Éphésiens

Éphésiens 6:1-12

Devoirs des enfants et des parents

6 Enfants, obéissez à vos parents, [dans le Seigneur,] car cela est juste.

2 « Honore ton père et [ta] mère » — c'est le premier commandement avec promesse —

3 « afin qu'il t'arrive du bien et que tu vives longtemps sur la terre. »1
1 Exode 20:12 ; Deut. 5:16.

4 Et [vous], pères, n'irritez pas vos enfants, mais élevez-les dans la discipline1 et sous les avertissements du Seigneur.
1 discipline au sens large : éducation, formation, correction.

Devoirs des serviteurs et des maîtres

5 Esclaves, obéissez à vos maîtres selon la chair avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre cœur, comme à Christ.

6 [Ne le faites] pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais [obéissez] comme des esclaves de Christ, faisant de cœur la volonté de Dieu.

7 Servez de bon gré, comme servant le Seigneur et non des hommes,

8 sachant que chacun, soit esclave, soit homme libre, recevra du Seigneur [selon] le bien qu'il aura fait.

9 Et [vous], maîtres, faites de même envers eux, renonçant aux menaces, sachant que leur maître — qui est [aussi] le vôtre — est dans les cieux et qu'il n'y a pas de favoritisme devant lui.

L'armure complète de Dieu

10 Du reste1, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans la puissance de sa force.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : frères.

11 Revêtez-vous de l'armure complète1 de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les ruses du Diable.
1 c.-à-d. : armure et armes.

12 Car notre lutte n'est pas contre le sang et la chair, mais contre les seigneuries, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les [puissances] spirituelles de méchanceté qui sont dans les lieux célestes.

Ne pensons pas que cette épître qui expose des vérités élevées et parfois abstraites soit écrite seulement pour les chrétiens avancés, les hommes accomplis du ch. 4 v. 13 ep 4.8-16. Ici l'apôtre s'adresse directement aux enfants. Ce qu'il a à leur dire est fort simple: «Obéissez à vos parents»; considérez leurs avertissements comme étant ceux du Seigneur. Cette discipline, si pénible qu'elle vous paraisse parfois, correspond aux instructions que vos pères ont reçues à votre sujet (v. 4).

Quant aux esclaves et aux maîtres, ce qui leur est enjoint s'applique à tous ceux qui ont des chefs (v. 5 à 8) ou des subordonnés (v. 9). Notre travail nous donnera tous les jours l'occasion de mettre ces versets en pratique, c'est-à-dire de faire — de cœur — la volonté de Dieu. Nous sommes sous ses yeux continuellement (v. 6). Mais nous avons besoin de force. Où la trouver? Dans le Seigneur (v. 10). Lui seul nous rendra capables d'affronter les redoutables ennemis invisibles, les puissances spirituelles de méchanceté satanique qui nous menacent. Car Christ est Lui-même assis «dans les lieux célestes, au-dessus de toute principauté, et autorité… et domination…» (ch. 1 v. 20 à 22 ep 1.15-23; Col. 2:15 cl 2.13-15).