Éphésiens

Éphésiens 3:1-12

Le mystère du corps de Christ

3 C'est pour cela que moi, Paul, le prisonnier du Christ [Jésus] pour vous, les nations…1
1 la phrase est interrompue jusqu'au début du chapitre 4.

2 1(si du moins vous avez entendu parler de l'administration de la grâce de Dieu qui m'a été donnée pour vous,
1 tout le chapitre 3, depuis le verset 2, forme une parenthèse ; les versets 2 à 7 forment une seule phrase dans le texte original.

3 comment, par révélation, le mystère m'a été donné à connaître, ainsi que je l'ai déjà écrit brièvement.

4 D'après cela, en [me] lisant, vous pouvez comprendre quelle est mon intelligence dans le mystère du Christ,

5 lequel, en d'autres générations, n'a pas été donné à connaître aux fils des hommes, comme il a été maintenant révélé à ses saints apôtres et prophètes par1 l'Esprit.
1 ou : en.

6 [Ce mystère, c'est] que les nations seraient cohéritières et d'un même corps et coparticipantes de la promesse dans le Christ Jésus, par l'Évangile,

7 dont je suis devenu serviteur, selon le don de la grâce de Dieu qui m'a été donné par l'efficacité de sa puissance.1
1 les versets 2 à 7 forment une seule phrase dans le texte original.

La sagesse de Dieu est maintenant révélée aux autorités célestes par l'Assemblée

8 1À moi qui suis moins que le moindre de tous les saints, cette grâce a été donnée d'annoncer2 parmi les nations la richesse insondable du Christ
1 les versets 8 à 12 forment une seule phrase dans le texte original. 2 littéralement : évangéliser (annoncer la bonne nouvelle).

9 et de mettre en lumière [devant tous] quelle est l'administration du mystère caché1 depuis les siècles en Dieu qui a créé toutes choses.
1 non pas caché maintenant, mais caché dans les siècles passés.

10 [Et c'est] afin que la sagesse de Dieu, dans sa grande diversité, soit maintenant donnée à connaître, par l'Assemblée, aux seigneuries et aux autorités dans les lieux célestes,

11 selon le dessein éternel qu'il a réalisé dans le Christ Jésus notre Seigneur,

12 en qui nous avons hardiesse et accès en confiance par la foi en lui.1
1 les versets 8 à 12 forment une seule phrase dans le texte original.

Ce chapitre forme une parenthèse, comme pour bien mettre en relief le mystère «maintenant révélé» qui en forme le sujet (v. 3, 9), celui de Christ et de l'Assemblée. L’histoire de l’homme se divise en périodes appelées «siècles» (ch. 1 v. 21 ep 1.18-21; ch. 2 v. 7 ep 2.4-7; ch. 3 v. 9) — ou parfois: dispensations, économies — au cours desquelles Dieu se révèle sous un certain nom à une certaine classe de personnes. Au cours de la dispensation de la grâce, la nôtre, caractérisée par la présence du Saint Esprit sur la terre, Dieu se révèle comme Père et appelle un peuple céleste.

Si la sagesse divine peut être contemplée dans la création (Ps. 104. 24 ps 104.24-26; Prov. 3:19 pv 3.19-20), combien elle brille davantage encore dans les plans immuables de Dieu en vue de la gloire et de la joie éternelle de son Fils bien-aimé. Cette Sagesse «si diverse» s'est manifestée d'une manière souveraine et entièrement nouvelle «par l'Assemblée». Les anges l'admirent; les nations en reçoivent «la bonne nouvelle» (v. 8, note). Et c'est à Paul, par un appel spécial, qu'a été donnée cette révélation dont la grandeur l'abaisse à ses propres yeux (v. 8). Il était chargé de faire connaître à tous les richesses de la grâce (ch. 1 v. 7 ep 1.5-8; ch. 2 v. 7 ep 2.4-7) et de la gloire divines (ch. 1 v. 18 ep 1.18-21; ch. 3 v. 16 ep 3.14-18). La promesse du Ps. 84:12 ps 84.12: «l'Éternel donnera la grâce et la gloire», s'est réalisée à la croix. Ces dons merveilleux et gratuits sont dorénavant notre part. Privilégiés comme nous le sommes, estimons-les par-dessus tout.