Éphésiens

Éphésiens 1:1-14

Salutation

1 Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, aux saints et fidèles dans le Christ Jésus [qui sont à Éphèse] :

2 Grâce et paix à vous de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ !

Le propos éternel de Dieu

3 1Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ qui nous a bénis de2 toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ.
1 les versets 3 à 14 forment une seule phrase dans le texte original. 2 littéralement : en.

4 Il nous a ainsi élus en lui1 avant la fondation du monde pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui, dans l'amour,
1 c.-à-d. : en Dieu.

5 [et] nous a prédestinés à l'adoption filiale1, par Jésus Christ [et] pour lui, selon le bon plaisir de sa volonté,
1 adoption filiale : désigne l'acte d'adoption et le statut de fils à part entière qui en résulte.

6 à la louange de la gloire de sa grâce dont il nous a comblés1 dans le Bien-Aimé.
1 littéralement : fait grâce.

La richesse de la grâce en Christ

7 [C'est] en lui que nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon la richesse de sa grâce,

8 laquelle il a fait abonder envers nous en toute sagesse et intelligence.

9 [Et] il nous a fait connaître le mystère de sa volonté selon son bon plaisir — [dessein] qu'il s'est proposé en lui-même

10 pour l'administration de la plénitude des temps — [à savoir] de réunir toutes choses dans le Christ1, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre, en lui.
1 c.-à-d. : sous l'autorité de Christ.

Les croyants ont été prédestinés et faits héritiers

11 [C'est] en lui que nous avons aussi été faits héritiers, ayant été prédestinés selon le propos de celui qui opère toutes choses selon le dessein de sa volonté,

12 afin que nous soyons à la louange de sa gloire, nous qui avons espéré à l'avance dans le Christ.

Le Saint Esprit, sceau et arrhes de l'héritage

13 [C'est] en lui que vous aussi, [vous avez espéré]2, ayant entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut. [C'est] aussi en lui qu'ayant cru, vous avez été scellés du Saint Esprit de la promesse,
1 ou : [vous êtes] ; ou : [vous avez été faits héritiers].

14 lequel est les arrhes de notre héritage, pour1 la rédemption des biens acquis2, à la louange de sa gloire.3
1 ou : jusqu'à ; on peut lier « pour la rédemption » aussi bien à « arrhes » qu'à « scellés ». 2 littéralement : de l'acquisition. 3 les versets 3 à 14 forment une seule phrase dans le texte original.

L'épître aux Éphésiens considère le chrétien dans sa position céleste. Le ciel n'est pas seulement un séjour futur pour l'enfant de Dieu; il y possède dès à présent son habitation en Christ. Un chef de famille qui travaille hors de son domicile ne songe pas à confondre celui-ci avec l'usine ou le bureau. Être absent de la maison ne l'empêche aucunement d'y avoir son «chez lui», où sont ses affections, ses intérêts, tout ce qu'il possède. Tel est le ciel pour le racheté: le lieu familier où se trouvent à la fois son trésor et son cœur (Luc 12:34 lc 12.22-34), parce que son Sauveur y est. Christ est au ciel et nous sommes en Christ. Ce double fait assure notre droit d'accès aux hautes et précieuses bénédictions qui sont les siennes. Tout ce qui concerne le Bien-aimé concerne au même titre ceux qui sont rendus agréables en Lui (v. 6). C'est pourquoi l'apôtre développe l'ensemble du propos de Dieu en Christ — source de toute bénédiction — dans ces versets 3 à 14. Dans l'original, c'est une seule et longue phrase, car tout se tient, tout est lié dans la pensée de Dieu. De même, ce qu'Il fait pour nous est inséparable de ce qu'Il fait pour Christ et doit contribuer finalement «à la louange de sa gloire» (v. 12) et «à la louange de la gloire de Sa grâce» (v. 6).