d'Assyrie. Toutefois, se souvenant qu'il s'agit du pays d'Emmanuel, Dieu brisera finalement ceux qui s'unissent pour l'envahir. Ce v. 9 nous rappelle aussi quel sera bientôt le sort des associations de nations qui aujourd'hui sont à l'ordre du jour (És. 54:15 es 54.11-17).

Pour garder le fil conducteur dans ces paroles prophétiques, n'oublions pas qu'elles concernent tantôt le peuple rebelle et apostat dans son ensemble (v. 11, 14, 15, 19…) tantôt le résidu fidèle auquel l'Esprit s'adresse également ici.

La citation du v. 18 en Héb. 2 v. 13 hb 2.10-13 nous permet de voir dans le prophète et ses fils (ch. 7 v. 3 es 7.1-9 et ch. 8 v. 3) Christ se présentant devant Dieu avec ses «disciples» (v. 16). Il n'a pas honte de les reconnaître et de les appeler ses frères (voir Jean 17:6 j 17.6-10; 20:17 j 20.11-18).